Kerviel : on nous prend pour des baltringues
Communiqué de presse de Comité de soutien à Jérôme Kerviel

Publié le 8/11/12 15:36 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

de R.Agret victime d'une grave erreur judiciaire(publié avec son accord)

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Kerviel :

Françaises, Français, on vous prend pour des baltringues !

Tremblez pour vos livrets d'épargnants de cacahuètes et vos comptes courant d'air, déjantés par les agios…

Les banques sont des pompes à fric bien musclées, pour interdire aux pauvres d'accéder à des rêves de riches, qui te prêtent un parapluie lorsqu'il fait beau chez toi mais qui te le retirent à la moindre goutte de pluie, qui se permettent de trouer les couches d'ozone boursières et de se faire oxygéner par les tirelires des contribuables, de jouer avec ta monnaie à coups de milliards…

Des vandales, des détrousseurs au racket bien organisé avec le partenariat indéfectible de l'État, qui se gausse et patauge dans une Europe de voyous.

Et quelle démonstration nous fait un jeune trader jusque-là anonyme ?

Il fait péter presque 5 milliards d'euros à la majestueuse « Société Générale », en loucedé, sans qu'un chef, un sous-chef, un quart de chef qui matte l'histoire ?

A lui tout seul, il aurait failli faire sauter les coffres et 160 000 emplois ?

En gros, on installe un gugusse devant un ordi pour jouer gros bras au Monopoly et il fait sa tambouille, comme avec un flipper. Bing, un milliards évaporé ! Bang, un autre ! Meeeerde !

Je rejoue…

Et ça ne fait jamais tilt !

Messieurs les encravatés bancaires, vous nous prenez vraiment pour des Glandus ! Vous avez vos gros culs affaissés sur le tiroir caisse et ses dividendes et vous laissez gerber la vapeur ?

Un conseil pour vos clients : Cassez-vous vite ! Tentez de miser ailleurs en évitant de vous faire ramasser dans une rafle de « traderscopie »

Et la Justice dans ce pataquès ?

Elle cire les pompes des grosses bedaines et le Kerviel décroche seul la super timbale : 5 ans de zonzon dont 2 avec sursis et 4,9 milliards d'euros à rembourser ! Soit 380 000 années de SMIC !

Grotesque, ridicule, affligeant, à chier partout.

Ils auraient peut-être dû prévoir un très long congé maladie pour le condamné et le mettre en congélation ?

Je croyais qu'il n'y avait que les ricains pour balancer des sentences aussi frappadingues ! Non, Justice France vient de se distinguer.

Mais c'est vrai que, même si ce trader ne mérite pas une médaille, monsieur Lambda, ne serait-ce que par respect, aurait dû voir dans le box une belle brochette de « complices par inertie »

Quelques magistrats, armés de leurs cierges vertueux, conchient Kerviel et turlutent la Justice.

Les avocats, en particulier Koubi puisque le dernier en lice, donc le « plus vulnérable » est accusé « d'en avoir trop fait » avec les médias…

En clair, à la Société Générale, tout le monde est blanc de chez blanc, tout roule, ils sont tous les victimes d'un seul bonhomme et c'est la Justice qui le dit.

Une question tout de même :

Mais où sont donc passés tous ces milliards, dans quelles poches ?

Juré, pas dans les miennes !

Dommage que la Justice ne s'y soit pas intéressé !

Source : www.bvoltaire.fr par Roland Agret, le 29 octobre 2012

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Responsable culturel (culture et langue bretonnes). Initiateur du comité de soutien à Jérôme Kerviel.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.