Chômage : l'effroyable bilan du PS et de l'équipe de Marc Le Fur mais qui nous chantent : «  Tout va bien très bien Madame la marquise ! »

-- Politique --

Communiqué de presse de Christian Troadec
Porte-parole: Christian Troadec

Publié le 30/09/15 13:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les chiffres font froid dans le dos. 89,4% de chômeurs en plus entre 2008 et 2015 en Bretagne administrative, 14,5% d'emplois en moins dans le bâtiment, 8,8 % de moins dans l'industrie (lire édition du Télégramme du mercredi 30 septembre)… n'en jetez plus… la coupe est pleine. Et je ne parle pas des problèmes de l'agriculture, du commerce, de l'artisanat, de la pêche… Ces chiffres dramatiques sont le résultat des mauvaises politiques qu'a vécu et subi la Bretagne ces dix dernières années. La responsabilité des Sarkozystes et du PS, qui se partagent ce très mauvais bilan économique et social, est pleine et entière. La sonnette d'alarme tirée depuis longtemps par le mouvement populaire des Bonnets rouges n'a pourtant guère ému ceux qui étaient hier au pouvoir ou ceux qui le sont aujourd'hui. Ils sont prêts à poursuivre ou recommencer…et à chanter « tout va très bien Madame la marquise ! »

Car à quoi assistons-nous pendant ce temps-là ? A la tergiversation du PS, à deux mois des élections régionales, pour savoir qui sera la tête de liste socialiste et cela sans obligation de débattre du mauvais bilan et sans proposition concrète pour inverser les choses ! Non seulement tout cela s'apparente à du mépris des électrices et des électeurs, mais face à la gravité de la situation à un manque de sérieux, il s'agit d'un acte de désinvolture des deux grandes formations - le PS et l'équipe de Marc Le Fur - qui se partagent le pouvoir depuis 50 ans en Bretagne et qui prennent leurs ordres à Paris.

Face à cette situation insoutenable et aux drames humains qu'elles provoquent, nous ne laisserons pas le FN faire son lit dans notre région en cherchant à profiter de la misère ou du désarroi des Bretonnes et des Bretons. La seule et réelle façon de rebondir est d'obtenir une vraie régionalisation en France, de nouvelles compétences pour la Bretagne et de mobiliser l'intelligence et le dynamisme des Bretons. Et dieu sait s'ils en ont. La liste que je mène « Oui la Bretagne » est prête à y contribuer. Avec toutes les bonnes volontés. Car une chose est sûre. Il serait difficile de faire pire que ceux qui tiennent le pouvoir depuis trop longtemps…

Christian TROADEC

Maire de Carhaix

Conseiller départemental du Finistère

Tête de liste « Oui la Bretagne » aux élections régionales

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 4375 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Damien Kern
Mercredi 30 septembre 2015

Je suggérerais d'aller regarder un chiffre plus significatif : l'évolution du nombre d'emplois.

Surtout que le Bretagne est une terre d'exile.

Ce taux de chomage est une statistique emballée. Maintenant il y même des chomeurs A,B,C, histoire d'enfumer encore plus le bazar.

Emilie Le Berre
Mercredi 30 septembre 2015

Loin de moi de vouloir minimiser les responsabilités, que ce soit du PS ou des "Républicains". Je vomis les partis parisiens tout autant que vous.

Si on regarde la situation en Europe, que le système politique soit une république, une monarchie ou une fédération avec un gouvernement de droite ou de gauche, la situation est quasiment la même, il peut y avoir un facteur de 2 mais pas de 10.

Elections obligent il faut trouver des responsables à la situation, seulement vous ne regardez pas au bon endroit.

Je le répète, encore une fois, il n'y aura pas de reprise de l'emploi, le système agricole soutenu par la fnsea est déjà mort ainsi que le secteur agroalimentaire qui en découle, il y a des limites qui ne peuvent être franchies quelles que soient le positionnement politique.

Aujourd'hui un discours politique courageux serait d'expliquer aux bretons pourquoi ils doivent faire le deuil de ce monde.

SPERED DIEUB
Mercredi 30 septembre 2015

Emilie j'ai un peu les mêmes idées que vous en ce qui concerne une issue cataclysmique sans précédent de notre civilisation dite moderne .

Cependant c'est une hypothèse et heureusement le pire est jamais sur.Il faut donc bien continuer à vivre avec notre temps ,et ne pas fuir sous prétexte que tout va se casser la gueule ,les problématiques de l'avenir de la Bretagne, pour ce qui nous concerne et dans ce sens Troadec appuie à raison ,de temps à autre là ou çà fait mal comme dans ce communiqué Seulement la population sera de moins en moins dupes des politiques qui les bercent d'illusions en période électorale ,je lui conseille de prendre en compte cette nouvelle réalité

Léon-Paul Creton
Jeudi 1 octobre 2015

Spered Dieub, vous me faites penser (Troadec plutôt) à certaines filles de salles dans les hôpitaux qui parfois jouent les importantes en passant enlever le plateau repas, dans la chambre d'un blessé.

Elles font semblant de l'examiner pour voir si tout va bien, appuient sur la blessure, soulèvent ou tirent sur les pansements, le blessé se plaint...

-Ah! Vous avez mal là? Là et là?

Puis s'en va en disant que ça va passer!

Appuyer ne coûte rien à celui qui "palpe". (;0))

Yann Ar Vilin
Jeudi 1 octobre 2015

Monsieur Troadec, il y a tout de même un petit détail qui me chiffonne, comme dirait le célèbre inspecteur :

- Vous avez appelé à voter Le Drian au second tour des dernières Régionales.

- Puis vous avez appelé à voter Hollande dès le 1er tour des Présidentielles.

La liste que vous menez et qui écarte malheureusement une bonne partie de l'électorat breton (mouvement breton inclus) a peu de chances désormais d'atteindre les fameux 10%. Quel que soit le résultat, pouvez-vous nous en dire plus sur le second tour ? En d'autres termes allez-vous appeler de nouveau à voter pour des gens dont le bilan est calamiteux ?

Damien Kern
Vendredi 2 octobre 2015

J'apporte un complément sur l'emploi.

Pas mal d'investisseurs scrutent ce qui se passe au Japon. Les politiques sont dans un autre monde.

Le Japon vieillissant dont les économistes officiels ont ridiculisé le modèle, est en train d'investir massivement dans la robotique.

Ils le font aussi sous la contrainte de leur politique démographique. Ils ont aussi tout les capitaux.

Le Japon est une puissance exportatrice majeure, les autres pays vont devoir s'aligner. Dans l'agriculture, ils developpent des robots pour les fruits, les fraises, etc ...

En comparant la gamme de fraise espagnole et bretonne, la Bretagne a une opportunité pour se positionner sur ce modèle. Idem pour la production porcine. Mais comment attirer les investisseurs ? L'Ile de France surpeuplée sera toujours tenté de prendre sa dime.

Loïc lemasson
Samedi 3 octobre 2015

Une hypothèse très intéressante de la raison du chômage dans de nombreux pays est décrite par un économiste américain. Je vous invite à lire "la troisième révolution industrielle" de Jérémy Rifkin. Pour faire très court: Tout produit ou service est un emprunt à la nature. Lorsque nous n' utilisions que le bois pour l'énergie, si nous prenions 100 à la nature, nous recuperions 3.5 en biens services. Avec le charbons puis le pétrole, nous recuperons 14 Aujourd'hui. C'est cette augmentation du rendement qui a créée la croissance, donc des emplois, lors de la 1ere puis seconde révolution industrielle. Raison pour laquelle il prône d'investir dans les énergies renouvelables qui permettront d'augmenter ce rendement et donc amener à l'avènement d'une croissance, alors verte. Utiliser uniquement les intrants que sont le temps de travail et le coût du travail ne nous servira à rien. Fin du résumé.

Dans ce cadre, la Bretagne a un gigantesque atout, freiner par...roulements de tambour...la France, et ses politiciens dont la grande majorité est très, très incompétente. Je vous invite aussi consulter le numéro de science & vie de septembre 2015, (p.92) qui prouve les atouts énormes de la Bretagne en éolien ( gisement maximal avec l'aquitaine), en solaire (important; à égalité avec Aquitaine, Midi-Pyrénées, Val de loire...), et en hydraulique ( gisement important mais déjà utilisé à son maximum possible). Hollande et compagnie le savent, mais quant au fait d'agir bien, rapidement et à bon escient...j'oubliais, ils sont la pour le pouvoir, uniquement. Il nous reste une chose: le reprendre. Au moins en Bretagne...

PIERRE CAMARET
Samedi 3 octobre 2015

Il nous faut un Ministre de l' Economie Breton et Bretonne: je rappelle ici :

Obstacles au Developpement Economique :

- Environnement Economique .

- Cout de la Direction et Gestion .

- Augmentation des Revenues

- Gestion du Cash Flow

- Reglements Gouvernementaux.

- Gestion du Developpement .

- Taux d' Interet .

Un Ministre de l' Economie Bretonne , je suggere Mr E.MACRON qui est dans une position a risques a Paris , et sera peut etre bientot disponible .

ALLIX Herve
Samedi 3 octobre 2015

Il est amusant de constater que les bretons rouspètent encore.

Ils sont complètement masochistes.

La Bretagne vote Parti Socialiste.

La Bretagne est le plus gros producteur français de porc.

Le parti Socialiste importe une ethnie qui ne consomme pas de porc. Et les Bretons continuent a voter socialiste.

IL FAUDRAIT SAVOIR CE QU'ILS VEULENT.

LE DRIAN a été envoyé pour être sur de ramasser au moins cette région.

Montrez que vous n'êtes pas d'accord, VOTEZ FN.

Claude Bedel
Samedi 3 octobre 2015

Troaec fait toujours, depuis des années, en grand populiste qu'il est, dans la victimisation, la manipulation, l'instrumentalisation, le mensonge...pour son SEUL profit!Comme lors des dernières Régionales, il a passé un accord de soutien réciproque, en sous-main, avec Le Drian, son "ami", qui le reçoit au "Ministère de la défense"!!!, pour avoir un poste de vice-président!Et surtout pour affaiblir les listes écologistes et autres !

Loïc lemasson
Samedi 3 octobre 2015

@allix Hervé

Le FN est un des pires dangers qui soient pour la France, Mais surtout pour la Bretagne. C'est parti de rejet, de tout. Au lieu de solutions, le rejet est la seul chose qu'il sait proposer. C'est incompatible avec une bretagne ouvertr. Et puis il est contre l'Europe, la Bretagne est très europeene. La Bretagne défendra sans doute l'Europe comme elle a défendu l'Empire romain lors de sa chute. Alors le FN, rien à voir avec elle.

PIERRE CAMARET
Samedi 3 octobre 2015

Loic Lemasson . votre reponse a @allix Herve .. je suis pleinement d' accord avec vous .

Surtout pas le FN ... ni les Socialos .

J' ai ete proche de JM LEPEN , il y a tres longtemps , en Algerie .Il avait une qualite : IL NE VOULAIT PAS LE POUVOIR , il en etait incapable .Il aimait provoquer : sa raison de vivre .

Sa fille MLP est encore plus incapable , sans competence ... mais elle ,veut le pouvoir . Si MLP prend le pouvoir , il faudra prendre le maquis , pour la chasser.

Marie Gueguen
Samedi 3 octobre 2015

un socialo qui critique ses copains MDR

Damien Kern
Samedi 3 octobre 2015

Jeremy Rifkin, je le classe dans les politiques. Son réseau lui permet de facturer ses conférences.

Je préfère le concret chez Agrobot (www.agrobot.com). C'est maintenant en 2015.

Les robots de traite vont progresser. La France continuera les décrets pour limiter les exploitations.

La construction immobilière préfabriquée est encore freinée par la psychologie.

Il y a les banques sur internet. N'importe qui peut mettre son compte bancaire où il veut dans la zone SEPA et même au dela (les grecs le savent). La zone SEPA impose même depuis la création de l'euro les virements et les domiciliations sans différence tarifaire, c'est à dire en pratique 0. En France, 15 ans après il y a encore les chèques gratuits (à comparer avec les décrets sur les vaches et les cochons). Tout cela tient tant que l'industrie du crédit tourne et nécessite des évaluations des risques crédit en local. Un courtier freelance pourrait d'ailleurs faire le job.

On peut inclure la presse subventionnée. Combien d'années, Ouest France 1er quotidien papier francophone "au monde" va tenir ? Remplacé par ABP et 100 personnes :-)

Gwenael Kaodan
Dimanche 4 octobre 2015

Loïc,

La première partie de votre résumé est correcte. Les chiffres du EROEI (Energy Return On Energy Invested) que vous donnez sont les bons, avec cependant une petite coquille : Si vous prenez 100 pour en récupérer 3.5 vous n'avez aucun avantage, le bon chiffre est 1 pour 3.5 etc.

Il est tout à fait vrai que c'est ce rendement qui a créé la croissance.

Aujourd'hui l'EROEI du pétrole est estimé entre 10 et 20, il était de 100 au début du XXeme siècle. La sociéte dans laquelle nous vivons aujourd'hui, pour maintenir son niveau de confort, a besoin d'un EROEI estimé entre 12 et 14.

Malheureusement les énergies "renouvelables" ont un EROEI bien inférieur à 10. Ce qui veut dire pas de croissance quelle quand soit la couleur malgré les promesses des discours.

Alter Ego
Dimanche 4 octobre 2015

Pour la gouverne des électeurs potentiels, il serait souhaitable de connaître la position de la liste Troadec-UDB sur la mondialisation capitaliste. La nier et la combattre comme le font certains partis hexagonaux (FN, FdG, NPA, LO...) ou au contraire inscrire la Bretagne dans la marche du monde, et libérer les énergies?

Paul Chérel
Lundi 5 octobre 2015

Vouloir éliminer tous les présents sur la scène (politique ) c'est très bien Les remplacer par qui, par quoi, sans oser définir ce qui et ce quoi, cela frise l'imposture. Merci d'être plus clair, Monsieur Troadec. Ecoutez Emilie Le Berre et Alter Ego. Quant aux autres qui en sont encore à se chamailler sur Le Pen , Hollande, Sarko, etc. fermez les écoutilles ! Que voulez-vous faire au Conseil Régional ? Ne serait-ce que changer son nom. Nous ne sommes pas un Conseil, nous ne sommes pas une région, nous sommes un peuple avec des droits et des obligations envers ce peuple. Paul Chérel

PIERRE CAMARET
Mardi 6 octobre 2015

Le Charbon est tres abondant ... mais tres polluant .

Les Chinois importaient beaucoup de charbon d' Australie pour leurs Centrales Thermiques.

Ce qui polluant dans le charbon c' est le carbone , donc un developpement a realiser est d' extraire le carbone avant la combustion . Que faire de ce carbone : l' entreposer ( storage ) sequestration ( en anglais ) encore faille t -il trouver des sols qui puissent accepter ce stockage .

Une Unite experimentale se trouve au Canada , et en Australie 14 ( ou 17) unites sont prevues.

Les Allemands pendant la guerre avait elabore un procede de transformation du Charbon en Fuel : Fisher-Tromp , qui a fonctionne dans les dernieres annees de la guerre . Ce procede a ete cede ensuite a SASOL ( Sud Africa) qui a apporte des ameliorations .

Je suis avec attention ce developpement en Australie . De toutes les facons l' Australie sera le premier exportateur de LNG a la fin de la decade .

Gwenael Kaodan
Mardi 6 octobre 2015

Pierre,

"Extraire le carbone avant la combustion".

N'est-ce pas parce qu'il y a du carbone dans le charbon qu'il y a justement combustion ?

PIERRE CAMARET
Mercredi 7 octobre 2015

Evidemment il y a une grosse coquille . Je vous reponds apres mon retour et amende le texte .

PIERRE CAMARET
Jeudi 8 octobre 2015

Ce que l' article "THe Australian" disait en substance .

- Il y a le charbon qualite thermal ( Unite de production d' electricite ) qui est un charbon pauvre et polluant en comparaison avec le charbon Industriel pour la siderurgie .

Solutions :-"nettoyer" ce charbon ( clean coal )Economics ???? .A une epoque j' avais suivi un projet de desulfurisation pour CSC Chinese Steel Co. (Taiwan)

- Recuperer le CO2 et le stocker dans des cavites existantes ou a creer . Economics ???

D' autres procedes ; liquefaction du charbon , gazeification , a ce sujet , il y a longtemps j'avais suivi une experience sur une combustion in situ dans une mine par CDF ( Charbonnage de France ) qui etait a l' epoque actionnaire de TECHNIP , Societe a laquelle j' appartenais .

Le chartbon a encore un avenir .......... et le Petrole aussi , pas pour le carburant , mais pour les produits de synthese

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.