-- Littérature --

Quel avenir pour la République ?

Date de l'évènement : le 23/05/2015 à

La France comme si ... ou l'improbable réforme du système jacobin ou le dernier opus d'Yvon OllivierLe logiciel français reposant sur un État hypertrophié et l'existence d'un peuple défini par son unicité n'est plus conciliable avec la mondialisation, qui avantage les nations en paix avec elles-mêmes, confiante en leur propre diversité et dans la capacité des hommes à animer leur territoire.Le fossé se creuse entre la sphère publique, les élites et le peuple rétif rendant d'autant plus improbable les réformes que savent accomplir les autres nations pour mieux s'adapter à la concurrence effrénée.En échec sur le plan économique, de l'intégration et de l'égalité des chances, confronté à des formes prégnantes d'inégalités entre les hommes, les territoires et les cultures, en proie à la montée des haines en raison d'un rapport déficiant à l'altérité, que reste-il aujourd'hui du projet républicain ? Et s'il fallait à présent repenser tous les grands concepts fondateurs pour retrouver le chemin de l'égalité, restaurer le lien social et le projet républicain ?La maison d'édition « le temps éditeur » publie un ouvrage important d'Yvon Ollivier intitulé « La France comme si ..ou l'improbable réforme du système jacobin». Yvon Ollivier tiendra une conférence à Nantes, organisée par Bretagne Plus (voir le site) le samedi 23 mai, gare de l’État. Yvon Ollivier appelle à la rédaction d'une charte des libertés bretonnes. Lors des premières Breujoù Breizh (voir ABP 37031) pour l'annonce faite par Yannig Baron, organisateur, créateur de Dihun Breizh (voir le site) , voir aussi articles et vidéo de la journée dans des articles à suivre, Yvon Ollivier y a fait une intervention très remarquée (voir vidéo jointe à cet article). Dans son intervention intitulée La question du transfert des compétences dans le domaine linguistique et culturel. Où en sommes-nous ? Où allons-nous ? Yvon Ollivier nous a expliqué l'état du droit actuel, des trois lois de décentralisation, et constaté que l'hyper-centralisation de la France et la nouvelle organisation de la France étaient un frein certain à un développement des langues régionales ou minoritaires.Il a aussi attiré notre attention sur le fait que la rédaction actuelle de la proposition de loi portant modification de la Constitution en vue d'y inscrire la ratification de la charte des langues régionales et minoritaires pourrait être un recul par rapport au droit actuel si les 39 options validées ne sont pas spécifiquement mentionnées. En effet, il y est écrit que la langue française s'impose à toutes les personnes en charge d'un service public.Enfin, il a lancé un appel très formel à la rédaction d'une charte des libertés bretonnes. En effet, «il faut un pied en dehors du système» si on veut le faire évoluer.Yvon Ollivier est juriste et auteur nantais, d'origine léonarde.

Notes : à lire ou à regarder et écouter… - La France comme si...Interview avec Yvon Ollivier (voir ABP 36576)- L'improbable réforme du système jacobin (voir ABP 36662) et [36479]- Yvon Ollivier : Regarder la  réalité en face (voir ABP 35506)- Yvon Ollivier, Lom ar Geol et la Bretagne : l'Homme doit-il se plier à la Loi, ou la Loi s'adapter à l 'Homme ? (voir ABP 34406)- Gueule cassée : la version romancée de la Désunion française, d'Yvon Ollivier, au salon du livre de Vannes (voir ABP 34367)- Yvon Ollivier dédicace  «La désunion française», essai sur l'altérité au sein de la République, à Kemperle (voir ABP 28818)

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Brocèlbreizh
Dimanche 26 avril 2015

Voilà un Breton qui a la tête sur les épaules!

Alwenn
Dimanche 26 avril 2015

"Yvon Ollivier appelle à la rédaction d'une charte des libertés bretonnes"

C'est la seule démarche noble, affirmer qui nous sommes, affirmer quels sont nos droits, et ramener dans leur jardin à la française ceux qui empiètent nos libertés.

An Floc'h
Lundi 27 avril 2015

@Alwenn

D'accord avec vous.

J'ajoute l'envie de voir Yvon Ollivier dans un groupe de travail juridique du candidat régionaliste pour 2017.

An Floc'h
Lundi 27 avril 2015

Et d'accord avec Brocèlbreizh, du coup.

Paol AR GOV
Lundi 27 avril 2015

C'est un des Bretons à la hauteur tant en terme de connaissances générales mais en plus juridiques et qui

s'exprime et qui propose...

L'abime d'ignorance dans laquelle sont les Bretons est si profond et sur sa langue et aumoins autant, sinon plus,sur son histoire que l' on ne peut esperer un résultat électoral prochain qui traduirait une conscience suffisante de la priorité de retrouver notre conscience territoriale au dessus des approches divergentes des clivages politiques ...

Mais le mouvement du dépassement des mensonges imposés est irreversible et l'avenir s'écrira ,peut-etre mème malgré tout plus vite que je ne le pense...

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat