Deux autres portiques abattus ce week-end en Bretagne

-- Economie --

En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 3/11/13 19:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Samedi, pendant que se déroulait la manifestation pour l'emploi à Quimper, des anti-écotaxes ont mis le feu au portique de Saint-Allouestre, sur la 4 voies entre Lorient et Rennes. Les pneus incendiés au pied du portique ont provoqué l'effondrement de la structure.

La même technique a été utilisée ce dimanche après-midi dans les Côtes-d'Armor. Un groupe d'une cinquantaine de personnes s'est rassemblé autour du portique écotaxe de Lanrodec, sur la 4 voies entre Saint-Brieuc et Guingamp. Le groupe a aussi mis le feu à des pneus aux pieds du portique. A 15h20, le portique a cédé et s'est écroulé sur la route, sous les applaudissements. Le trafic avait été bloqué au préalable pour éviter tout accident.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1447 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
marc iliou
2013-11-04 20:33:28
Le Télégramme en indiquait 21 il y a quelques jours dont au moins 4 de plus en Loire Atlantique autour de Nantes.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.