Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Reportage -
Coupe de France : Hollande dit « ils ont bien chanté la Marseillaise, AUSSI »
Tout est dans le « aussi ». Ah-Ah, le Président ne veut pas dire que l'on a chanté le « Bro gozh ». Ou plutôt il ne peut pas. Mais il le sait bien.
Didier Lefebvre pour ABP le 4/05/14 9:15

Tout est dans le « aussi ». Ah-Ah, le Président ne veut pas dire que l'on a chanté le « Bro gozh ». Ou plutôt, il ne peut pas. Mais il le sait bien. 80.000 Bretons chantant le Bro gozh ! Il ne pouvait pas le dire, mais il ne pouvait pas feindre l'ignorer. Cela aurait été trop gros. Il s'en sort donc par cette pirouette : «les Bretons ont chanté aussi la Marseillaise ». Comprendre : « On a chanté la Marseillaise et aussi le Bro gozh » (avec Nolwenn Leroy au centre de la pelouse).

Peu auparavant, le ministre de la Défense nationale, Jean-Yves le Drian, est interrogé sur France 3. Il note que chanter le Bro gozh n'est pas anti-républicain, et que c'est une bonne chose que ce Bro gozh soit mis dans le protocole. Il note qu'ensuite les Bretons chanteraient la Marseillaise. Il justifie aussi les 40.000 Gwenn ha du, distribués par le Conseil régional, à l'image de 2009, où, alors Président de la Région administrative Bretagne, il en fut fait pareil.

Monsieur le journaliste, il eut suffi que vous le poussiez un petit peu, et il n'était pas loin de lâcher que du temps de sa présidence régionale, un v½u de Réunification fut voté !!!

« Dans une bonne ambiance » nous dit également le Président Hollande. En fin connaisseur, il note qu' « il n'y a pas eu de cartons jaunes ». Eh oui, Monsieur le président, bien vu. Les Bretons sont des gens dignes, respectueux. Comme en 2009, lors de la même finale, dans les mêmes conditions. Avec les mêmes équipes.

20.000 Gwenn ha du dans le stade « de Bretagne » à Saint-Denis

Il arrive aux journalistes sportifs de France-Info de titiller nos gouvernants parisiens. Combien de fois a-t-on entendu « derby breton », à l'occasion d'un match Nantes-Rennes, ou Guingamp Nantes, ou encore un Lorient-Nantes. Ce que l'on trouve normal ici, ces villes faisant effectivement partie de la même région. Mais il est toujours bon de l'entendre sur une radio parisienne, tant c'est rare.

Aujourd'hui, le petit plaisir était encore de mise, avec, le journaliste renommant le « stade de France » à Saint-Denis en « stade de Bretagne ».

Par ailleurs, France Info s'est amusé à revisiter le gingle que l'on entend toutes les 15 minutes. Avec des sonorités bien connues. Il s'agissait d'une bombarde !

Le fait breton rentre dans les m½urs

Philippe Argouarc'h titrait son article, le 9 mai 2009 ( voir l'article ) « Stade de France : Renaissance d'une nation ». J'aurais pu titrer le mien « Stade de France : Reconnaissance d'une nation ». Oui, Mesdames et Messieurs les Parisiens, oui, Mesdames et Messieurs les ministres, oui, Mesdames et Messieurs nos gouvernants, oui, Monsieur le Premier ministre, oui, Monsieur le Président, la nation bretonne existe. Et, maintenant, vous le savez. Est-ce grâce au dynamisme breton, culturel, économique, est-ce grâce au mouvement revendicatif, constant dans sa force et sa dignité, est-ce grâce aux Bonnets rouges, dont peut-être vous avez un peu peur  ( voir l'article )? Vous êtes à deux doigts de le dire. Allez-y, franchissez le pas. Accordez-nous la Réunification, puis accordez-nous une Assemblée unique. N'attendez pas que les 96 départements métropolitains et les 22 régions s'accordent en 2017, avec pour horizon 2021, pour reconstruire une géographie administrative de la France. Allez-y. Lancez le mouvement en Bretagne dès ce printemps 2014.

Yann Queffelec : « la Bretagne est une nation »

Sur France 2, Laurent Delahousse invite en direct le célébrissime écrivain breton. Tout heureux de ce direct dont l'audience sera un record, Yann Queffelec se lâche aussi. Tout d'abord, il reprend le journaliste décidément pas trop au fait de la chose bretonne (1) lequel avait qualifié le Bro gozh d'hymne régional. « Il s'agit de l'hymne national breton, Monsieur, la Bretagne est une nation ! ». Et vlan. 1 à 0. Profitant de cet avantage, il rajoute la permanence de la nation bretonne, « la plus importante d'Europe, jusqu'à ce que Pétain vienne l'amputer par un décret en 1941 ». 2 à 0. Comme le résultat du match.

Au fait, Guingamp a gagné 2-0

Bien sûr, c'est la Bretagne qui a gagné ce soir, grâce aux 28 joueurs et aux 80.000 spectateurs. Mais rendons hommage au vainqueur sur le terrain, Guingamp, qui a dominé la match, sans aucune contestation possible. Rennes a raté son match. Surtout la première mi-temps. Ne m'en demandez pas plus, j'ai suivi le match, mais je suis un bien piètre connaisseur de football. Heureux Noël Le Graët, ex président de « En avant Guingamp », et président de la fédération française de football.

Bevet Gwengamp, Bevet Roazhon, ha Bevet Breizh (vive Guingamp, vive Rennes et vive la Bretagne).

Notes :

Le soir de la manifestation du 19 avril à Nantes pour la réunification, le malheureux disait que l'on manifestait « contre » celle-ci.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2819 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Voir tous les articles de de Didier Lefebvre
Vos 60 commentaires
Yann LeBleiz Le Dimanche 4 mai 2014 09:58
Comprendre le "aussi" est simple, d'ailleurs nombre de média français l'explique par cela : le risque de faire de l'ombre à la Marseillaise.
En gros, tant Holland que les médias français le reconnaisse, le Bro Gozh est bien un hymne, un hymne national, c'est à dire que la Bretagne est bien une nation et tout le monde le sait... mais comment le reconnaître sans avoir à justifier le mensonge républicain et le refus démocratique associé...!
Le point que le Bro Gozh soulève est donc le mensonge républicain, et cela n'était que trop évident même pour les journalistes sportifs qui évoquaient le "fait identitaire lié à cette finale...!"
Tout cela est très positif, car l'important dans cette affaire est bien que les français (la population) reconnaissent l'identité bretonne pour ce quelle est, une nation. A partir de ce moment, République française ou pas, il sera difficile aux jacobins de justifier leur déni de démocratie.
Il n'est pas interdit d'imaginer qu'un jour un Président français salut le Bro Gozh, comme non un concurrent à la Marseillaise, mais bien dans le respect du à un hymne frère d'une nation européenne amie.
(0) 

Louis Le Bars Le Dimanche 4 mai 2014 10:38
A la TV sur France 2, l'impression quand même c'est que Nolwenn Leroy était un peu toute seule à chanter le Bro Gozh. Quoiqu'il en soit c'est une bonne chose qu'il soit diffusé et popularisé et on peut quand même souligner que les médias parisiens ont bien traité cette finale, ne soyons pas de mauvaise foi.
Les propos de François Hollande en fin de match étaient plutôt pertinents et très corrects.
(0) 

Stefan Kervadec Le Dimanche 4 mai 2014 10:51
Au moment du Bro Gozh de N. Leroy, on n'avait quand même pas l'impression d'entendre des choeurs gallois dans la tribune. A peine le refrain a-t-il été repris du bout des lèvres quand La Marseillaise a résonné dans le stade !
(0) 

Ker itron al lann Le Dimanche 4 mai 2014 11:51
J'étais debout, la main sur le coeur, quant Nolwenn a chanté le Bro gozh. Je ne tardais pas à déchanté. Avez vous entendu le stade reprendre ou chanter en coeur notre bel Hymne? Pas moi! Combien de bretons connaissent les paroles? Il nous faudra un immense effort pédagogique pour arriver au niveau des Gallois, au Millenium Stadium. Il n'y a pas de doute!
Certains diront sans doute que le son a été baissé exprès puis relevé au moment de la marseillaise…...
Ouvrons les yeux, ou plutôt les oreilles, ou plutôt la bouche, un long chemin reste à parcourir.
Merci Nolwenn!
(Une pensée pour notre belle Duchesse qui git à Saint Denis. On fête quand même le 500me anniversaire de sa mort. Heureusement son coeur reste nantais. Kalon vat!!!)
(0) 

Iffig Cochevelou Le Dimanche 4 mai 2014 12:31
Je ne suis pas tout a fait d'accord, si l'on écoute bien on entendait quand même le Bro Gozh dans les tribunes : la télé n'avait pas de micro dirigé vers la foule et la voix de Nolwenn dominait (peut-etre pour éviter cette impression de masse)
(0) 

Muichka Le Dimanche 4 mai 2014 12:34
la caméra, ou plutôt le réalisateur, n'a pas montré la Président lors du Bro Gozh.
Le montrer assis eut été infamant pour les Bretons.
Le montrer au garde-à-vous, bon, ça viendra peut-être un jour. Et Le Drian, il était dans les tribunes ? Peut-être que lui, l'était au garde-à-vous.
Le progrès est là, comme tous les lecteurs le signalent plus haut.
Peu connaissent les paroles ? oui. Mais c'est pareil pour la Marseillaise. En revanche, "O Breizh ma Bro", ces simples mots sont connus. Et on entendait bien qu'ils étaient repris, malgré les micros baissés.
(0) 

Thierry Lepesqueur Le Dimanche 4 mai 2014 12:40
Et alors ? Qu'importe que nous les bretons nous estimions que notre pays c'est d'abord la Bretagne ! Ces atermoiements journalistiques à propos d'une appartenance à une région sont incompréhensibles ! Regardez ce qui se passe aux USA : chaque Etat a son hymne, son drapeau, mais lorsqu'il s'agit de dire "je suis américain", qu'lls soient de Memphis, de Los Angelès ou d'ailleurs, ils sont tous américains ! Et que font les Corses et les BAsuqes ? Ces régions ont conservé une identité forte, une culture et une langue qui leur sont propres. Par définition il s'agit donc bien de nation : nation Corse, nation Basque ou nation Bretonne ! Nous sommes bretons, mais français. Et PERSONNE au sein de la République n'a le droit de nous contester ce droit et de douter de notre amour de la France ! Nos pères et grands pères ont donné leur vie pour la France ! Les journalistes oublient un peu vite qu'en 1914 la Bretagne, oubliée du pouvoir parisien, a fourni un contingent énorme de "chair à canon" ! Nos grands pères partaient à Verdun, Douaumont ou ailleurs sans poser de question alors qu'ils auraient pu refuser de se battre pour un pays qui les avait oublié ! Et pourquoi n'aurions nous pas le droit de mettre en avant notre Bretagne alors que d'autres qui ont acquit la nationalité française tardivement n'hésitent pas eux à bruler le drapeau national sans que cela fasse réagir les "merdias" ! La Bretagne et les bretons ont trop longtemps souffert des idioties du pouvoir parisien. Dans les années 50, les années de mon enfance, il nous était interdit de parler breton sous peine de punition. Qu'aujourd'hui la nation bretonne veuille retrouver ses racines ce n'est qu'un juste retour de bâton. Le pouvoir central ferait mieux de s'interroger sur ses erreurs passées afin de ne pas les renouveller !
(0) 

Yann LeBleiz Le Dimanche 4 mai 2014 13:34
@ Thierry Lepesqueur
"Nos grands pères partaient à Verdun, Douaumont ou ailleurs sans poser de question alors qu'ils auraient pu refuser de se battre pour un pays qui les avait oublié !"
Là, je crois que vous réécrivez un peu l'histoire. En 14-18, si vous n'alliez pas à la guerre on vous fusillait... C'était rapide, simple et parfaitement courant!
Beaucoup, tant des bretons que des français, ou allemands, etc... sont allés à cette guerre pour ne pas laisser leur frère, leur voisin, leur ami seul... Ce n'était certainement pas pour l'amour de la France ou d'autre chose.
Beaucoup de bretons ont été humiliés lors de cette guerre car ils ne savait pas parler (comprendre s'exprimer en français). Une grand part du négationnisme breton pour leur identité vient de cette période. Donc, rien à voir avec un "sacrifice" pour la France...
D'ailleurs, nombre de bretons ont été bien plus clair lors du 2ème conflit : savez-vous que sur l'avion de chasse du plus jeune pilote des Forces Françaises Libres, il était marqué "Breizh dalc'h mat" (Bretagne tient bon)...! Ca ne pouvait pas être plus clair!
Les français doivent reconnaitre les bretons, pour ce qu'ils sont : des bretons!
Ce jour-là, les français pourront avoir une raison justifiée d'être fier d'eux-même!
(0) 

TY JEAN Le Dimanche 4 mai 2014 14:01
Même son de cloche par le " rédac en chef " de Ouest-France ce dimanche matin 04/05 au micro de France inter :le bro goz et heureusement aussi la Marseillaise,loin de tout communautarisme et aussi parce que la Bretagne c'est également la France "Ouest-France et ses lourds sabots du conformisme...
(0) 

thierry lepesqueur Le Dimanche 4 mai 2014 14:57
@ Yann LeBleiz Ce que je voulais dire, et là c'est un fait historique, c'est que bon nombre de bretons en 14 sont partis sans savoir qu'on les envoyait à la guerre ! Et pour cause, ils ne parlaient que le breton ! Pour les autres régions c'était un peu différent car eux savaient qu'on les envoyait au casse pipe !
Pour le reste nous sommes d'accord.
(0) 

Reun Allain Le Dimanche 4 mai 2014 20:10
Je vais peut être dire une bêtise mais à part quelques phrases, les hymnes entonnés avant les matchs de foot ne sont pas connus de l'immense majorité des supporters. Le Bro Gozh n'échappe pas à la règle mais il y a longtemps que je suggère cette idée très simple et puisque qu'on en parle je l'expose ici : Sur ces objets : drapeaux, maillots, écharpes, bonnets, portés par les supporters, n'y aurait-il pas une petite place pour imprimer le texte du BGMZ. Par exemple à l'intérieur du bonnet, à priori lorsque l'hymne est entonné on se met debout et on retire son bonnet, il suffit d'y lire le texte s'il est imprimé sur le vêtement. Ceci peut éventuellement figurer sur des dos de T-Shirts ou autre vêtement et là c'est le spectateur derrière sur le dos celui qui est devant. Je ne sais pas si les éditeurs y ont pensé. Si c'est idiot oubliez vite mon délire.
(0) 

Patrick Yves GIRARD Le Dimanche 4 mai 2014 22:23
@ Reun : c'est ce qu'on appelle une idée de génie :-) mais encore faudrait-il que la mélodie en phase avec le texte soit maîtrisée ce qui n'est pas évident ni pour un francophone ni pr un brittophone ne lisant pas ds sa langue et la plupart sont ds ce cas là.
(0) 

Patrick Yves GIRARD Le Dimanche 4 mai 2014 22:35
@Didier Lefebvre : Bien q'ayant trouvé l'émission thématique d'Arte bcp plus intéressante je me suis qd mm donné la peine de regarder les étapes protocolaires avt & après et j'ai pu constater q le Bro Gozh était qd mm entonné sur les premiers mots du refrain par un nb assez important de spectateurs mais il faut admettre que la méconnaissance des paroles est la cause de l'absence d'écho à l'intervention "à cappella" de Nolwenn Le Roy.
(0) 

Patrick Yves GIRARD Le Dimanche 4 mai 2014 22:44
@Thierry LE PESQUEUR : les Bretons se sont battus pr la France au risque de vous décevoir cette affirmation fait partie avec la pseudo résistance des français à l'occupant entre 1940 et 1945 d'un des 2 grands mythes du XXe siècle. Si on avait demandé aux Bretons leur avis il y a fort à parier qu'ils seraient pr une grande majorité restés à assurer les travaux à la ferme mais là la mécanique française qui avait préparé depuis 1870 sa revanche n'aurait certainement pas apprécié cette sorte de raisonnement.
(0) 

ex site Bretagne.unie.free.fr Le Dimanche 4 mai 2014 22:48
Il faut arrêter d'interpréter chaque mot du président ou autre!
Les faits :
- la Marseillaise est très populaire chez les bretons comme chez tous les autres français
- personne ou presque en dehors de l'emsav nr connait le bro gozh
après souvent l'emsav voit les choses plus belles qu'elles ne le sont.
a mon sens c'est une erreur historique d'avoir copié l'hymne gallois mais bon il faut faite avec.
c'est un excellent moyen de faire savoir à tous les bretons que nous avons un hymne et pour ça c'est une excellente chose!
(0) 

Yann LeBleiz Le Lundi 5 mai 2014 00:48
@thierry lepesqueur
"bon nombre de bretons en 14 sont partis sans savoir qu'on les envoyait à la guerre ! Et pour cause, ils ne parlaient que le breton! "
Le fait de parler breton, ou une autre langue ne veut pas dire que l'on est ignorant de l'information.
(D'ailleurs savez-vous que jusqu'à la fin du 19ème siècle, les paysans bretons brittophones étaient particulièrement peu analphabètes comme témoigne les fameuses lettres chantées qui véhiculaient l'information et qui se vendaient très bien sur les marchés. Certes la situation s'est vite dégradée avec l'obligation forcené du français dès le début du 20ème siècle. En fait, le breton écrit était bien plus courant et lu que la plus part des gens le pense, tout simplement parce que les écoles catholiques enseignaient généralement en breton en Basse-Bretagne).
Maintenant, oui, "des" bretons ignoraient pourquoi ils allaient à cette guerre, mais c'était aussi le cas pour la grande majorité des européens.
D'ailleurs, il y a actuellement une série sur la guerre qui passe à la TV, et l'on comprend petit à petit cela... que loin des nationalismes à outrance des états, les populations n'avaient aucune raison à cette guerre. (Même l'Alsace et la Lorraine étaient particulièrement bien là où ils étaient... sauf qu'il ne faut pas le dire!)
Mais bon, je pense qu'on est d'accord sur l'ensemble!
Je que je souhaitais pointer : c'est qu'être breton n'empêche pas de respecter la France (ou tout autre pays), mais de là se voir presque plus français que les français, je ne pense pas que cela soit vrai ni réaliste.
Les bretons n'ont pas plus choisi de faire cette guerre "pour la France" que les africains, ou le détachement de Polynésiens...! (d'autant qu'en 1914, l'horreur du camps de Conlis était encore largement dans les mémoires...!)
(0) 

Michel Prigent Le Lundi 5 mai 2014 02:09
Ainsi donc les initiatives portées par Mr Pinault pour valoriser le blason et l'hymne breton au stade de Rennes finissent par porter leurs fruits, ici à Nantes, de l'autre coté du rideau de fer médiatique et territorial, on ne s'en rend pas compte.
Noël Le Graet aussi est peut-être pour quelque chose dans cette levée de l'ostracisme de la FFF à l'égard des manifestations des identités régionales.
Enfin, à l'image des nations celtes, Pays de Galles, Ecosse, Irlande dont j'entends avec ravissement les hymnes nationaux à l'occasion du Tournoi des 6 nations de rugby dont le fameux "Flower of Scotland" et le Bro Goz gallois, l'hymne national breton aura donc le droit d'être chanté sur nos stades.
C'est une révolution copernicienne dans le bunker de nos institutions républicaine !
Pour un peu, "ils", (Le PS au pouvoir) seraient capables de réunifier la Normandie et même la Bretagne, s'assurant du même coup la reconnaissance électorale (Le PS en aurait bien besoin) de leurs citoyens.
Allez, Mr Le Président Hollande, au point où vous êtes rendu dans les sondages, vous ne risquez rien à exiger dès à présent la réunification de la Normandie et de la Bretagne dans le futur plan de recomposition des régions.
Ce ne sont quand même pas les petites crises de nerf des Auxiette ou des C.Le Breton (pour les départements) qui vont vous impressionner !.
Faîtes au moins ce geste courageux et votre nom restera dans l'Histoire de la Bretagne comme celui qui aura abrogé le décret inique de Pétain en 1941.
Et je ne doute pas que votre statue remplacera celles d'Olivier Guichard, édifiées avec par son admirateur Auxiette.
(0) 

