-- La réunification --

Le livre blanc de l’unité bretonne

Depuis plus quarante ans, les ouvrages traitant de la partition administrative de la Bretagne qui, ne l’oublions pas, remonte au décret n° 2727 du 30 juin 1941 du régime de Vichy, ont été nombreux. Citons pour mémoire, «Le sentiment d’appartenance bretonne en Loire-Atlantique» de Yann Poupinot, «Bretagne et Grand Ouest» de Pierre-Yves Le Rhun, «La Bretagne réunifiée» de Joseph Martray et Jean Ollivro.

45293_1.jpgLe livre blanc de l’unité bretonne, Yoran Embanner, 2018.

Aujourd’hui paraît ce Livre Blanc qu’il faut saluer. Il rassemble tous les arguments géographiques, historiques, sociaux, culturels et bien entendu économiques et d’aménagement du territoire qui justifient de ne prendre en considération dans tous ces domaines que la Bretagne dite «historique».

Cet ouvrage démontre aussi, par contraste, l’inanité de la région dite des pays de la Loire, dans tous les domaines précités.

Que ce charcutage administratif, décrit en son temps par le grand spécialiste de la géographie régionale, Jean Labasse comme «une ineptie administrative ubuesque» ait pu être imposé aux populations de l’Ouest français, les anciennes provinces du Maine-Anjou, de Bretagne et du Poitou, sans aucune consultation démocratique des populations concernées, souligne bien que ce malheureux pays n’est pas le berceau de la démocratie, mais son tombeau.

Les aspirations des communautés humaines de ce pays, à vivre dans des territoires à la fois légitimes et pertinents, sont foulées aux pieds par l’oligarchie dirigeante, c’est bien sûr l’une des causes des innombrables fractures qui déchirent la société française.

Une fois encore les Bretons montrent bien que, dans ce pays dont les peuples dits «provinciaux» sont depuis les origines sous la coupe des pouvoirs parisiens, ils sont les seuls à identifier clairement le problème et à proposer des solutions clairement explicitées et détaillées, comme c’est le cas dans cet ouvrage.

Ce Livre blanc se veut et sera le livre de chevet de tous les patriotes bretons qui, pour certains depuis de nombreuses décennies, se battent pour que soit retrouvée l’unité administrative des territoires qui depuis l'an 851 composent leur patrie.

Leur volonté n’a jamais faibli et, jugeant par la mobilisation des jeunes générations, n’est pas proche de faiblir.

Il est clair que la Bretagne, malgré les défaites et la colonisation, existe toujours dans le coeur des Bretons, alors que la France, état-nation artificiel qui n’existe que par la volonté de l’état fondateur, disparaîtra dès que cet état faiblira.

Une indication en est la multiplication des zones de non-droit où les lois de l’état ne s’appliquent plus et elles sont de plus en plus nombreuses, signes précurseurs d’un effondrement étatique.

Jean Cévaër

Le livre blanc de l’unité bretonne, sous la direction de Yvon Ollivier, Fouesnant, éd. Yoran Embanner, 384 p., 14 euros. (voir le site) de l'éditeur et (voir le site) pour la page du livre, d'où nous recopions :

Ce livre comporte de très nombreuses photos et illustrations n & bl. et couleur, des cartes et des graphiques.

Les dessins sont de Nono.

Couverture Jean-Éric Balnoas

Préface de Patrick Mareschal (président du Conseil général de Loire-Atlantique de 2004 à 2011) ;

Avant-propos de Yvon Ollivier (auteur, juriste et porte parole de la cordinations des juristes de Bretagne).

Ont participé à ce livre :

- Malo Bouëssel du Bourg (président de Produit en Bretagne) ;

- Alan Coraud (ancien vigneron et chef d'entreprise marketing) ;

- Marc Le Duc (ancien journaliste Ouest France Nantes) ;

- Alain Fenet (universitaire) ;

- Fañch Gaume (directeur de Bretagne football) ;

- Mélanie Guyomard (miss Bretagne 2001) ;

- Yves Lebahy (géographe) ;

- Jean Ollivro (géographe-économiste) ;

- Josselin Liotard (formateur en langue bretonne) ;

- Pierre-Emmanuel Marais (écrivain, conseiller municipal de Nantes) ;

- Jean-Jacques Monnier (historien).

Voir aussi :

mailbox imprimer

Jean Cevaer est un chroniqueur pour l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 1 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat