Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- enquete -
La Bretagne qui gagne
François Pinault fait flotter le drapeau breton à l’entrée du Palazzo Grassi de Venise, Vincent Bolloré lance le premier gratuit du soir, Patrick Le Lay règne sur TF1 qui caracole en tête des meilleures audiences télé, Michel-Édouard Leclerc joue encore les trublions avec quiestlemoinscher.com, Yves Thibault de Silguy prend la présidence du groupe de BTP Vinci dans la tempête… Décidément, les patrons bretons font l’actualité de ces derniers jours.
Ronan Le Flécher pour Ronan Le Flecher le 9/06/06 12:17

François Pinault fait flotter le drapeau breton à l’entrée du Palazzo Grassi de Venise, Vincent Bolloré lance le premier gratuit du soir, Patrick Le Lay règne sur TF1 qui caracole en tête des meilleures audiences télé, Michel-Édouard Leclerc joue encore les trublions avec quiestlemoinscher.com, Yves Thibault de Silguy prend la présidence du groupe de BTP Vinci dans la tempête… Décidément, les patrons bretons font l’actualité de ces derniers jours.

La Breizh attitude

A côté des Leclerc père et fils, Rocher et autres Le Duff, tous incarnent cette Bretagne des gagnants, cette Bretagne conquérante. La plupart de ces entrepreneurs célèbres ont pris racine dans la capitale française, sans pour autant renier leurs origines. Aussi, faut-il s’étonner de trouver Le Lay, Le Duff et Bolloré parmi les soutiens de la première édition des Journées de la Bretagne à Paris ? En effet, à l’initiative de Paris Breton, un vent de Bretagne a soufflé sur Paris les 16, 19 et 20 mai, et sur ses sites emblématiques comme la Tour Eiffel et la Bibliothèque Nationale de France. Ces manifestations grand public ont mis un coup de projecteur sur la mode, le cinéma, la publicité et la littérature, nouveaux univers revisités par l’imaginaire de jeunes créateurs de Bretagne. À l’aune de la bousculade au pied de la Tour Eiffel pour la soirée inaugurale Breizh Fashion le 16 mai dernier, ces journées ont été un véritable succès : les journalistes s’agglutinaient encore dans l’ascenseur tandis que les mannequins arborant les tenues de Christian Tournafol, du Nantais Stéphane Hervé et des jeunes créateurs de mode du festival de Dinard entamaient le défilé. Une soirée sur l’image de la Bretagne dans la publicité, des projections de films courts et un salon du livre celtique ont ponctué trois jours marqués par la Breizh Attitude. La remise du prix Breizh récompensant le meilleur auteur de Bretagne à l’Écossais Kennneth White concluait l’événement.

Les Parisiens ont donc soif de Bretagne

Il faut dire que Paris et sa région comptent un million de Bretons, et bien plus encore de personnes qui ont la Bretagne au cœur. C’est l’un des enseignements de l’étude sur les Bretons de Paris et de sa région réalisée par Paris Breton sur la base de statistiques INSEE, mais également d’enquêtes d’opinion : une vague de plus de 3 000 réponses reçues durant l’été 2005 ! Paris Breton, vivier d’idées et groupe charnière de la diaspora, a voulu confirmer l’élan né de cette étude menée avec l’Institut des Sciences Politiques de Paris et l’ESC Bretagne Brest. En à peine trois ans, l’association a multiplié les initiatives : Journées de la Bretagne, colloque sur la régionalisation, étude sur les Bretons de Paris et d’Ile-de-France, événement Bretons de Paris, Bretagne au cœur qui a réuni le 23 janvier dernier à Paris quelque 600 participants autour de personnalités de tout premier plan de la vie politique, économique et culturelle. À l’origine groupe de réflexion informel mêlant les personnalités de tous horizons professionnels et politiques, Paris Breton organisait des conférences-débats sur des thèmes variés liés à l’économie, la culture ou au développement de la région.

Faire rayonner la Bretagne

La Bretagne se conjugue au présent à Paris, Paris Breton écrit son futur et souhaite donner un coup d’accélérateur à la vie bretonne en Ile-de-France. La création de Diwan Paris en septembre 2004 avait permis de sortir la diaspora de l’ombre dans laquelle elle se trouvait. Paris Breton a depuis donné un peu de cet esprit qui manquait encore aux Bretons de Paris. Le Club de la Presse de Bretagne vient de prendre pied à Paris avec une antenne, dont les membres et les journalistes bretons ont été invités fin mai par le ministre Renaud Donnedieu de Vabres. Toutes les énergies doivent être désormais rassemblées. Paris Breton entend poursuivre ses actions au service du rayonnement de la Bretagne, d’une Bretagne conquérante.

Ronan Le Flecher

Cet article a fait l'objet de 1636 lectures.
Ronan LE FLÉCHER est consultant en stratégie de communication et d'influence, fondateur des Dîners Celtiques, blogueur sur Twitter et Blog Breizh.
Voir tous les articles de Ronan Le Flecher
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons