Christian Troadec, sénateur du Finistère ?

-- Politique --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 30/07/14 21:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une des questions qui pouvaient être posées était la candidature éventuelle de Christian Troadec, conseiller général du Finistère, pour aller au Sénat. Les élections sénatoriales auront lieu le 28 septembre prochain dans les Côtes d'Armor et le Finistère et seuls les maires et des conseillers municipaux ont le droit d'y voter en se déplaçant à la préfecture.

Dans le Finistère, il y a 6 sièges à pourvoir avec le dépôt obligatoire d'une liste. Il y a actuellement 3 sénateurs PS (Maryvonne Blondin, Jean-Luc Fichet, et François Marc) et 1 sénateur UMP (Philippe Paul). On s'attend à ce que le PS soit en très fort recul, selon la tendance qui devrait faire perdre à la gauche la majorité du Sénat. Sans candidature hors-parti, on pourrait s'attendre à un rééquilibrage avec 2 PS et 2 UMP ou UDI.

En réalité, il semble qu'il y a de fortes chances que Christian Troadec puisse monter une liste susceptible de jouer les trouble-fêtes, car, il a déjà approché des maires pour cela. En juin dernier, il avait rappelé qu'« il est normal qu'un élu se présente à des élections » récusant ainsi le procès en illégitimité qui lui est souvent fait, de manière assez peu fair play. Il est probable que, dans ce cas, le siège lui soit assuré et, même un autre pour son second de liste, si le PS continue sa glissade, particulièrement en Bretagne.

Christian Troadec est devenu une personnalité majeure qui intéresse les médias, qui commencent à prendre l'habitude de le contacter, dès qu'il survient un événement politique notable en Bretagne. Aucun élu finistérien du PS ne peut en dire autant. L'atmosphère dans le parti gouvernemental est de plus en plus lourde, à tel point qu'un vice-président du Conseil général en est à dire en public qu'il ne faut pas mettre trop en avant la Bretagne, car « Paris s'inquiète ». Il n'est pas sûr que s'aligner sur l'appareil parisien soit une bonne recette pour séduire des Bretons qui attendent peut-être plus que des propositions gris muraille.

Ceux qui ne comprennent rien aux recettes de base de la politique seront chagrinés d'apprendre que l'éventuelle élection de Christian Troadec au Sénat, ne serait même pas un obstacle à la conquête du siège de député en 2017, sans compter la probable candidature à la présidence de la Région Bretagne en 2015.

Christian Rogel

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1853 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 44 commentaires
Calvez JLuc
2014-07-30 22:46:31
Ce n'est pas 6 mais 4 sénateurs qui sont élus dans le Finistere. Actuellement, il y a 3 Ps, Maryvonne Blondin, Francois Marc & Jean-Luc Fichet et 1 UMP, Philippe Paul.
(0) 
Alwenn
2014-07-30 22:58:41
"L'atmosphère dans le parti gouvernemental est de plus en plus lourde, à tel point qu'un vice-président du Conseil général en est à dire en public qu'il ne faut pas mettre trop en avant la Bretagne, car « Paris s'inquiète »."
De quoi s'inquiète paris ?
Et que faudrait-il faire pour ne plus l'inquiété ?
Ou pour l'inquiéter davantage ?
(0) 
Christian Rogel
2014-07-30 23:50:54
@JL Calvez
C'est rectifié : lecture trop rapide de Wikipédia.
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-07-31 12:12:35
Quelles garanties nous apporte t-il Christian Troadec, qu'il soit différent de tous ceux qui se sont succédés, qu'ils soient maires, conseillers départementaux, régionaux, députés ou sénateurs ? Pour moi l'épisode "Bonnets Rouges apparemment plus ou moins en veilleuse, est loin d'être suffisant pour effacer ses comportements "traditionnels" du passé récent, ses valses hésitations sur qui faire voter au deuxième tour pour en finale se déterminer pour la gauche française qu'aucun militant n'aurait dû soutenir mais combattre… depuis 1981 pour les retardataires de la prise de conscience ! Ar Bonnedoù Ruz, est-ce un tremplin pour des ambitions personnelles ou un véritable engagement exclusivement pour la cause bretonne ?
Pour peser pour un changement réel qui n'a plus le temps d'attendre ni les discours, ni les contenus des promesses qui ne se dépassent pas, un, deux, trois députés ou sénateurs sont-ils utiles ? Valent-ils la peine et la militance pour les piètres résultats que tous les élus « bretons » de tous poils nous présentent depuis cinquante années et plus ? Le confort et l'argent que ces postes leurs procurent ne sont-ils pas en soi la camisole qui les immobilise ?
Si le système bancaire demande la confiance pour capter l'argent des citoyens, il en est de même en politique pour capter les bulletins de vote ! La différence c'est qu'une fois déposé ce bulletin dans les banques des partis…il ne vous reste plus rien ! Sinon la stupidité des parieurs/joueurs ou pédaleurs qui disent « indéfiniment » : La prochaine fois avec celui-là, avec ceux-là ce sera le vrai changement. Et s'en contentent…
Il est temps de mettre les crédules à l'heure.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-31 12:53:05
L.P CRETON.Votre paragraphe 1 .Je commence a me poser des questions .La recuperation est une expertise PS/(ENA.)
Pour le reste ??? vanter la patience est la vertu des "militants" Bretons (sic).MOI CELA NE PREND PLUS.Lorsque l' on porte des galons , il faut les assumer.MOI J' EN AI MARRE ou alors il y a autant d' incompetence dans le Mouvement Breton ,que dans le Gouvernement Francais.Peu encourageant tout cela.
(0) 
LHERITIER Jakez
2014-07-31 12:53:20
La Bretagne a besoin de porte parole emblématiques et réactifs.En Bretagne les "confettis politiques bretons"sont nombreux,mais ne se sont pas rassemblés,encore pour des stratégies électorales efficaces.Pourtant des échéances vont nécessiter de présenter des candidates et candidats d'UNION BRETONNE,Sénatoriale,cantonales-régionales-etc..
Cela oblige HISTORIQUEMENT les organisations bretonnes à s'entendre.Cela doit s'accompagner sur le terrain par des actions un peu plus physiques et innovatrices que les simples "pardons" actuels que l'on fait depuis des décennies.
Il est évident aussi que lors des -Festou Noz de l'été,aux entrées universitaires,grands matchs,les jeunes doivent être sensibilisés aux actions de l'automne.Les sujets les préoccupants doivent servir aussi de liens et ne pas rester que sur le problème -réunification.
Quant aux Bonnets Rouges des actions sur l'emploi,la santé,la simplification administrative,etc..peuvent être lançées dans chaque pays breton.
(0) 
Yann LeBleiz
2014-07-31 14:42:17
Mettra-il son écharpe Gwenn ha Du pour aller au Sénat?
Ca gagne bien un sénateur et cela possède beaucoup de privilèges, bien suffisamment pour vous calmer un militant et réactiver son affection pour les valeurs de la République...!
Je doute fort que M. Troadec ne le sache pas!
Mieux vaudrait multiplier les Maires et les Conseillers régionaux militants avec leurs tripes pour une Bretagne unifié et autonome, que d'avoir un sénateur.
(0) 
Paul Chérel
2014-07-31 16:29:01
J'apprécie les réserves et ;les doutes de Léon-Paul. On ne sait pas très bien ce que devient un sénateur lorsqu'il se trouve dans 'The système". Je connais assez bien MON sénateur mais je ne le reconnais plus tout à fait maintenant. Il n'est plus, et c'est heureux, celui qui a battu plusieurs fois les deux UMP qui se chamaillaient à chaque élection municipale. Par contre, il manque aussi bien dans l'article que dans les commentaires le rappel de la façon dont ces SENATEURS sont élus par leurs pairs. C'est un petit lieu fermé de maires et conseillers déjà en place. Le BON peuple est spectateur. Et comme le suggére l'article sans le dire, il est fort probable que les élus soient à l'inverse de ce qui existe cette fois-ci, 3 UMP et un PS mais beaucoup moins probable un autre larron qu'il soit "sans étiquette" ou étiqueté breton. Donc en pratique, AUCUN changement. Paul Chérel
(0) 
marc iliou
2014-07-31 20:11:27
Peut-être avec tous ces commentaires cela n'apportera pas grand chose vu qu'il serait seul dans un océan d'incapacités comme actuellement mais au moins cela serait profitable de virer ceux qui actuellement nous représentent soit disant en Bretagne et dont on serait curieux de savoir ce qu'ils font et à quoi ils servent ! au moins Christian Troadec a mouillé sa chemise depuis quelques temps quand beaucoup attendent que les bananes leur tombent dans le bec uniquement par profit personnel ou de parti béni oui oui !
(0) 
SPERED DIEUB
2014-07-31 22:55:18
D'accord avec Marc .Troadec à la d'autres membres et dirigeants du mouvement breton est proche du peuple ,il ressent et pressent les évènements ,alors bien entendu ceux qui nagent dans le virtuel ont du mal ,et on les comprends ,à le suivre Il est comme tout un chacun avec les défauts de ses qualités et les qualités de ses défauts
Vu tout ce qu'il a fait pour le Poher et la Bretagne attendons la suite avant de juger ,il se garder de procès d'intention qui pourraient se retourner rapidement contre ses accusateurs
davantage d'information ci dessous
(voir le site)
(0) 
Alwenn
2014-07-31 23:49:10
On dirait que certains ont un peu de mal à bien évaluer les hommes/femmes politiques. Qu'est-ce qui garantie que Troadec est différent des autres ? Ben ,il faut être sourd et aveugle pour ne pas le voir et l'entendre !
- La question est plutôt : que peut faire un sénateur seul dans un hémicycle où il est isolé ? A priori, rien.
Paul Molac, qui n'est pas tout à fait seul quoique un peu quand même : il est le seul Breton à gauche à avoir clairement voté contre, n'a jusqu'à présent rien pu obtenir de concret.
On se retrouve en fait toujours devant le même problème : l'idéologie jacobine continue de régner et ce dans la plus parfaite bonne conscience et la plus parfaite certitude de représenter le "bien".