Ker itron al lann Le Lundi 5 mai 2014 09:07
@ Reun: Je suis d'accord avec vous. On peut étendre cette préoccupation à tous les centres culturels bretons: cours de langue, danses, musique, broderie etc. L'étude et la pratique systématique du BGMZ devrait se faire dans la joie et la bonne humeur, une pratique collective, liante, digne et festive.
Evidemment, sans imposer une vision belliqueuse, qui nuit plus qu'autre chose…
(0) 

Ronan Badouel IB Le Lundi 5 mai 2014 09:42
Erreur d'avoir copié l'hymne gallois? Alors que les échanges entre les nations brittoniques remontent bien au-delà de l'Antiquité? Rien moins qu'une fraternité dans ce chant. Et une reconnaissance, une alliance de nos cultures, rien moins.
Les bretons connaissent les paroles de la Marseillaise, pas celles du Bro Gozh? Parbleu, avec le matraquage nationaliste français subit depuis tant de décennies, comment voulez-vous qu'il en soit autrement? Si le même zèle avait été utilisé pour populariser notre hymne, je vous l' demande un peu?! Idem pour notre Histoire sur le banc des écoles...!
Il n'empêche, on n'a jamais vu autant de "bretonitude" dans les médias, il ne reste qu'un pas pour que nous soyons reconnus, notre peuple est prêt à cela, le peuple français aussi. Seul l'Etat central n'ose encore s'asseoir sur sa mauvaise foi.
Ne pas attendre 2017! C'est aujourd'hui, pour demain, qu'il faut travailler au corps les jacobins.
Reun Alan: idée géniale! Arrosons les éditeurs, artisans, etc... Tout le monde doit pouvoir apprendre par coeur le BGVZ en le lisant sur tous les supports, en le chantant tous ensemble dans la rue, à la maison, dans les stades, les festivals, les manifs, les pubs, les écoles...!
Je note un phénomène rare, d'autres l'auront remarquée, l'unité, la conscience bretonne est en cours, sur le point d'aboutir. Que les pisse-vinaigre ne me bredouillent pas cet oiseux "communautarisme", l'humanité est faite de communautés, qui peuvent, qui savent s'entendre entre-elles, tant que quelques empereurs ne pourfendent leur équilibre!
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 5 mai 2014 11:26
Ces jours ci etait l'anniversaire de la chute de DIen BIen PHU . Je n'y etais pas ... encore. J'etais a Haiphong mais m'etais porte volontaire pour sauter . La Place est tombee avant , tant mieux pour moi , ai evite la captivite au mieux , la mort au pire .
Si le sentiment Breton , devient de plus en plus fort , tant mieux et je serai tres heureux de m'etre trompe ( contrairement a notre President qui a tout bon et qui est un excellent visionnaire ???).
Je ne sais pas TOUT. Ce systeme Francais est Jacobin : Mots cle : Une et Indivisible - Les valeurs de la Republique - Le monde admire notre systeme ( moi je recois les opinions contraires- L'exception francaise ( un peu de modestie , please )....... mais RONAN BADOUEL ce que vous dites , d'aucuns y ont pense , il y a 30 ans??? bien cela n'etait peut etre pas le bon moment >
(0) 

eugène le tollec Le Lundi 5 mai 2014 13:11
"Une et Indivisible"
Voilà la plus belle maxime inventée par un système qui a inventé la république française MODERNE.
C'est le maximum de la maitrise des masses.
La république ne voit pas d'hommes ,elle ne voit que de l'outil..humain .
Voilà où est mon dégoût.
Je relis une mainmise de ROME sur l'Armorique par le biais de la "civitas"...l'ordre de ROME était souverain...l'ordre de la république est devenu malsain.
OÙ SONT LES PEUPLES ?
(0) 

Yann LeBleiz Le Lundi 5 mai 2014 17:55
@ ex site Bretagne.unie.free.fr
"a mon sens c'est une erreur historique d'avoir copié l'hymne gallois "
Au contraire c'est une idée judicieuse. Savez-vous que la Cornouaille Britannique possède également le même hymne national..?
Car que constatons-nous?
Les 3 pays officiellement bretons possèdent un hymne commun, 3 pays oui, mais tous bretons! (La plus ancienne nation d'Europe, toujours existante et l'affirmant...).
J'ai rencontré des gallois, très fiers d'avoir un hymne commun et n'allez pas dire à un Gallois ou à un Cornouaillais qu'il n'est pas breton (briton), il le rabâche en permanence aux anglais...
Donc, nulle copie mais bel et bien un hymne commun!
Personnellement, il me semble qu'il y a quelque chose de profondément humain dans cette démarche.
(0) 

LHERITIER Jakez Le Lundi 5 mai 2014 20:03
Cela fait des décennies que je dis que par le sport, on peut avoir des leviers extraordinaires accompagnant les luttes culturelles bretonnes.
Trop peu de "militants" sont autour des stades ou trop peu investis dans les directions et gestions de clubs.
Il faut reconnaitre, que depuis peu, la décomplexation de sortir les drapeaux bretons ou de pays est lançée.Mais il y a beaucoup de chemins à faire .
Bravo à Rennes et Guingamp d'avoir montré un bel exemple à 2 reprises.
Aux Nantais de les rejoindre,entr'autres,et dans tous les sports.
La présence des drapeaux Bretons sur les routes du Tour de France,du Tour de Bretagne (pas assez de Gwenn ha du pourtant)sur les grandes courses à la Voile etc..doit être accentuée;
Le 1er Mai avec les Bonnets Rouges est aussi un grand pas en avant.
Un autre exemple:par les drapeaux de Brière,de St Nazer nous avons rapidement amélioré l'image de la Bretagne dans l'Estuaire de la Loireavec des retombées
culturelles et associatives.
(0) 

Julien Le Lundi 5 mai 2014 20:50
Surréaliste cet article qui travesti la réalité. Le Bro G. n'était quasiment pas chanté dans les tribune :
http://www.youtube.com/watch?v=vJlbiTnzVc8
La marseillaise l'a été largement par les bretons :
Je ne comprends pas pourquoi vous passez votre temps a opposer les deux. Les bretons se considèrent tout autant français. Vous êtes coupés des réalités du peuple.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 6 mai 2014 11:40
OK , vous avez raison . La "Marseillaise est en tete " mais ....ce n'etait pas si sensible . Je pense que le peuple Breton ne connaissait pas les paroles , mais la volonte semblait etre la.
Est ce la premiere fois ??? Ce que l'on peut dire : a ameliorer.Prendre l'habitude de chanter l'hymne Breton , chaque fois que l'occasion est donnee
(0) 

Jean Albert Le Mardi 6 mai 2014 12:10
à tous : Panem et circences
c'est hélas ce qu'il faut retenir de l'immense majorité des commentaires ! Ce n'est plus de la franchouillardise ...c'est franchouillardissime !!!
Aucun sport professionnel ne justifie l'engagement d'une nation (fût-elle putative !). J'aime bien les footballeurs professionnels en tant que professionnels de la profession, en tant qu' hommes tout simplement mais sans oublier que ce ne sont que des mercenaires du show-biz (il faut bien vivre et tout métier n'est pas méprisable !). Croyez vous donc que la coupe de france de foot soit représentative d'une nation et en mérite l'hommage quelle qu'elle que soit cette nation ??? Quant à ceux qui veulent exploiter cette franchouillardise-régionale : vous dévoyez la cause que vous défendez ! (ce n'est pas nouveau).
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 6 mai 2014 12:46
Et bien resummons nous ( je me resume ) des plus et des moins je ne retiens qu'une chose maintenant :
NOLWENN LEROY sur la pelouse et mon commentaire : une bien jolie personne ,( si la Bretagne doit se resumer a cela .)
(0) 

eugène le tollec Le Mardi 6 mai 2014 13:08
À TOUS
J'ai honte ,de voir une Bretagne dont l'élan patriotique se résume à une présence, sur un stade, d'une chanteuse ( notre égérie).
Un empereur romain à dit " donnez leur du pain et des jeux"...Mais où est le pain socialiste!
PEUPLE BRETON VOUS NE CONNAISSEZ QUE L'UTOPIE..des belles paroles...et vous voterez encore et encore pour tout ces vendeurs de rêve....
Et vous regarderez encore et encore vos représentants dociles ,à PARIS.
(0) 

Yann LeBleiz Le Mardi 6 mai 2014 13:53
@ Julien
"Allons enfants de la patriiiii ie... Aux aaarmes citoyens, formeez vos bataillons!!!" combien de fois avons nous entendu le refrain de ce chant depuis notre enfance...? D'autant que la musique est particulièrement soignée pour être entraînante!
Je vous fiche mon billet, que si le chant "les pooortes du pénitencier...!" avait été chanté, vous auriez eu au-moins autant de chanteurs!
Les bretons découvrent depuis quelques années, l'existence de leur hymne, d'autre sont surpris d'apprendre que Nantes est en Bretagne...! Vous avez du vous rendre compte que la connaissance de la Bretagne n'est pas particulièrement mise en avant entre la maternelle et le baccalauréat!
Certes, le "Bro gozh" en "live et à Capella" par une voie féminine n'est probablement la plus entraînante des versions (sauf immense respect pour Nolwenn), un c½ur d'hommes passerait beaucoup mieux. Au passage, aucun chanteur officiel pour la marseillaise.
Sondage Ouest-France :
"45 % se sentent autant bretons que français".
"61 % sont « émus » lorsqu'ils voient un drapeau breton flotter et 56 % lorsqu'ils voient un drapeau français."
Voilà, une forme de la réalité du peuple!
Certes, cela peu vous déplaire!
(0) 

Jean Albert Le Mardi 6 mai 2014 15:23
@ yann ar Bleiz du 6 mai, certes ...
«Allons enfants de la patriiiii ie... Aux aaarmes citoyens, formeez vos bataillons!!!» combien de fois avons nous entendu le refrain de ce chant depuis notre enfance...? D'autant que la musique est particulièrement soignée pour être entraînante!
vous avez raison mais n'oubliez pas que les bonnets-rouges (enfin les gueux d'entre-eux) devraient savoir-apprécier qu' "un sang impur abreuve nos sillons" désigne le sang des gueux qui ne sont pas le sang-bleu des "notables" (au sens actuel). Bon, j'espère qu'un jour proche, les élèves de Diwan et autres bilingues le sauront et d'autres encore.
(0) 

Yann LeBleiz Le Mardi 6 mai 2014 15:37
@ eugène le tollec
Vous allez un peu fort là!
C'est voir l'état français accepter l'hymne breton lors d'une cérémonie officielle qui est un événement en soit.
Je me souviens d'une peinture américaine, où l'on présentait comme un événement extraordinaire, la première fois ou un vaisseau militaire britannique saluait le pavillon américain. C'est à dire, la première fois ou le britannique saluait la nation américaine dans le respect et la courtoisie...!
Certes, pas grand chose, mais beaucoup à la fois!
Aujourd'hui, Le Pdt français a écouté mais est resté assis, gageons que la prochaine fois il se lèvera...!
(0) 

Yann LeBleiz Le Mardi 6 mai 2014 15:56
@Jean Albert
En Bretagne, beaucoup de nobles (sang-bleu) cultivait la terre en sabots...! Il est une réalité, qu'il ne faut pas oublier...
Oui, le sang des "gueux" à coulé, les guerres des états-nations et la conscription ont été particulièrement ouvertes d'esprit à ce niveau depuis 2 siècles tant la ressource était immense...!
Faites vous une différence entre la noblesse que vous évoquez et celle, d'état, qui aujourd'hui écrase d'impôts ou tient en dépendance les "gueux" que vous évoquez?
(0) 

eugène le tollec Le Mardi 6 mai 2014 16:15
Yann
Oui,je l'espère....
Elt
(0) 

Fabien Renaud Le Mardi 6 mai 2014 16:54
Pas surpris. Hollande ne raffole pas de la B5. Je redoute même que la carte magique du magazine Challenge ne soit de l'enfumage. Cf la carte des Echos maintenant une Bretagne à 4 devenant une sorte de région naine dans une France fédérale forte. Or, la carte des Echos est postérieure de 4 jours à celle du mag Challenge (voir l'option "Valls" :
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 6 mai 2014 19:28
Eugene . Le reve a toujours ete une composante accentuee de l'ame Celte , et je dirai en particulier des Bretons . Ce qu'ils ne ( peuvent - veulent ) realiser et bien ils le revent .
Je croyais que les influences internationales actuelles , avaient modifie ses perspectives de penser .... et bien Non , il n'en est rien .
au cours de ces 50 ans , des petites bulles d'espoir : Le CELIB , aujourdhui Manifestation des Bonnets Rouges et puis pschitt , repartis pour un tour de 50 ans environ .Les "GRands"politicoles Bretons nous donneront 10 000 raisons d'esperer ( C'est leur gagne pain ) et ils s'occupent . Les patients diront , pas cette fois ci , mais cela vient ????ils sont a la retraite , sont membres de Clubs Bretons donc obligation de continuer ........... pour rever .
Je serai NORMAL , c'st a dire Jacobin francais , Republicain Une et Indivisible je dormirai tranquille .
(0) 

Emilie Le Berre Le Mardi 6 mai 2014 20:34
François Hollande ou la fRance comme si…
(0) 

Yann Gwern Le Mardi 6 mai 2014 21:10
Juste une question : Combien de Bretons dans les équipes de Guingamp et de Rennes?
(0) 

Jean Albert Le Mercredi 7 mai 2014 14:53
@ Yann Le Bleiz
Je ne fais effectivement aucune différence et c'est pourquoi c'est la Marseillaise que devraient entonner les Bonnets-rouges !
(0) 

Ar Vran Le Mercredi 7 mai 2014 18:23
@Jean Albert
C'est une plaisanterie? Vous voulez que les Bonnets rouges chantent la marseillaise?
D'abord petite précision : ne confondez pas les Bonnets rouges et les gens qui ont assisté à la finale de la coupe de France. Je ne pense pas qu'il ait eu que des bonnets rouges qui aient assisté à cette finale?
En outre concernant la marseillaise et plus généralement les Bretons, dont certains ont décidé d'avoir des bonnets rouges, je vous propose une suggestion:
Que tous les Bretons se mettent à chanter (et moi le premier) le jour où la France aura réunifié la Bretagne, aura réétabli le statut d'autonomie que la Bretagne avait avant la révolution, que la langue bretonne soit officialisée en Bretagne, que la Bretagen dispose de ses propres chaînes de télévision, qu'elle reconnaisse ses erreurs en Bretagne, alors là oui pourquoi pas.
J'ai comme l'impression que je ne risque pas de chanter cet hymne guerrier avant longtemps.... J'ai toujours été basique, à savoir préféré chanter des hymnes à la gloire de nos ancêtres et de notre terre sans en vouloir au pseudo-ennemi de l'exterieur ...
(0) 

eugène le tollec Le Mercredi 7 mai 2014 19:02
Et oui ,Pierre ,le rêve est une qualité et un défaut des celtes et autres gaulois...je dirai que cette tournure d'esprit est dans toute l'âme occidentale ...c'est pourquoi le rêve peut être constructif..mais il faut le désir de volonté d'y arriver et d'entreprendre.
Les educations d'aujourd'hui ne permettent plus ces efforts sauf aux esprits bien faits qui se mettent par intelligence ou volonté au dessus du panier ( les fameux 20%)
(0) 

eugène le tollec Le Jeudi 8 mai 2014 10:56
Je rajoute....
Et bien éduqués
Elt
(0) 

Yann LeBleiz Le Jeudi 8 mai 2014 11:05
@Jean Albert
Je pense que Ar Van a traduit ma pensé.
Je vous rappelle qu'en Bretagne les nobles étaient très majoritairement proche du peuple et habitant la campagne quand il ne cultivait pas eux-mêmes leurs champs (souvenez-vous que le peuple lors des émeutes, allait souvent chercher les nobles pour les convaincre de conduire les troupes).
Les bénéficiaires de la Révolution sont les bourgeois (riches et puissants habitants les villes) et en aucun cas le peuple.
J'ai longtemps apprécié la Marseillaise, car je la voyais comme le champs du peuple défendant la République face aux Monarchies attaquant aux frontières.
Puis passionné d'histoire, j'ai compris le mensonge : c'est la France qui a déclaré la guerre à l'Europe pour permettre aux bénéficiaires de la Révolution de lever la conscription (utiliser le sang des "gueux") pour défendre leur nouveau pouvoir face à la contre-révolution (les bretons qui défendait leurs libertés, les français qui défendraient également leurs droits confisqués).
Donc, en tant que Citoyen français, je trouve douteux de cet hymne qui célèbre le sang du peuple versé pour la nouvelle noblesse d'état qui opprimait le peuple (et qui aujourd'hui à 65% d'impôts et une foultitude d'ayants-droit a su gardé le rythme).
En tant que breton, je ne vois pas bien en quoi je devrais chanter l'hymne national français. Les bretons possèdent leur propre hymne national (en version Galloise, Cornouaillaise et Bretonne), et lui évoque le pays qu'on aime! (un champ d'amour, comme c'est le cas pour la majorité des hymnes nationaux dans le monde).
(0) 

eugène le tollec Le Jeudi 8 mai 2014 12:40
Yann Lebleiz
Cela montre que la révolution faite par quelques elites
Bourgeoises à tué l'âme des peuples et particulièrement en Bretagne....la suite de cette révolution n'est qu'une somme de déviances intellectuelles sortant leurs propres théories à partir d'un humanisme originel...la plus grande erreur à été d'inventer la laïcité( pour moi simple outil de management d'un état,actuellement support de tout un laxisme généralisé et facteur de pourrissement général).
Nous devons revenir à de saines philosophies( le peuple demande un retour à des principes premiers).
Nous avons ce devoir intellectuel,ne serait que derrière un clavier.
(0) 

eugène le tollec Le Jeudi 8 mai 2014 13:06
Yann
Dans ce que je dis et ecris ....c'est le chant de la terre et de tous les peuples premiers du monde..je suis d'essence celte ,bretonne (travaillé par le formatage républicain français)...mais cette république honteuse ne pourra jamais M'ARRACHER à ma terre (terre de Bretagne élément de la terre "France" ,élément d'Europe) .
(0) 

eugène le tollec Le Jeudi 8 mai 2014 16:19
Pierre,bonjour
Pour moi...les deux grandes officines et usines de RÊVES sont le parti socialo/ communiste d'un côté et de l'autre ...tous les partis "dits de DROITE".
Rêve de DROITE ,rêve de GAUCHE auquel s'ajoutant dans les temps passés ,le rêve du CIEL et de RÉDEMPTION...mais là, il y avait un purgatoire pour laver toutes nos faiblesses.
MAIS MAINTENANT,ce purgatoire est là,sur terre...quel est le péché originel du peuple?
Pour Nous, bretons qu'avons nous fait? Être breton?
(0) 

PIERRE CAMARET Le Jeudi 8 mai 2014 19:39
Influences diverses , education differente . Je me sens tres pragmatique :Demain on rasera gratis .... cela je ne l'ai jamais cru .
Je me suis trouve toujours tres , tres mal dans un milieu francais , a cause de leur manque d'honnetete , de franchise .... de compliquer les choses au maximum en essayant de tirer un avantage au maximum en faisant semblant de les rendre facile .
Un autre personnage vient de me decevoir :JUPPE je le considerais comme tres intelligent et le voyais en 2017 ( a la place de Sarko).Il a dit hier ou avant hier : Reforme territoriale , pas trop de Regroupement , faisons attention au decoupage , nous devons garder en esprit l'Union et la Cohesion de la France ??????? TRop C.....Lui aussi .
Peuple irreformable . Mes enfants s'en sont sortis . Tant mieux .
(0) 

eugène le tollec Le Jeudi 8 mai 2014 22:29
Et oui,Pierre,j'ai aussi cru en Juppé et là on voit ...plus jacobin ,tu meurs.( voir la position que prend l'UMP,grand défenseur du centralisme) ....et gardien effréné d'une certaine République.
Y-a-t-il de grands socialistes...de droite ?
OÙ est la république?
(0) 

