Notre-Dame des Landes : 3 kilomètres de cortège, 100 tracteurs, 30 000 manifestants
Reportage de Fanny Chauffin

Publié le 17/11/12 22:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

On peut parler d'un grand succès qui doit ravir les organisateurs de cette manifestation de samedi à Notre-Dame des Landes. Vers 16h30, les estimations oscillaient entre 13 500 (préfecture) et 40 000 manifestants selon les organisateurs. A en juger par l'ampleur, la longueur du cortège, les kilomètres de voitures garées et les nombreux cars, la balance pencherait plutôt pour les 40 000 manifestants.

Un cortège qui s'étirait sur 2,5 km pour se rendre dans un champ où une cabane en bois allait être construite avec l'accord du propriétaire pour reloger les malheureux délogés par la police. Un cortège bon enfant dont une force singulière se dégageait, résultante d'une conviction profondément enracinée avec des arguments clairs. Les slogans et les affichages, souvent basés sur l'humour décapant en témoignaient.

Un cortège où toutes les couches sociales pouvaient se deviner. Où les jeunes étaient nombreux, eux dont on déplore l'absence dans le milieu associatif. Où quelques figures connues du milieu politique

étaient venus se joindre. Les médias se sont particulièrement focalisés sur Mélenchon venu en star comme sur un plateau de télévision. Certaines remarques assez vertes ont été lancées pour marquer leur désaccord avec cette exploitation de l'événement. Hormis cela, aucun incident signalé.

Enfin, ce cortège comportait un nombre impressionnant de tracteurs, facilement plus de 100. Des paysans venus en nombre dire leur opposition à un projet qui les spolierait de terres déjà trop rares.

L'absence de forces policières visibles était aussi un fait marquant de cette journée réussie. Quatre gendarmes postés le long du cortège, mais où étaient les autres ? La manifestation en a été d'autant plus paisible.

Les responsables politiques auront à tenir compte avec la ferme résolution de tous ces manifestants qui, à n'en pas douter, si besoin était, reviendront encore plus nombreux. La prochaine fois.

Reportage de Dominique Avelange et Fanny

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 5787 lectures.
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 29 commentaires
Pierre CAMARET
2012-11-18 08:17:00
Hi .Les manifestations contre NDDL se vendent mieux que les manifestations pour la Reunification .
(0) 
Marylene Pinos
2012-11-18 08:34:30
Les ecolos de tous poils,sous conviction de modernité, ne se rendent pas compte à quel point ils sont réactionnaires! En effet ils refusent systematiquement le progrès et l'ouverture engendrés ici par un aéroport ,sans compter les importantes retombées économiques (emploi,investissement, etc...) induites par la construction puis l'explotation de cet aéroport en période de crise,voire de récession....Voila l'opportunité d'un chantier d'envergure sur le sol français, que l'on refuse!!!!
(0) 
Jean PETIT
2012-11-18 09:13:17
Il est peut-être encore temps pour Fanny Chauffin de changer de profession ou de devenir plus objective et assurée de ses sources.
Hier à Notre Dame le parcours pour rejoindre la site du centre du bourg faisait 4,8 km.
Lorsque la tête du cortège arrivait sur le site, des centaines de manifestants étaient encore bloqués dans le bourg.
Pour avoir assister le cortège depuis son départ (11h15) et être parti seulement vers 14h00 du bourg, qui était encore bondé, j'ai croisé alors nombre d'équipes de journaleux, déjà sur le chemin du retour, pour aller gribouiller leurs lignes incomplètes.
Un survol complet de la manifestion aurait donné une réelle dimension de la mobilisation citoyenne contre cette gabegie financière et politique.
(0) 
TY JEAN
2012-11-18 09:27:38
Et lorsque l\'on sait que l\'ancien préfet émarge dorénavant chez Vinci (sans doute avec le rmi,en remerciement... ) on a compris comment rouler les bretons dans la farine de blé noir en promettant demain de raser gratis avec ce projet dépassé.
(0) 
Laurent Kelouern
2012-11-18 09:32:11
Un bel exemple de compte-rendu inutile, qui pourrait être celui de n\\\'importe quelle manifestation : à aucun moment n\\\'est indiqué ce pour quoi les gens se sont réunis, quelles opinions ils ont revendiquées, quels étaient leurs \\\"arguments clairs\\\". Vu le titre, on n\\\'imaginerait qu\\\'un simple pèlerinage.
(0) 
Stefan Bian
2012-11-18 09:33:17
Ben alors, Fanny, tu prends tes chiffres a la pref, maintenant ??
Outre les organisateurs, qui annoncent, eux, 40 000 personnes et 500 tracteurs,
meme l'AFP a annonce 25 000 personnes (nul besoin d'etre grand clerc pour deviner qu'il y en avait pas mal plus que ne le pretend l'organe d'etat ...), et 300 tracteurs !!
En fait, tes chiffres sont bien plus eloignes de la realite que de ceux ... de la Pref !!!
Sans commentaire ...
Stefan Bian
(0) 
Sebgir35
2012-11-18 11:59:50
Le Parti Breton était présent à la manifestation comme d'autres partis politiques bretons mais nous nous avons suivis la consigne des organisateurs de ne pas amenés de drapeaux de notre mouvement ce qui n'est pas le cas des verts qui sont venus avec leurs stars parisienne ainsi que monsieur Mélenchon. L'aéroport de NDDL est une affaire bretonne, nous n'avons pas besoin de tous ces BOBO qu'on ne voyait d'ailleurs pas avant et qui cherche à se faire de la publicité à bon compte.
(0) 
yves trmlt
2012-11-18 12:49:34
Ne pas oublier que ce projet est surtout une aberration économique (enfin pas pour Vinci certes) : Le trafic aérien va --baisser-- dans les années à venir(déjà plus ou moins le cas). Et pour des raisons très banales : la crise actuelle est avant tout un monstrueux choc pétrolier, celui du pic, maximum de flux, de débit, de production mondiale de pétrole.
(voir le site)
(0) 
Alter Ego
2012-11-18 13:39:28
Par principe, en tant que Breton conscient de ma nationalité, je n'aurais jamais participé à une manifestation où le leader du "Front de gauche" était pressenti. Après, chacun voit midi à sa porte.
Par ailleurs, comparer un projet d'aéroport à une centrale nucléaire ou à un camp militaire est une aberration intellectuelle, qui joue sur les ressorts de la peur et non sur une argumentation sérieuse.
(0) 
Paul Chérel
2012-11-18 13:59:24
Je suis loin de partager les prises de position affichées par Fanny dans certains de ses reportages ou comptes rendus d’événements intéressant la vie bretonne mais je tiens à saluer ici son travail en souhaitant même qu’il serve d’exemple à beaucoup d’autres Bretons. C’est pourquoi je m’étonne de la réaction inamicale de Monsieur Jean Petit. Sait-il combien d’individus peuvent se déplacer avec banderoles et drapeaux, parfois avec des poussettes par kilomètre sans trop se marcher sur les pieds ni être tassés comme dans une rame de métro aux heures d’affluence; 1) sur une route de campagne de largeur 5 mètres avec fossé, 2) sur une grande avenue avec larges trottoirs, etc. ? Connaît-il la place prise par 100 tracteurs roulant à 3 ou 4 kilométres/heure sans se gêner mutuellement ou incommoder les piétons d’à côté ? Le principal de cette manifestation n’est pas dans le nombre de participants mais dans sa composition. Combien de Bretons ? Combien de gens vraiment lésés par cette occupation de sol ? En quoi les milliers d’autres sont-ils concernés sauf de montrer une orientaion idéologique purement politicienne ? Est-ce cela qu’ils appellent démocratie ?Paul Chérel
(0) 
alexis bouchard
2012-11-18 14:38:20
je suis decu du compte rendu qui escamote les chiffres et j'ai la nette impréssion que f Chauffin ne fais pas beaucoup de randonnée dans les bocages breton je me pose des questions sur la sincéritée de son reportage mais je peut me tromper un manifestant qui aime la marche a pied et qui vois la différence en temps entre 3klm et 5 voila
salutation bretonne!!
(0) 
JF Lugué
2012-11-18 16:01:08
La mobilisation a été plus importante qu'annoncée dans l'article: l'Acipa a dénombré (avec rigueur) plus de 38 000 manifestants vers 17H00 soit pratiquement 2 fois plus qu'indiqué dans cet article. Le chiffre de la préfecture (13 500) à quand à lui été annoncé dès 13H00 alors que la manifestation était encore très loin d'avoir été lancée... (j'ai vu des personnes rejoindre le cortège vers 17H00)
La valeur critique pour inquiéter les responsables politiques a donc été atteinte... Reste à savoir ce qu'ils en feront!
(0) 
Yannig Coraud
2012-11-18 16:54:53
A quand une manifestion contre les aeroports parisiens et l'extension d'Orly ?
A quand une manifestation contre le grand Paris, investissements publics megalomane evalues a 184 Milliards d'euros ?
Pauvre Bretagne qui se fait bernes par la France...
Bretons toujours francais jamais devrait etre le slogan des nantais...
(0) 
Yann LeBleiz
2012-11-18 16:57:29
NDDL se transforme d'un combat breton en tribune pour les "grandes gueules" des partis d'extrême gauche français!
C'est de la récupération, mais si cela permet de mettre fin à ce projet dédié à la gloire de JM-AURAULT et du "Grand-Ouest" Républicain, alors pourquoi pas!
Seul le résultat compte : Stopper cette gabegie d'argent pour permettre un réinvestissement dans des projets réellement créateurs d'emplois!
115 millions pour les créateurs d'entreprise, les universités de Bretagne, la finilisation des voies expresses ou le TER Brest-Nantes, ou remettre à niveau l'aéroport Nantes-Atlantique, sera certainement plus utile!
Le Parti Breton a été respectieux des consignes, mais la prochaine fois, il faudra montrer les couleurs!
Ne serait-ce que pour affirmer, qu'il n'y a pas que l'extrême gauche française à NDDL!
@ Marylène Pinos,
Cet aéroport n'est pas sur "le sol français" mais sur le "sol breton"!
Si la France veut faire des aéroports, qu'elle le fasse chez elle, avec son argent, mais pas avec celui des contribuables bretons!
(0) 
philippe renaud
2012-11-18 18:19:23
Signataire de la charte des élus opposés au projet NDDL, moi-meme, élu ( municipal) sur cette circonscription, je suis satisfait et quelque peu surpris de cette forte mobilisation.
Arrivé à 11h00, pour le début de la manifestation, ( 5 kms à pied pour se rendre sur le site), et de retour à 15h30 au point de départ, je croisait encore de nombreux tracteurs et manifestants se rendant sur le site...
Composition du cortège : Que des écolos de tous poils ?, de jeunes < Anar> ?,des groupes d'étrangers venant d'allemagne ou autres pays ? Bien sur que non. Au vu des plaques d'immatriculations, çà se traduit par une très forte présence du 44, et dans une moindre mesure , du 35.
Avec ce projet inutile et couteux, c'est non seuleument des terres agricoles qui disparaissent, mais aussi, une qualité et un cadre de vie. A ce rythme, c'est une très grande partie de la Loire-Atlantique qui ressemblera à la région parisienne, (nuissances multipliées).
En terme de choix d'investissement, et d'amménagement équilibré des territoires, il y a mieux à faire.
Les responsables socialistes nous parlent de < transfert> d'aéroport, et création de milliers d'emplois... c'est déjà un contresens.
(0) 
kazh-koad Menez Are
2012-11-18 18:49:33
A en croire certains commentaires : tous les arguments sont en la défaveur de l'aéroport de NDDL !
N'y a-t-il donc rien de positif à la contruction de cet aéroport? J'aimerais des articles plus travaillés, si on ne veut pas retomber dans le terrorisme intellectuel d'il y a pas si longtemps.
Point positifs pour cet aéroport : il rapprochera les deux grandes métropoles de l'Est de la Bretagne , en pleine expansion; cete expansion permettra à nos jeunes de rester travailler au pays au lieu de s'exiler en région parisienne; il favorisera la création d'un ligne de chemin de fer Rennes Nantes qui aurait du exister depuis longtemps; il permettra de supprimer l'aéroport de Nantes qui sera de plus en plus dangereux pour l'agglomération. 85% des terres indispensables ont déjà été vendues à l'amiable.
Un parti sérieux, ancien, responsable, formant un groupe à la région, l'UDB, est favorable à cet aéroport.
D'autre part, ça me fait faire une grimace de voir l'anti-Breton viscéral Mélenchon , ainsi que des groupes non identifiés, mais surement pas bretons , venir mettre leur grain de sel dans l'histoire.
(0) 
marc iliou
2012-11-18 20:24:22
il n'y aura rien de positif à cet aéroport sauf faire travailler des gens lors de sa construction! autrement c'est une aberration de vouloir le construire,gachis de terres agricoles déjà régulièrement mangées tous les 10 ans (surface d'un département),inutilité d'un projet servant à délester le grand Paris qui ne nous sert lui à rien ,mégalomanie d'un Ayrault et d'un Auxiette partisans de leur "Ligérie",pays inexistant dont ils ont réussis à faire un drapeau et une histoire!un comble pour un pays qui n'existe pas.
A Angers ou j'ai vécu 30 ans le nouvel aérodrome sert pour l'aéroclub avec en prime un avion par jour direction Londres mais sur l'ancien les promoteurs immobiliers construisent à tour de bras des immeubles à vendre et qui vont leur rapporter cher.
A Nantes l'ancien ne sera pas détruit il servira toujours pour EADS pour ses besoins d'entreprise aéronautique donc pas fermé.A quoi ,serviront deux aéroports pour Nantes à part de faire la part belle à l'ego du prince Ayrault port comme le nomment ses détracteurs ?
(0) 
Alain de Nantes
2012-11-18 23:35:47
Quelle embrouille !
Du militant altermondialiste camouflé au cadre supérieur de droite ou de gauche qui vit dans la banlieue verte du nord de Nantes, je constate que les opposants au projet flirtent tous avec le diable selon leur chapelle et tombent tous dans l'illégalité.
Ce qui me déçoit le plus dans cette affaire, c'est l'attitude des bretons B4 qui s'autorisent à penser à la place des nantais ; certes il fallait que cela quitte la place locale pour donner plus de publicité à l'opposition au projet. On commence par une manif. à Rennes (parce que l'AFP et libé vont bien relayer)où des agriculteurs B4 viennent nous donner des leçons de sauvegarde de la nature après avoir eux mêmes grandement participé à la dégradation de leur région par le remembrement, les nitrates, les élevages etc. avec Les autres manifestants, ils ont fait ingérence dans les affaires nantaises soutenus par quelques dizaines d'autres B4 et autres angevins et vendéens qui rèvent toujours de reprendre Nantes ou au moins de l'affaiblir.
Vendredi, nous avons assisté en direct à une violation de propriété par des élus et autres vedettes locales ou nationales. C'est purement scandaleux car leur statut leur accorde l'impunité. Y at-il eu un procès verbal d'effectué par le maire de Granchamps des Fontaines qui a des pouvoir de police ?
Imaginons un petit caid de quartier qui va se prendre 6 mois fermes pour un home jacking..... Bel exemple, ça fera peut-être jurisprudence.
Dimanche, il y avait sans doute peu de nantais à NDDL à ce rassemblement certes important dû à sa dimension nationale. Y a t-il eu un procès verbal d'effectué par le maire de NDDL pour défaut de permis de construire ? Mais on aperçoit au fil des forums (le Télégramme notamment ) que le sujet est de moins en moins une affaire d'écologie mais qu'il prend une dimension économique. Non à Nantes mais oui en centre Bretagne ? en fait pas très loin de Brest qui fonctionne pas mal? ou entre Rennes et Angers ?
Je pense qu'en fait, si nous étions en B5, le problème aurait été traité différemment (peut-être même par les écolos très sélectifs dans les combats, voire la LGV Rennes Le Mans ignorée).
Moi qui suis un citoyen nantais qui souhaite connaître la réunification, j'avoue être déstabilisé par les propos et l'attitude de certains et je me pose des questions sur la justesse de mon voeu.
Quant au survol de Nantes, il est interdit à moins de 1000 m mais les 2/3 de l'année, les avions passent au dessus de la ville dans un axe route de Paris (Paridis)- Ile de Nantes en passant entre le Château des Ducs de B. et la cathédrale à basse altitude 300 à 500 m), je ne parle pas des erreurs de trajectoires assez régulières. Certes, on s'est habitué. Bref, le survol est dans ces conditions interdit mais alors que font les autorités ? qu'attendent-elles pour mettre fin au problème ? certains diront qu'à Genève, à Héraklion, à Londres ou ailleurs, c'est bien pire ; et alors ? merci, c'est pas une raison, c'est déjà bien suffisant. Tu es écolo toi qui ose penser ainsi ?
N'oublions pas non plus le projet de l'Ile de Nantes qui accueillera le futur CHU à la place du MIN.
J'ose espérer que les manifestants et opposants au projet auront la pudeur et la stratégie de ne plus venir prendre un vol à Nantes Atlantique, ça fera baisser le nb de passagers.
A part ça, en attendant la fin des recours, il doit être possible de renégocier au mieux avec les porteurs du projet les questions environnementales et les indemnités diverses.
Les pistes de NDDL se situeraient à 17 km du centre de Nantes ; c'est la deuxième couronne, la banlieue verte et relativement prisée. On peut parier que si l'aéroport est abandonné, dans les 15 années à venir, il ne restera pas grand chose du bocage soumis alors à une grosse pression immobilière.
Et s'il le fallait, pourquoi ne pas organiser un référendum local car c'est quand même les nantais les premiers concernés.
(0) 
Reun Allain
2012-11-19 11:49:50
Les Bretons tiennent la chandelle et cultiveront le « kaol-moc’h » (Rumex).
Je suis un peu tenté d’intervenir à mon tour en commentaire non pas à propos de l’article sur lequel je n’ai pas de critique bien qu'il soit reproché de ne pas annoncer les chiffres fabuleux de participants supposés. Sur le fond je dois avouer qu’en qualité de Breton préfèrerais une plateforme aéroportuaire internationale en Bretagne plutôt qu’en IdF. Quant aux arguments écologiques opposés à la réalisation d’un aéroport à NDDL, qu’un avion décolle d’ici où de là bas, l’emprunte carbone sera la même et ce n’est pas demain qu’ils voleront à l’électricité solaire. Les US sont en passe de devenir premier producteur mondial d’hydrocarbures, les Chinois n’ayant pas encore l’intention de réduire leur croissance, il se révèle urgent d’aller les convertir à l’écologie plutôt que d’imaginer que le Non à NDDL puisse avoir un quelconque effet sur la planète.
C’est vrai que l’argument du grignotage des terres au détriment de l’agriculture puisse être entendu en raisonnant local mais il faudra nous expliquer pourquoi tant de terres restent en friche en Bretagne. Des champs de « kaol moc’h », vous connaissez ? C’est du rumex, vous en trouvez un peu partout ainsi que des quantités de parcelles envahies de chardons. Très écolo ce genre de nature sauvage et ça se ressème tout seul, vous pouvez en prendre dans votre jardin si vous avez la chance d’avoir une friche agricole comme ça à côté de chez vous. Il y a l’argument du coût engendré par ces chantiers , le problème est de savoir qui paye. S’il s’agit de discuter au niveau global tout en restant hexagonal, c’est manifestement sur les chantiers de la région parisienne qu’il faudrait se pencher. Cette agglomération comme toutes les autres métropoles s’étend comme une pieuvre, grignote tantôt à l’ouest, tantôt à l’est pour rééquilibrer (Roissy, Marne La Vallée). Bientôt vers la Normandie pour faire le « Grand Paris » qui va suivre le cours de la Seine jusqu’au Havre. D’autre lorgnent pour un autre aéroport parisien en direction d’Orléans. Tout va bien ce côté-là, les écolos de Paris vont mettre bientôt un cordon sanitaire autour la capitale pour se protéger des vieux tacots polluants. L’ordre règne.
Mais c’est vrai, un écolo, un vrai, défend la nature mais vit en ville, et ne sait pas ce qu’est un manche d’outil et c’est à ça que ça se reconnaît. Ceux qui ont l’occasion de participer à des chantiers de nettoyage de rivière ou de randonnée vous le confirmeront, les vrais écolos de la TV ils ne les voient pas parce que ce serait sans doute polluer la planète que de manier une tronçonneuse ou une débroussailleuse.
Je vois que ce projet de NDDL est un prétexte de plus à la division entre les Bretons, il me semble que l’UdB est pour l’aéroport bien qu’étant alliés électoralement à EELV. Il paraît que le Parti Breton serait contre mais j’ignore pourquoi (pas de communiqués justificatifs des positions de ces deux partis sans doute pour ne pas ajouter à la division j’espère).
A défaut d’aéroport à NDDL le relief à l’ouest de Plouray conviendrait idéalement à une telle plateforme. Ça tombe bien c’est la direction de Gourin la capitale de l’émigration bretonne vers l’Amérique du Nord. Il aura peut être des nouveaux candidats (à l’émigration) ! Je suppose qu’il y a des arrière pensées mais je ne suis pas initié. Cela étant quand on regarde les vidéo, la présence bretonne ne semble pas être très affirmée avec les Gwenn-ha-Du (c’est peut être plus sage).
Il me semble cependant que ceux qui décident chez nous, ce sont les des verts, les écolos de tous bords venus d’ailleurs dans l’hexagone et même d’Allemagne paraît-il mais ce n’est pas grave puisque les Bretons qui ont les moyens achètent des voitures allemandes au détriment des modèles équivalents du groupe PSA qui eux sont fabriquées en Bretagne à Rennes.
Au fait les agriculteurs motorisés manifestaient aussi en tracteurs, il en faut bien c’est évident mais combien de ces modèles sont fabriqués en Bretagne ? En France ? Combien de leurs enfants devront s’expatriés en Allemagne et ailleurs pour travailler dans des activités manufacturières pour fabriquer les engins mécaniques que leurs parents utilisent sur les terres de NDDL et d’ailleurs ?
Les écolos français ou allemands de NDDL ne s’en plaignent pas non plus donc tout est bien. Si on en juge au nombre des manifestants opposés à l’aéroport on peut être certains que leur majorité n’est jamais aux côtés de ceux qui manifestent pour la réunification ou pour la langue bretonne.
Redonnons à la nature sauvage tous ses droits et réclamons pour les Bretons une réserve comme pour les Indiens d’Amérique. Nos enfants pendant ce temps travaillent hors de Bretagne en Ile-de-France ou en Allemagne pour exercer aux niveaux qualification correspondant à leurs formations, l’essentiel étant qu’on puisse laisser pousser en liberté le « kaol-moc’h » qui lui ne s'expatriera pas.
Autre remarque aussi, des défenseurs de la langue bretonne se sont peut être trouvé malencontreusement aux côté de Mélenchon, je ne l’espère pas mais j’ai le sentiment amer que les partis politiques « malheureux » des présidentielles (EELV et Front de gauche) récupèrent le champ de bataille de NDDL pour le troisième tour des élections.
Les Bretons ne seraient-ils là que pour jouer le rôle du cocu qui tiendra la chandelle ?
(0) 
Yves Bourriaud
2012-11-19 12:14:16
Je suis tout à fait d'accord avec Mr Jean Petit par le nombre de personnes et du kilométrage puisqu'avant l'arrivée au champ, il y avait un comptage. J'étais le 22623ème au passage et il y en aviat autant derrière moi et le terrain d'un hectare était presque plein. Puis 50 minutes plus tard à 14h00 on nous annonçait au micro la fin du cortège qui partait de NDDL, sans compter ceux qui étaient à la Vacherit et ailleurs.A quand sera t-on faire un comptage sérieux et réel ? Entre 13 500 et 40 000, il y a une marge, alors retournez à l'école primaire pour apprendre à compter!!!....
(0) 
Yves Bourriaud
2012-11-19 12:15:15
Je suis tout à fait d\\\'accord avec Mr Jean Petit par le nombre de personnes et du kilométrage puisqu\\\'avant l\\\'arrivée au champ, il y avait un comptage. J\\\'étais le 22623ème au passage et il y en aviat autant derrière moi et le terrain d\\\'un hectare était presque plein. Puis 50 minutes plus tard à 14h00 on nous annonçait au micro la fin du cortège qui partait de NDDL, sans compter ceux qui étaient à la Vacherit et ailleurs.A quand sera t-on faire un comptage sérieux et réel ? Entre 13 500 et 40 000, il y a une marge, alors retournez à l\\\'école primaire pour apprendre à compter!!!....
(0) 
Kristenn Churie-Goal
2012-11-19 12:23:49
Sur le nombre , en effet des manifestants arrivaient encore et toujours en nombre sur la route de La Paquelais vers les Ardillières (j'y étais de 9h15 à la fin) et aussi sur la route du Temple de Bretagne ,alors que le cortège venu du Bourg de NDL arrivait aux Ardillières (environ mi-parcours).
Même en évaluant au plus bas , on ne peut pas descendre en-dessous de 35 000 .
Énormément de Nantais et environs , de St Nazaire ...
L'argent public national concerne tous les français comme aussi la défense de l'environnement !
Ceux qui ne parlent que "local Breton" auront la décence de refuser cet argent je suppose !
Des comités de soutien voient le jour partout en France et nous (du 44) avons manifesté aux côtés des Rennais le 10 novembre .
L'argent public , etc ... concerne toute la population et pas seulement une partie de celle-ci .
Les lois environnementales peuvent et doivent réglementer l'urbanisation et tant de jeunes agriculteurs sont sans-terre alors que nous allons de plus en plus vers une alimentation de proximité pour sa qualité et pour le respect de la planète déjà tellement endommagée .
Les discours d'une autre époque ...
(0) 
Stefan Bian
2012-11-19 13:22:14
@ Paul Chérel
Combien de gens lésés par l'aéroport ?
Ben quelques centaines de milliers, si c'est trop peu, dites-le franchement !!
Moi, entre autres, alimenté en eau potable par la nappe phréatique de Cambon, qui se situe pile sous la zone de largage des surplus de kérozène (juste avant l'atterrissage, c'est fait systématiquement : ça fait bien vine des centaines de m3 dans une nappe affleurante).
A noter que pas un tuyau n'est budgétisé concernant ce problème, que vous, comme d'autres considérez visiblement comme secondaire.
Dépolluer une nappe phréatique est impossible, ce sera un dégât considérable et totalement irréversible.
A Nantes, tout part à la Loire, à Paris tout à la Seine. (C'est pas bien glorieux non plus, donc, par exemple, pourquoi encore augmenter le transport aérien, dont la pollution et le coût sont disprportionnés, ici comme ailleurs !!)
A NDDL ? Tout dans les robinets des Baulois, Guérandais, Nazairiens, et divers autres bourgs dont vous semblez ne pas même imaginer l'existence.
Stefan Bian
(0) 
Gérard Mérel
2012-11-19 19:04:11
Pourquoi augmenter le transport aérien, en effet?
De toute façon, c'est cuit pour l'humanité: entre 3 et 4 degrés de plus prochainement (2 degrés, c'était déjà catastrophique), et 6 degrés de plus à la fin du siècle. C'est un breton qui le dit: Jean Jouzel.
(0) 
Kristenn Churie-Goal
2012-11-19 19:05:04
D\'autre part , la Confédération Paysanne a comptabilisé 400 tracteurs !
Le monde agricole est très mobilisé ...
(0) 
SPERED DIEUB
2012-11-19 21:31:20
Story of kaol- moc'h deus an aoutrou Reun Allain !!
Oui en dehors de ce projet d'aéroport le grignotage et le détournement à d'autres fins des terres à vocation agricoles devient un problème de plus en plus préoccupant particulièrement en Bretagne d'autant que la pression foncière devient alarmante et est de plus plus source de conflits ainsi que de mauvaises ambiances au sein de la profession agricole .Je me trompe peut être ne voyageant pas assez pour me rendre compte mais je pense que votre affirmation concernant les kaol-moc'h est dénuée de tout fondement !! à part quelques exceptions ,bien au contraire des terres de peu de valeur délaissées depuis longtemps sont soient remises en cultures ou en prairies
Par contre ce que vous dites concernant la faisabilité d'un aéroport international à l'ouest de Plouray a été pendant un petit laps de temps un projet dans les années 1970
(0) 
Caroline Le Douarin
2012-11-20 06:19:34
1 ) @Stefan Bian
L'arrosage au kérozène avant l’atterrissage ? Mais oui. C'est pourquoi sur (voir le site) il y a des photos de bovins et du beurre de marque Notre-Dame des Landes... Bien vu !
2 ) D'autre part je constate, parmi les gens qui se dévoilent en disant être pour l'aéroport, ou d'autres que je connais dans ce cas, que ce sont en majorité des personnes âgées... Problème de génération ?
Pour un projet vieux de 47 ans alors qu’ils étaient jeunes (n'ont-ils pas évolué avec la société ?).
Pourront-ils encore longtemps prendre l'avion ?
Les jeunes ont une plus grande conscience écologique il semblerait...
Ils sont nés avec elle (dans les 70’s)... et ont évolué, eux, avec. Ceci explique-t-il cela ?
Heureusement il y a aussi des « vieux » raisonnables, restés jeunes dans la tête !
(0) 
Pierre CAMARET
2012-11-20 09:30:17
20000 personnes?????? Diable 4 fois une manifestation pour la Reunification .
Ah l'ecologie , cela se vend . Il y a en qui font carriere la dedans BOVET , DUFLOT etc.... qui parlent sans savoir .
Je suis INgenieur , environnement OUI , mais a manier avec precaution .
Je m'occupe actuellement d'un projet de gas de schiste en Australie ( Liquefaction ) evidemment c'est un procede de recuperation a ameliorer , il faut quelques pilotes ah ? mais pas en France . Alors les specialistes francais : TOTAL , VALLOUREC , SOLVAY etc... partent aux USA creer de l'emploi . BOUVET lui dort dans sa ferme . Minable
(0) 
Christophe
2012-11-21 10:41:38
Pour ma part ce que j\\\'observe dans les réactions des édiles de la ligérie c\\\'est le glissement progressif du discours réduisant les manifestants dans un premier temps à \\\"une poignée d\\\'activistes\\\", à desormais leurs atermoiements quand à la participation de personnalités qui décideraient de l\\\'avenir des \\\"gens-de-l-ouest\\\".
(voir le site)
@Caroline,

Je connais des \\\"vieux\\\" (né avant 70) qui pourraient vous donner des leçons d\\\'écologie je crois :-) Et je connais des \\\"jeunes\\\" qui signeraient des deux mains le tristement fameux \\\"l\\\'environnement ça commence à bien faire!\\\".
@kazh-koad Menez Are
Pour ma part lorsque je crois à une cause, je ne la déserte pas sous prétexte que des personnalités qui embrassent la dite cause plaisent ou déplaisent à telle ou telle personne.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.