Tant que nous ne serons pas capable de mettre à bas cette idéologie, nous n'avancerons pas, ou pas beaucoup.
Si les Bretons critiquent cette idéologie, et si sur ABP on passe notre temps à la vouer aux gémonies, que fait-on concrètement pour la mettre à bas ? RIEN !
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-01 01:51:18
Biensur il faut attendre un peu que cela se decante.N' etant pas politicien professionnel , j' ai que tres peu la notion de strategie en la matiere .Le systeme Jacobin,reagit tres bien et vite , imparable Je me souviens du CELIB , l' afffaire d'Algerie a ete le grain de sable ,de l'Unite Bretonne??????? quelle etait la "relation "....mais cela a marche.
Je vais me mettre un peu en veilleuse jusqu' au 27/9 .
N' employez plus le terme Democratie , le mot en France a change de sens .Democratie= Gouvernement par ceux qui pretendent etre l' Elite .
En fait MARESCHAL a vraisemblablememt raison .En 40 ans , la France n' aura pas plus d'influence que la Vallee d' Andorre, l'Europe sera plus puissante et pourra la imposer quelque chose ??? Be Patient ???????.
Enfin bonne nouvelle (sic) MLP en tete en 2017 ,HOLLANDE elimine !!!!La droite jacobine , passe (Front Republicain =Club Jacobin des copains )et c' est reparti .. Direction Decadence.
(0) 
Yvon Bordiec
2014-08-01 10:09:31
Il a raison de faire de la politique. Merci à lui. Si on avait 5 à 10 députés de cette trempe là cela changerait les choses.
IL faut qu'il fasse attention quand m^meme à une chose. On ne peut pas être partout et bien faire son travail. On ne peut pas être maire, conseiller général, député, conseiller régional et sénateur tout en même temps.
En plus en faisant cela on prête le flanc à la crritique et il sera traité de cumulard comme beaucoup d'autres. Mais en définitive c'est lui le maître de son jeu.
(0) 
Paul Kerguelen
2014-08-01 12:06:14
Oui il y a danger...
Danger car effectivement, le pouvoir corrompt et c'était aussi une vieille méthode qu'employaient les Romains: donner des honneurs afin de calmer certains, Danger car l'on risque de lui reprocher d'être cumulard et comme le fait remarqué Yvon Bordiec, difficile d'être partout et en tout lieu et de bien faire son travail...
MAIS!!!
En attendant, qui a mieux fait que lui jusqu'à présent pour la cause bretonne???
Si un représentant au sénat ne peux rien faire... que faut il mieux? un représentant? ou pas du tout???
"Si les Bretons critiquent cette idéologie, et si sur ABP on passe notre temps à la vouer aux gémonies, que fait-on concrètement pour la mettre à bas ? RIEN !" dixit Alwenn
Tout à fait d'accord! analyser, c'est bien!
mais il n'est plus temps de juste analyser, mais d'agir... et d'arrêter de tuer les oiseaux dans l'½uf avant qu'ils soient nés...
D'agir en nous regroupant, agir en nous spécialisant (qui pour le 44, qui pour la politique, qui pour amener un parlement, qui pour les relations avec l'international... etc) mais sans nous critiquer, mais au contraire, en marchant mains dans la mains, en nous échangeant des infos, des analyses, prendre les points ou nous sommes en accord, travailler dessus...
Nous avons tous au moins un point commun: la Bretagne (B5) et au minimum l'autonomie, au maximum l'indépendance... donnons nous les moyens d'y arriver au lieu de toujours nous tirer dans les pattes et de nous critiquer!!!
alors..: vas-y Chri-Chri!
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-01 12:56:26
Nous nous sommes 100/100 d'accord en ce qui concerne TROADEC . Il fait, il a fait son maximum dans un contexte limite .Il a exprime honnetement son voeux sur la reunification et l'autonomie .
La suite on ne sait pas , les francais sont des menteurs ; ils sont egalement fourbes , prets a tous coups fourres . L'histoire est pleine de leurs magouilles .L'elite est intelligente et bien informee >
Pour le reste , il faudrait des finances et de l'organisation . Sur quoi / qui s'appuyer ???.
Attention une critique PEUT etre constructive lorsqu
élle est bien exposee , bien comprise.
(0) 
Yann LeBleiz
2014-08-01 13:54:57
Il ne faut pas être naïf, les privilèges d'un sénateur sont importants, certains seraient même déclinable aux descendants (enfants). En fait personnes ne peut dire au juste l'étendu de ces privilèges car SVP n'oublions pas que la Cours de Compte, elle-même, ne y peut exercer son contrôle sur l'ensemble de ces privilèges (pour l'exemple démocratique, c'est plus qu'inquiétant).
M.TROADEC est perçu comme honnête, oui, mais la démocratie d'un pays (la Bretagne) ne se reconstruit pas sur la force d'un homme providentiel (ça c'est un délire de français), elle se reconstruit sur la force d'une base solide capable de prendre, mairies, agglomérations, conseil généraux, conseil régionaux et à convaincre les extérieurs de la légitimité de cette évolution (exemple Catalan).
Si M. TROADEC parvient par sa dynamique à favoriser la création de cette base politique bretonne solide son action aura une utilité, mais si l'exploit de M. TROADEC est de mettre un sénateur en Gwenn à Du au sénat...
C'est par le bas qu'il faut agir, pas par le haut!
(0) 
Christian Rogel
2014-08-01 14:33:27
@Yann Le Bleiz
Dans le cas de C. Troadec, analyser son éventuelle candidature au Sénat au regard des "privilèges" espérés est curieux, puisque, depuis 2001, il s'est présenté à toutes les élections à sa portée. S'il avait disposé de la base électiorale acquise depuis, il se serait présenté au Sénat en 2005 et, s'il était élu, il pourrait abandonner le Sénat pour l'AN, car, celle-ci permet de se faire mieux apprécier.
Les dernières élections ont montré qu'il a acquis la confiance de nombre d'électeurs de Bretagne occidentale et que cela va lui donner une représentativité qu'aucun homme politique ayant indexé sa carrière sur des thèmes breons n'a jamais eue.
Seuls, les électeurs décideront de son avenir, pas les minuscules formations bretonnes ou autres spectateurs, dont nous faisons partie.
(0) 
Donbzh
2014-08-02 00:32:23
Qui aurait pu croire, il y a six mois, qu'un porte parole des bonnets rouges serait en position de se présenter au sénatoriale?
Qui aurait pu s'attendre à la panique des socialistes finistériens , demandant la dissolution des bonnets rouges au lendemain des européennes ?
Les bretons commencent non plus à déranger , mais à faire peur à certains de perdre leur fief.Là on ennuie vraiment. N'est-ce pas ce que l'on recherchait afin d'avoir une chance d'être entendu?
Que préférons nous , que soit élu des gens dont on sait qu'ils vont nous trahir ou des représentants issu de nos rangs ?
Même si on ne partage pas tous les opinions de Crhistian, reconnaissons lui son courage et il semble bien qu'il soit le seul en capacités de réunir tous les bretons et de se faire élire ?
Espérons juste que sa démarche et sa réussite déclenche l'envie et le courage chez d'autres futurs élus....
BEVET BREIZH
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-02 07:33:32
DONBZH . Au jour d'aujourdhui C.TROADEC a toute ma sympathie et mon support .
Il entre dans le combat sous une forme legale .Il a raison avec cela, nous pouvons esperer le soutien des elements sains du Monde ...... mais je rappellerai a C.TROADEC ... une proverbe allemand , qu'il devra garder bien en tete ":
Lorsque l'on dejeune avec le Diable ( Etat Francais ) il faut utiliser une longue cuilliere ."

Il n'est pas idiot , et il doit le savoir .
(0) 
Alwenn
2014-08-02 10:27:51
"C'est par le bas qu'il faut agir, pas par le haut!" ???
Il faut agir par le bas ET par le milieu ET par le haut.
Il faut remplacer les "élites" "françaises" par des "élites" bretonnes.
Les français détiennent tous les pouvoirs : médias, ministères et administrations, système politique entre leurs mains, universités, etc, etc
Pour que les Bretons aient la capacité de décider par eux-mêmes, ils doivent PRENDRE LE POUVOIR.
C'est ce que cherche à faire Troadec, et c'est ce que nous devons chercher à faire dans tous les domaines où s'exerce un pouvoir.
(0) 
eugène le tollec
2014-08-02 12:08:15
Tout ce que je lis depuis fort longtemps ne fait que me conforter
CETTEBRETAGNE NE SORTIRA JAMAIS DE SON IMPREGNATION.
Mais à quoi cela soit-il de voter?
Quelques malheureux élus défendent encore une cause...combien..???(.mais ils sont tous affiliés à un parti français..).les autres n'en parlons pas....des renégats.
BRETONS..peut être aux prochaines élections on verra...où sont les...C....les bretonnes.
(0) 
André Corlay
2014-08-02 14:11:23
En tous les cas, Christian Troadec a réussi quelque chose d'unique dans les annales politiques françaises depuis Louis XIV avec les démonstrations des Bonnets Rouges, la collecte de leurs 16000 doléances et leur synthèse en 11 revendications majeures du peuple breton. Pour s'en sortir (car il sait que ce n'est qu'un début), l'État français aura-t-il recours aux mêmes massacres qu'en 1675 ? Après tout, pourquoi pas... quand on voit les méthodes d'Israël, massacreur d'enfants, qui obtient l'absolution des "grands" états dits "démocratiques", on peut s'attendre à tout de la part de ladite "démocratie" !
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-08-02 15:19:46
Christian Rogel serait-il saugrenu d'envisager que le choix de l'engagement politique d'un individu, il le fasse principalement en raison des privilèges et avantages connexes (mes illusions perdues)?
Et des débouchés que ces fonctions offrent, pleines d'opportunités plus ou moins ou tout à fait contraires à la déontologie et la morale? Comportements éthiques que ces fonctions devraient imposer à ces élus…ou fonctionnaires ? Des noms ? Vous ne me ferez pas croire que vous les avez oubliés ? Pas plus que les commentateurs ABPistes !
Plus nous avons d'âge et plus la liste s'allonge…
Sans lui faire personnellement le procès d'intention, mais en quoi Christian Troadec, et n'importe quel autre, vivant dans le même bocal, serait-il « immunisé » contre le népotisme pratiqué, contre le désir du pouvoir et de son exercice, la griserie de la notabilité et « l'attrait » de ces émoluments accordés sous formes diverses et plus que substantiels, légalisés et légitimés ? Et oublier peu à peu pourquoi ils ont été élus ?
Mais pour beaucoup d'entre nous il s'agit d'une question cruciale, l'avenir de la Bretagne et de nos enfants ! Je ne voudrais pas ici de caricatures d'homme et de système politiques identiques à ceux que l'hexagone nous donne à voir et à subir depuis des siècles! Et il faudra nous en donner les moyens, aussi les sanctions exemplaires pour ceux qui dérogeraient !
Alwenn, nous serions quelques égarés, incapables d'évaluer hommes et femmes politiques ? Mais ils nous délivrent eux-mêmes la grille de leur propre évaluation, qu'ils mettent à jour à une vitesse incroyable jour après jour depuis que la politique existe, par leurs comportements erratiques et souvent menteurs, leurs bévues et contradictions sans vergogne, leurs discours truqués et surtout l'échec quasi permanent de ce qu'ils prétendent « réaliser ». Cette grille là ne vous suffit pas ? Il vous manque peut-être une forme de politicien- conte de fée-cendrillonnaire ? Qui transformerait la citrouille-Bretagne en riche carrosse pour quelques uns? Puisqu' une élite bretonne vous voulez, il faudra donc s'entendre là-dessus au XXIème siècle ! Car il lui faudra une certaine désinfection afin d'éliminer les germes tant reçus outre Marches de Bretagne, ou une sérieuse sélection de ce que vous appelez « une élite ».
Avec Yann Le Bleiz je suis tout à fait d'accord sur le renforcement de la base ! Oui ! Mais le renforcement, une éducation, une implication organisée du « peuple de base », une « élite –base » en quelque sorte, et non éventuellement sur une base de partis politiques actuels seulement, elle-même suiviste et conditionnée aux vieilles pratiques.
Pour une Bretagne autonome le système français politique déconstituant à volonté et selon les intérêts, son système électoral et représentatif ne vaut plus rien à 90 pour cent. Nous avons tout à refaire indépendamment du système colonial hexagonal ! Et cela vaudrait aussi pour toutes « les Nations de France ». L'état français démocratique est mort, depuis 1789 il agonisait. Ce n'était pas suffisant se s'attifer des oripeaux, ils puent l'Ancien Régime ! Il ne le sait pas encore qu'il a passé l'arme… À gauche !
Sourds et aveugles, infirmes et perdus ? Mon ami, l'évaluation à postériori, c'est toujours trop tard… Surtout que l'on n'y apporte ensuite aucun véritable remède ! Il est bon le peuple.
En y mettant un maximum d'intelligence, touillée avec une expérience de vie la plus longue possible parmi les hommes et les femmes bien sûr, l'évaluation à priori, la plus honnête possible et la plus partagée, serait-elle plus néfaste que celle qui prévaut aujourd'hui ? Et curieusement si bien acceptée…Par le peuple, et par ceux qui pensent son avenir pour lui sans doute ?
(0) 
Christian Rogel
2014-08-02 15:40:35
@LP Creton
Il est ironique que le premier homme politique breton à ne pas jouer le jeu des partis hexagonaux soit déjà soupçonné avant même d'avoir réussi. Vieille mentalité paysanne qui n'admettait pas que l'on se mette trop en avant, car, c'est forcément au détriment de ses semblables.
Bonne méthode pour figer les situations poltiques.
(0) 
SPERED DIEUB
2014-08-02 16:05:33
De culture bretonne et catholique , et bien qu'ayant pris quelques distances avec cette religion ,je me considère aujourd'hui plutôt agnostique. Cependant il y a une parole de l'évangile que je vous invite à méditer ,car elle révèle la faiblesse de la nature humaine et ce quelque soit la nationalité
Avant que le coq n'est chanté tu m'auras trahi trois fois
Celui qui était concerné est pourtant la première pierre fondatrice de la religion chrétienne
La revendication bretonne est justifiée plus que jamais face à un pouvoir parisien obstiné et de mauvaise foi ,mais de là à croire que une Bretagne émancipée serait un paradis terrestre ,il ne faut pas rêver
Certains problèmes seraient résolus et d'autres que l'on a pas idée d'appréhender apparaitraient ,tel est le fonctionnement de l'histoire
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-08-02 17:19:45
Il me semble que Christian Troadec, sauf erreur de ma part , a toujours été globalement proche, voire très proche des partis hexagonaux de gauche (UDB comprise) qui eux-mêmes dans la pratique ne sont pas si différents des partis hexagonaux de droite.
Si cela est vrai, je pense pouvoir douter de votre affirmation "qu'il serait devenu le premier homme politique breton à ne pas jouer le jeu des partis hexagonaux". Je ne vois pas encore nettement la distance existante éventuelle entre lui et eux. je pense qu'il est dans une quasi obligation de s'expliquer là dessus et d'exprimer une certaine vision de la Bretagne .Dans sa campagne sénatoriale peut-être...
Oui, au fond ce que je voulais savoir en provoquant un peu par mes commentaires, c'était de savoir si C.Troadec dans son engagement, "sa mise en avant" dans le combat Bonnets Rouges, c'était un refus de continuer "le service du/des maître(s)" pour se "mettre au service" de son pays la Bretagne définitivement et exclusivement.Et du Peuple auquel il appartient et qu'il revendique.
Ne préjugez pas de mes sentiments, ni de ma mentalité que vous estimez "paysanne" (vous me flattez), mais Christian Rogel vous auriez peut-être tort.
Ne rien critiquer. Ne pas vouloir,ne pas chercher de réponses. Attendre que qui, quoi se passe...Vous y voyez une possibilité de changement?
Qu'il se mette donc en avant et plus encore s'il le faut. Ne vous méprenez pas, avec beaucoup de Bretons nous ne demandons pas mieux... Et nous le suivrons comme nous le pourrons sur ce chemin.
Décidément comme d'habitude il est clair que sera sur les actes qui peuvent être réussis ou manqués, qu'il sera jugé...en vérité. Et encore une fois, à posteriori!Ça c'est pour le futur, demain, l'inconnu.Pour le reste nous avons le passé et le présent à mettre dans la balance et c'est avec cela que nous supputons l'à venir.
(0) 
Yann LeBleiz
2014-08-02 18:05:29
@ Christian Rogel
Moi, j'ai du mal à comprendre votre naïveté sur la raison de l'existence de privilèges dans une prétendue démocratie!
Les privilèges des sénateurs, tout comme les aides massives aux médias, sont par nature inacceptables dans une démocratie. Leur existence n'est en rien une erreur, c'est une garantie que s'offre l'Etat.
Monsieur Léon-Paul Créton a raison, par quel miracle M.TROADEC serait différent des autres hommes en matière d'immunité aux avantages de la République? Je ne l'accuse pas, mais je ne crois en rien en "l'Homme Providentiel salvateur du peuple"!
M. Le Drian n'était-il pas lui aussi providentiel?
Pouvez-vous nous dire les postes occupés par ses enfants et ses proches, histoire de voir si son revirement à un lien avec les largesses offertes par la République?
Comme je l'ai dis, ce que peut faire de mieux M.TROADEC, c'est de créer une dynamique des élus bretons autour de lui.
Il l'a déjà commencé en portant officiellement son "écharpe Gwenn ha Du"!
En effet, je pense que c'est son exemple qui à amené lors de la manifestation de Nantes chez de nombreux d'élus (Parti Breton, UDB et apparenté)au rejet du port de l'écharpe tricolore pour une échappe bretonne officielle à la fois "Gwenn ha Du et Européenne".
Avec un peu de conviction, cette échappe "Gwenn ha Du et Européenne" pourrait devenir officielle pour les bretons, au même titre que les autres symboles de la Bretagne!
Le port de cette écharpe devenant avec le temps plus visible, valeurs démocratiques bretonnes contre valeurs Républicaines jacobines, les citoyens bretons s'apercevront que les choses sont en train d'évoluer!
Ca cela arrive, je pense qu'on le devra pleinement à M. TROADEC!
(0) 
Christian Rogel
2014-08-02 19:09:13
@LP Creton & Yann Le Bleiz
Je ne crois pas non plus en l'homme providentiel, mais, si l'on suit le parcours de CT depuis 20 ans, on voit qu'il n'a pas composé avec le Parti socialiste, mais a été le caillou dans sa chaussure.
Sa manière de donner ses voix à R. Ferrand, à titre personnel, était un défi moqueur (avec revanche éventuelle en 2017). Il a été l'allié de 3 partis bretons et de dissidents du PC et il faudrait, en plus, qu'il signe une déclaration de non-trahison potentielle.
L'UDB, son ancien allié, en parle maintenant comme d'un paysan mal dégrossi. Re zo re, pourrait-il dire.
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-08-02 20:14:34
Bien!Puisque Christian Troadec semble être "l'homme" de la situation bretonne nous veillerons qu'il ne se gâte pas en chemin.
Nous nous tiendrons en permanence derrière lui, et tout en portant la couronne de laurier au dessus de son auguste front, nous lui répéterons inlassablement : "Souviens-toi que tu n'es qu'un homme" "Souviens-toi que tu n'es qu'un homme"...
À toi de jouer Christian Troadec!!!
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-02 23:48:29
LP.CRETON.Je comprends votre attitude ... mais quoi faire de concret .Regarder et attendre .
C.TROADEC a t- il trouve son chemin de DAMAS???????? esperons le .
Il y a un adage populaire qui a fait ses preuves :Son entourage .. dis moi qui est avec toi , je te dirai qui tu es ?????
Bien sur j'ai deja ete echaude par LEDRIAN , je ne pensais pas qu'il aille si loin , sur le chemin du devouement aveugle a une ideologie ( ou , il est tenu par autre chose )
(0) 
Yann LeBleiz
2014-08-03 00:45:13
@ Christian Rogel
Personne n'a demandé une signature de non trahison potentiel, n'exagérez pas...SVP!
Les gens n'ont rien contre TROADEC, mais comme je l'ai dit l'exemple de le DRIAN est plus que frais.
Tout le monde soutien TROADEC, mais il nous en faut d'autres!
Peu importe qu'ils soient de droite, de gauche, sénateurs ou maires d'un village, il nous faut multiplier les gens défendant les valeurs de la démocratie, le respect de la Bretagne et des autres peuples, le respect des libertés, et du fait n'acceptant plus les valeurs de la République jacobine.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-03 01:33:46
Tres bien YANN LeBleiz.
Il y a longtemps que pour moi les options Droite / Gauche ne representent plus grand chose .
Je juge "L'HOMME "d'abord un type bien , un type minable . Je me trompe parfois , la preuve avec LEDRIAN.
Les formes de Societe , a mon avis , vont evoluer mondialement vers le modele Anglo Saxons - Europe du Nord .( Economie / finance ) Gpuvernement : Democratique ( la France devra pedaler dur pour rattraper son retard ) ce qui fera la difference , cela sera la Culture .
Le Socialisme a la Francaise adopte par les Bretons , a signe son echec. Inadaptable , dans le Monde d'Aujourdhui .
Et enfin l'HOMME est l'HOMME avec des cotes positifs et des cotes negatifs . C.TROADEC est un HOMME et non un personage surnaturel .
(0) 
Donbzh
2014-08-03 05:40:55
Petite parole de bonnets rouges
Christian court il après les privilèges ou après les emmerdes? On pourrait aussi bien le soupçonner de masochisme. Il a déjà réussi 2/3 trucs dans sa vie et visiblement il ne choisit pas la voix la plus confortable.
@PIERRE je pense aussi qu'il n'est pas né de la dernière averse.
Je citerai juste ici la parole d'un ancien: les bretons auront des droits quand ils les prendront
Nous on est parti pour.
La question n'est pas qui est ou seront les chefs ou les représentants ? Mais toi, tu en pense quoi? Et qu'accepterais-tu de perdre pour y arriver...
La base n'a pas besoin d'être analysé ou avec le même soupçon de masochisme que pour Christian, Thierry ou corinne
On a juste fait notre choix, pour longtemps !!!
BEVET BREIZH
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-03 10:03:37
DONBZH . Je vais sur 85 ans.Donc plus grand chose a perdre . A finir de payer pour l''ENSEAD a Singapore pour mon fils,encore 10 mois .Ai eleve 7 enfants .tous sauf une , on fait l'Universite : France - Italie - Canada - Australie - Singapore .
Je suis militant depuis 55 ans environ .
Ma vie professionnelle s'est deroulee a 90 % en ASIE . Je vis actuellement en Australie .
J'ai ( helas) passé l'age d'etre un chef actif .... mais j'ai de l'experience et des relations .
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-08-03 12:24:05
Non Pierre Camaret,non pas regarder et attendre, il me semble que ce n'est pas ce que je demande dans mon avant dernier commentaire.
Une petite blagounette de circonstance. Quelqu'un demande: Savez-vous comment monter une petite entreprise? Eh bien vous en prenez une grande ...et vous attendez! Et vous attendez encore et vous l'aurez votre "petite entreprise ». La Bretagne placée dans l'attente de je ne sais quoi depuis des siècles, est devenue « une petite entreprise » appauvrie aujourd'hui, rendue végétative, un légume sous la férule française. « Qu'attendent » donc les Bretons d'aujourd'hui ?...QUI ? QUOI ?
@ SPERED DIEUB: Puisque Dimanche nous sommes. Oui Pierre/Simon aurait été désigné par Jésus comme le pêcheur d'hommes et pierre sur laquelle serait bâtie l'église (je n'ai pas dit: Son église... Celle de Jésus), mais c'est quelqu'un qui n'a jamais été son apôtre, au contraire, et qui n'a jamais connu le Christ, mais qu' un jour il a rencontré sur la route de Damas (n'est-ce pas Pierre Camaret). Ce quelqu'un, un certain Saul/Paul bossant pour les Romains, qui a été le principal fondateur de l'Église dite du CHRIST, de ses premières règles et principes avec quelques apôtres comme ST Jean. Les pères de l'Église ayant fait le reste dans les siècles suivant...
Christian Troadec (Prénom prédestiné ?) qui sera-t-il ? Saul/Paul l'organisateur ? Ou Simon/Pierre le pêcheur d'hommes (rassembleur), les deux ensemble ? Ou encore un épisode vide de plus dans notre Histoire ? Pour l'instant, à mon humble avis il vaut mieux qu'il soit Pierre…
Juste avant la sentence que vous citez SPERED DIEUB, Jésus disait : « Vous trébucherez tous cette nuit à cause de moi, car il est écrit : Je frapperai le berger et les brebis seront dispersées. ». Aussi à méditer.
Et à Pierre qui prétendait que ce ne serait pas son cas, il dit la phrase que vous citez : « Avant que le coq n'est chanté tu m'auras trahi trois fois ».
Oui, beaucoup d'apôtres autour de la Bretagne, individus, partis, associations diverses qui trébuchent à cause d'elle ! Parties dont bien des choix sont des reniements. Les bergers sont frappés et les « béliers aux courtes cornes » sont dispersés à chaque crucifixion du pays. Et Nominoé _avec « Dieu »_ sait si cette Bretagne en a subi un certain nombre.
(0) 
SPERED DIEUB
2014-08-03 15:30:35
Léon trugarez deoc'h ne ket fall ,troet eo braw ganeoc'h
(0) 
Donbzh
2014-08-03 19:23:29
@ PIERRE
Les questions posées dans le dernier commentaire s'adressaient à l'ensemble à commençer par moi...
J'ai mal rédigé mon commentaire . Désolé , je suis moins doué que d'autres pour l'écrit.
BEVET BREIZH
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-04 00:30:54
Merci .DONBZH .Moi aussi je redige de plus en plus mal .Mais j'ai compris .
J'avoue que les derniers evenements ont ete un "CHOC"pour moi, je ne pouvais pas imaginer des Deputes Bretons PS aussi MOCHES ( Sauf 2 ) .Ils pouvaient dire , Je suis Socialiste et Breton mais dans ce cas précis le Parti a tort .. pour moi cela ne m'aurait pas derange... j'aurais pense voila un homme honnete ....... mais Non ils ont ete jusqu'au bout de l'infamie et pourquoi???? la Soupe , les influences , le ......
Je vais jusqu'au bout de mes idees .Mon But une Nation Bretonne dans la Federation Europeenne . J'en suis toujours a l'Europe des Regions .
Ceux qui ont pris la tete ont tout mon soutien. Nous avons raison , donc nous gagnerons ..... helas cela prendra peut etre encore du temps.
(0) 
HERGE
2014-09-06 17:11:56
L'aventure d'un roitelet voulant devenir .......ROI !
(0) 
georges ravalec
2014-09-06 17:27:55
Heureusement !!!!!
(0) 
M.Prigent
2014-09-07 04:45:49
Christian Troadec Sénateur, une évidence.
Hollande est bien devenu Président !
(0) 
eugène le tollec
2014-09-07 17:20:29
À TOUS
Ici ,on parle beaucoup de M. C TROADEC...pour moi cet homme de gauche défend son pré-carré de Bretagne centrale....en premier lieu contre l'ultra MÉTROPOLISATION qui se met en place en Bretagne( pôles principaux et pôle secondaire)
Son interrogation est où se place la Bretagne centrale dans ces luttes hégémoniques....???
Deuxième point
Comme la Bretagne est dirigée par des barons locaux...une place était et est à construire dans l'espace ....mais se pose le problème de la "réunification".......qui EMMERDE tous les barons d'avant et d'aujourd'hui( surtout les socialistes et assimilés).
C'est pourquoi j'ai toujours parlé d'unité et de MESSAGE supérieur breton ( je rappelle que ce message se mettra en place qu'avec l'appui de la puissance économique).
(0) 
Paul Kerguelen
2014-09-08 02:28:16
@ eugène le tollec
"pour moi cet homme de gauche défend son pré-carré de Bretagne centrale..."
Pouvons nous le lui reprocher?
Il fait son travail, et il est pratiquement le seul...
Christian Troadec est élu dans le "kreizh Breizh" et non élu pour représenter la Bretagne entière... les autres députés n'ont qu'a faire leur travail (!!!), au lieu de voter contre la Bretagne pour faire plaisir au PS de Paris!
Encore est il heureux que nous en ayant un qui montre l'exemple! si seulement les autres élus pouvaient agir comme lui!
Alors, oui, il défend son "pré-carré de Bretagne centrale"... mais cependant, il fait à lui tout seul ce que les autres élus ne font pas!
et qui parle d'unité ne tape pas sur ceux qui travaillent pour la Bretagne, fussent-ils de Gauche, de droite, du centre, d'extrême droite ou gauche: Ils travaillent pour la Bretagne, quelque soit leurs bords! c'est cela qui prime et doit être pris en compte!
Après, que l'on soit d'accord avec leurs idées, c'est une autre histoire! ça sera aux bretons de choisir le temps venu... En attendant, supportons ceux qui réussissent au lieu de leur taper dessus!
Mais, s'il fait de si bon score, c'est qu'il met en avant la Bretagne...non pas qu'il soit de gauche...
Pour ma part, qu'il soit de gauche, de droite ou autre, je n'en ai que faire! il a mon soutien et si je peux dire ainsi, je lui fait allégeance...
Que son exemple inspire d'autre députés! c'est tout le mal que nous puissions souhaiter à la Bretagne!
(0) 
eugène le tollec
2014-09-08 15:56:27
Non je ne reproche rien à C. TROADEC...simplement qu'il devrait être plus incisif envers Cette chape oppressante et qu'il fasse l'effort d'élever le débat à l'ensemble de la Bretagne.
Le message doit être unitaire et surtout hors DVG....les bretons ne sont pas tous à gauche.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.