PIERRE CAMARET Le Jeudi 8 mai 2014 23:52
Comme disait le "Chairman Mao TSE TUNG "il ne faut compter que sur ses propres forces .
Ou sont les propres forces Bretonnes ????
Je ne sais pas , mais si a l'annonce B4 reste B4 une Greve Generale etait lancee en Bretagne paralysant tout pour plusieurs jours ..... peut etre reviendrions nous a la situation de l'ECOTAX .... on efface tout et on recommence .
Si B4 = B4 ,que va t- il advenir de toutes ces associations : Bretagne Unie , 44 BREIZH etc.... le minimum qu'elles doivent faire : les Directeurs doivent demissionner et peut etre ces associations se dissoudre .
Cela fait plus de 20 ans que je ne paie plus mes cotisations a Bretagne Unie .. du temps de Jean CEVAER .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 9 mai 2014 08:04
Eugene . Puisque la cause b5 semble etre entendue ( au fond du Coeur - j'espere non )je me repositionne sur l'Economie .Problemes des couts d'une nation .
L'Allemagne 80 millions d'habitants 2.000.000 de fonctionnaires
La France 64 millions h'habitants 5.500.000 de fonctionnaires ????
Ratio population 1,2 . Donc si la France s'alignait sur l'Allemagne , il ne devrait y avoir en France que 1.760.000 fonctionnaires .Donc en France il y a 3.740 000 fonctionnaires en trop ,qui sont payes par l'Etat et les contribuables ??
Affaire ALSTOM lamentable .Le Beau jeune homme qui n'y connait rien , a beau ramener sa fraise .. il ne connait toujours rien . Il n'est vraiment pas doue pour l'Economie .
Dans un Etat bien gere ( et j'accuse les gouvernements avant les Socialistes,aussi ) il n'y a pas eu une perspective etudiee : ce que nous avons ALSTOM , evolution du marche et des technologies puis decisions: NOus developpons nous memes et /ou nous allons faire notre marche : rachats de technologies complementaires / alliance strategique avec partenaire / developpement dans des pays cibles etc.. etc....
Maintenant le cri de guerre du beau jeune homme est l'Euro Cher .... je dis NON . Notre facturte annuelle d'Hydrocarbure est 69 milliards de USD , avec un Euro plus eleve que le dollar nous depensons moins d'argent (expliquez cela a MLP qui ne sait meme pas faire une addition .. ah ! ils sont forts les politiciens francais , aussi mauvais que les politiciens bretons dans leur majorite ).Nous exportons en majorite dans la zone Euro donc aucune incidence de change .. pour le reste l'Allemagne exporte des produits a Haute valeur ajoutee que l'on achete toujours .Ce qui risque d'arriver en baissant l'Europe : l'Allemagne va accroitre ses exportations : des produits a Haute valeur ajoutee que tout le monde achete . La France qui n'a pas suivi l'evolution technologique exportera plus , mais des produits en majorite a faible valeur ajoutee;peut etre serons competitifs contre les chinois pour exporter des baguettes ( Chop sticks).
Ce qui faille,c'est d' aller a des productions Haut de gamme .Notre outil Industriel ne repond plus a cela .Une des causes : la politique s'occupe trop du Business en France.Un exemple d'aujourdhui : la discussion du Beau Jeune Homme avec un Industriel de la filiere Bois , sur les Champs Elyses le 8 Mai???edifiant.
Je hais les mensonges qui nous ont fait tant de mal , disait un vieux Marechal , qui avait coosigne un decret separant la LA de la Bretagne .Il avait raison sur la premiere partie , il avait tort sur la deuxieme .
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 9 mai 2014 11:01
Pierre,bonjour
Je remonte le dernier commentaire
Le maréchal..dans son fort intérieur (en vieux soldat),il a voulu sauver un reste de France....mais le calcul était déjà sénile devant la meute qui la entouré(n'a-t-il pas dit "à moi l'opprobre et le déshonneur",dans la bouche d'un militaire,ce sont des paroles terribles et un poteau d'exécution devant un peuple.
EN TANT QU'ancien de la première il a eu le temps de juger l'effondrement de toute un système.
L'étatactuel et sa république doit faire "un retour sur base"
Il doit revoir tout son système administratif structures comme moyens humains.
Le fonctionnariat j'avais été une chose productive(il n'est qu'une masse improductive,des pans entiers ne sont pas au service de la nation( voir le cas des ouvriers d'État-arsenaux) .Ces secteurs pourraient être lâchés au privé sous réserve de résultats d'État.
Le problème du fonctionnariat vient surtout de l'émergence d'un fonctionnariat territorial et certains partis politiques au pouvoir ou par l'intermédiaire du syndicalisme de générer des couches et discours de fonctionnaires( on rentrait dans l'administration - dans l'armée - la police - les douanes - l'éducation national -les chemins de fer...et pour messieurs ,dans les grands commis.
La FRANCE S'est donc trouvé sous hiérarchie centralisée.
Énormément de choses pourraient être déléguées au secteur privé( ce qui a basculégarde encore toutes les prérogatives d'État(dont départ en retraite).
Cette mainmise UDB fonctionnariat amène la puissance néfaste des hauts fonctionnaires( certains âmes damnees ,arrivistes et carriéristes),
L'ensemble donne ce que nous voyons aujourd'hui ...des incapacités dans de nombreux secteurs dont le primordial l'économie,j'ai toujours dit qu'il fallait faire passer tous les promos d'ENA dans l'industrie et le commerce "à l'international" pour leur injecter la culture "à l'export"
Une simple étude montre que presque tout nos exportations vont sur l'Europe...mais sur le reste du Monde ,l'ensemble rame!
J'ai dit aussi que nous devons être dans la politique "du pas d'avance" tout aspect...le remarque le produit soit copié,nous seins dans un autre pas d'avance( notre vue est donc sur dix ans .
Les Montebourg et bien d'autres avant sont les exemples de cette nullité d'État...
Je disais un jour
Pourquoi ne pas faire en France de vastes zones franches
"À objectif export".
Je rappelle que l'état doit rester dans une fonction régalienne et non donner des ordres débiles.
"à la Montebourg "
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 9 mai 2014 11:53
Le Marechal avait une vue depassee de la FRance : Il la voulait , agricole , Catholique et royaliste ....... mais certains politiciens de l'epoque , ont ete heureux de le trouver pour lui faire porter le Bebe .
Je dois me rendre a Munich prochainement pour le Projet dont je suis leur Consultant 8 a 15 jours . Je suis tres interesse par cette visite . Les specialistes sont deja venus me voir en Australie .
(0) 

Didier LEFEBVRE Le Vendredi 9 mai 2014 11:57
Messieurs Pierre Camaret et Eugène le Tollec : les commentaires que vous postez commencent à ressembler à de la conversation de salon. Je vous invite à la poursuivre en d'autre lieux.
Vous comprendrez aisément que je ne validerai plus vos commentaires au sujet de cet article.
a galon
Dider
(0) 

eugene le tollec Le Vendredi 9 mai 2014 12:15
correctif et reprise annule le précédent
(l'autre commentaire a été tapé sur tablette )
Pierre,bonjour
Je remonte le dernier commentaire
Le maréchal..dans son fort intérieur (en vieux soldat),a voulu sauver un reste de France....écrasé par une force supérieure,mais le calcul était déjà sénile devant la meute qui l'a entouré(n'a-t-il pas dit «à moi l'opprobre et le déshonneur»,dans la bouche d'un militaire,ce sont des paroles terribles et un poteau d'exécution devant un peuple.
EN TANT QU'ancien de la première il a eu le temps de juger l'effondrement de toute un système.
L'état actuel et sa république doit faire «un retour sur base» et reconsidérer son positionnement local,européen et de puissance!
Il doit revoir tout son système administratif structures comme moyens humains.
Le fonctionnariat n'a jamais été une chose productive(il n'est qu'une masse improductive,des pans entiers ne sont pas au service de la nation( voir le cas des ouvriers d'État-arsenaux,seuls éléments en production) .
Des secteurs pourraient être lâchés au privé sous réserve de résultats d'État.
Le problème du fonctionnariat vient surtout de
l'émergence d'un fonctionnariat territorial et certains partis politiques au pouvoir ou par l'intermédiaire du syndicalisme ont généré des couches et des couches de fonctionnaires( on rentrait dans l'administration - dans l'armée - la police - les douanes - l'éducation nationale -les chemins de fer...et pour certains ,dans le corps des grands commis.
La FRANCE s'est donc trouvé sous "hiérarchie centralisée moderne.
Énormément de choses pourraient être déléguées au secteur privé( ce qui a basculé garde encore toutes les prérogatives d'État(dont départ en retraite et acquis divers).
Cette mainmise d'un fonctionnariat amène la puissance néfaste des hauts fonctionnaires( certaines âmes damnees se complaisent dans l'arrivisme et lecarriérisme),
L'ensemble donne ce que nous voyons aujourd'hui ...des incapacités dans de nombreux secteurs dont l'économie,j'ai toujours dit qu'il fallait faire passer tous les promos d'ENA dans l'industrie et le commerce «à l'international» pour leur injecter la culture «à l'export»
Une simple étude montre que presque tout nos exportations vont sur l'Europe...mais sur le reste du Monde ,notre ensemble rame!
J'ai dit aussi que nous devons être dans la politique du "pas d'avance" tout aspect...Je remarque que le produit soit copié,Soit
Mais nous sommes déjà dans un autre pas d'avance( notre vue est donc sur un espace de cinq à dix ans .
Les Montebourg et bien d'autres avant sont les exemples de cette nullité d'État...
savons nous prendre à bras le corps cette mondialisation?
Je disais un jour
Pourquoi ne pas faire en France de vastes zones franches "À objectif export".
Je rappelle que l'état doit rester dans une fonction régalienne et non donner des ordres "non tenables".
«à la Montebourg »
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 9 mai 2014 13:04
C'est exact , mais c'est peut etre les seuls commentaires solides et interessants de votre Presse ... qui par ailleurs , permettez moi , est assez fade , avec peu d'interet, pour des gens qui ont une vue mondiale et non une vue etroite de l'environnement economique et politique . Merci de me donner cette occasion .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Samedi 10 mai 2014 12:51
Didier LEFEBVRE .Par ailleurs vous avez raison ... nous nous sommes ecartes petit a petit du sujet de l'article .
Nos commentaires n'avaient que peu a voir si ce n'est sur le Decret qui a separe la LA de la Bretagne .... et beaucoup de gens dont moi (Presquile Guerandaise ) suivent dans l'attente anxieuse les decisions ..... 70 ans d'attente , 3 generations c'est un peu long .Surtout qu'une decision positive n'est pas assuree .
Desole .
(0) 

Ed du Le Dimanche 11 mai 2014 00:32
Je n'ai pas le temps de tout lire ou je vais franchement m'énerver.
J'en ai quatre d'un coup aux Monuments aux Morts de 14-18. Ils n'étaient pas Français mais Bretons. Le 5ème de la famille était tuberculeux donc dispensé, mon grand-père donc sinon je ne serais pas née. Que l'on ne vienne pas me chanter la Marseillaise. C'est toute une famille disséminée, anéantie et certainement pas par amour de la France. Cela s'appelle messieurs un "Génocide".
(0) 

TY JEAN Le Dimanche 11 mai 2014 11:10
Pour en revenir avec des commentaires en rapport avec le sujet : entendre le Hen Wlad Fy Nhadau-Bro goz chanté à 5 ou 6 tons différents par 100 000 personnes à Cardiff est un évènement inoubliable aussi bien que de l'entendre à la TV au tournoi des 6 nations.Aucun breton ne peut rester insensible lors de l'interprétation de cet hymne magnifique.
(0) 

Caroline Le Douarin Le Lundi 12 mai 2014 14:57
@ toutes et tous...
Juste quelques mots et un lien.
Regardez où en était la discussion en 2009 lors de la précédente finale Rennes-Guingamp et mesurez le chemin parcouru... ABP15031
Par ailleurs, je soutiens qu'il faut répandre cette idée :
Nota : En Angleterre (et ptet en GB ?) pas un spectacle ne se termine sans le God Save the Queen.
Ne serait-ce pas une habitude à lancer et à prendre en Bretagne ? Tous concerts, spectacles, festoù noz devraient se terminer par un Bro Gozh. Ainsi les gens l'apprendraient... enfin.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 13 mai 2014 05:01
Et bien Madame TAUBIRA n'a pas chante la Marseillaise AUSSI .
Apprenons lui le BRO GOZ Ma ZADOU . Excellent pour la Bretagne ; Guyane /Bretagne meme Combat
(0) 

eugène le tollec Le Mardi 13 mai 2014 12:49
Une seule question
QU'à ,madame Taubira dans ses dossiers pour tenir à sa merci tout la gouvernance actuelle!
Vaste interrogation...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons