Succès complet pour le Kig ha Farz annuel de Skoazell Skolaj Diwan 44 à Saint-Herblain

-- Langues de Bretagne --

Agenda
Par Didier Lefebvre

Publié le 19/01/14 19:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour la 4e édition de ce Kig ha farz ( (voir le site) ) annuel, le comité de soutien au collège Diwan de Loire-Atlantique (Skoazell Skolaj Diwan 44) a fait salle comble.

Le Château des Ducs de Bretagne est à Nantes

Dans une ambiance décontractée, et avec un appétit d'ogre, 120 convives se sont pressés dans la grande salle du centre socio-culturel de Saint-Herblain, aux portes de Nantes (une vingtaine a dû être refusée). Accompagné de chansons d'Armand Tosser, reprises en choeur, le Kig ha Farz, servi avec sourire et célérité, a été justement dégusté.

Au hasard des personnes attablées, nous rencontrons Serge, et ses filles Maëline et Kiliane. Il nous indique qu'il n'est pas breton. Nouvellement arrivé en Bretagne, près de Nantes, il savoure avec discrétion le dynamisme de la culture bretonne.

Il se définit comme faisant partie du peuple de la Terre, mais constate et comprend que beaucoup de Nantais se reconnaissent comme Bretons (mais pas tous,

ajoute-t-il), « et le Château des Ducs de Bretagne est à Nantes », renchérit les yeux pleins de malice Kiliane.

Quelques minutes de discussion avec un autre convive au sujet de l'Histoire de Nantes la Bretonne, de Barbetorte au sinistre décret de 1941, continuent de le convaincre.

Un financement à trouver, en attendant la contractualisation complète

L'objet de ce Kig ha Farz géant était de promouvoir le collège Diwan de Saint-Herblain (1), le seul de Loire-Atlantique, et de faire un peu de trésorerie. Le financement est une préoccupation majeure actuellement du collège. En effet, une classe d'enseignement Diwan ne peut contractualiser avec l'État qu'après quatre années d'existence. Seule la classe de 6e répond à ce critère cette année (l'année prochaine, la 6e et la 5e pourront le faire, ainsi de suite). Il faut donc rémunérer les enseignants (2), et les frais de fonctionnement, souligne Bertrand Lescouët, président du comité de soutien.

Près de 50 élèves, dont la moitié continueront au lycée Diwan (Lise Diwan) à Carhaix (29)
.

Skolaj Diwan, à Saint-Herblain, c'est quatre classes, de la 6e à la 3e. Tous les ans, la moitié des sortants de 3e vont au lycée Diwan de Carhaix, l'autre se retrouvera dans un lycée privé ou public d'enseignement classique. Le collège draine l'ensemble du département (où l'on trouve sept écoles primaires Diwan), et même au-delà.

Nantes est à 2 h de Paris, ainsi, une jeune Parisienne vient au collège. « Nous allons la chercher à la gare, tout comme ses camarades qui habitent loin » nous rassure Loïc Le Moine, trésorier du collège, et administrateur de Diwan au niveau national.

Vers un déménagement en 2015

Skolaj Diwan, ainsi que toutes les associations hébergées par le centre culturel breton Yezhoù ha Sevenadur (3) (voir le site) est aujourd'hui un peu à l'étroit, rue du Rémouleur, à Saint-Herblain : (voir notre article) avec deux vidéos, pour son inauguration le 29 novembre 2008. Le projet de déménagement dans des nouveaux locaux avance (voir le site) . Ce sera dans l'ancienne école de l'Angevinière, au Sillon de Bretagne, encore à Saint-Herblain.

Plus d'émulation

Ces nouveaux locaux présentent un triple avantage, nous précise euphorique Bertrand Lescouët. En face d'une station de tram' et à la porte du périphérique, les parents et élèves auront un meilleur accès. Des locaux nouvellement aménagés et plus spacieux permettront un enseignement dans de meilleures conditions et un accueil de qualité (Skolaj Diwan offre la possibilité de semi-pension : hébergement les lundis et jeudis soir). Enfin, une plus grande proximité avec les associations résidentes et d'autres qui pourront partager occasionnellement les locaux, dont le Cercle celtique de Nantes (4), créeront une véritable dynamique.

La Redadeg va passer à Nantes le 26 mai

Toujours aussi dynamique, Korin Rotach vient présenter la Redadeg (voir le site) au public attentif. Cette course-relais en continu de plus de 1.500 km traversera la Bretagne, de Morlaix à Glomel à la fin du mois de mai. La redadeg passera à Nantes (arrivée place Viarme, parcours de 13 km en ville, puis destination Muzillac via Couéron) le 26 mai. Cette course est destinée à promouvoir l'enseignement du breton et à lever des fonds. La moitié de la collecte ira au réseau Diwan, l'autre moitié à sept associations au vu de leur projet. Plus de 10.000 coureurs se relaieront, et des animations sont prévues sur tout le parcours.

Notes

(1) Skolaj Diwan (collège Diwan) est une des 8 structures d'enseignement Diwan en Loire-Atlantique). Avec les sept écoles Diwan de Loire-Atlantique, il pratique la pédagogie par immersion, conduisant à un bilinguisme breton-français qui ouvre les enfants sur les autres langues. Ces écoles sont associatives, laïques, gratuites et ouvertes à toutes les familles, bretonnantes ou non. (voir le site)

(2) les enseignants assurant des cours sur plusieurs classes ont ainsi deux bulletins de paye, un de l'État au prorata des cours enseignés en 6e, un autre par la structure Diwan.

(3) outre Skolaj Diwan, partagent le site de Yezhoù ha Sevenadur rue des Rémouleurs à Saint-Herblain : Skol an Emsav (voir le site) , le KDSK (voir le site) et Kentelioù an Noz (voir le site) .

(4) voir information sur le site de l'Agence culturelle bretonne (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner