Procès Kerviel : mascarade, mise en scène et OMERTA
Communiqué de presse de Comité de soutien à Jérôme Kerviel

Publié le 25/10/12 18:58 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Tout était calculé pour que la sentence inique ne soulève pas les protestations en salle d'audience : les premiers rangs étaient occupés pour la première fois par de jeunes avocats qu'on avait jamais vus et qui faisaient en quelque sorte un barrage acoustique. La présidente qui utilisait 3 micros au début du procès n'en avait plus qu'un seul qu'elle avait placé sur le côté ; elle parlait à voix basse, si bien que les 10 membres du comité se sont regardés interrogatifs quand la séance fut levée. Ce n'est que dans le couloir auprès de quelques avocats plutôt Société Générale que nous avons appris l'invraisemblable conclusion. Tout s'est passé comme si la présidente avait honte de ce qu'elle annonçait. Ce procès n'a servi à rien car les nouveaux éléments apportés ont été écartés sans étude.

Les justiciables ont du souci à se faire quelque soit le gouvernement, on se rend compte et ce fut écrit il y a peu dans la presse que "les Etats Européens sont sous la pression des marchés."

Le comité vous invite à placer vos commentaires et documents éventuels sur:www.soutien-officiel-kerviel.com


mailbox
imprimer
Responsable culturel (culture et langue bretonnes). Initiateur du comité de soutien à Jérôme Kerviel.
Vos 4 commentaires
  Herve Le Borgne
  le Jeudi 25 octobre 2012 19:25
Après avoir passé 26 ans dans un établissement bancaire et créé un Institut Universitaire orienté finance, je sais que les relations front-back offices ne sont pas toujours très claires ; je sais aussi que quand on dirige un groupe financier, si l'on n'est pas au courant des opérations importantes on n'a plus qu'à démissionner. Le grotesque de ce jugement le dispute à l'ignoble des dirigeants de la banque. Que les Bretons qui y ont un compte aillent donc le porter ailleurs !
(0) 
  rené Coupa
  le Jeudi 25 octobre 2012 21:12
Merci de votre commentaire très intéressant, pouvez vous le mettre dans l\\\\\\\'onglet petition sur notre site www.soutien-officiel-kerviel.com? Ceci s\\\\\\\'adresse aux autres également, c\\\\\\\'est très important car c\\\\\\\'est à partir de là qu\\\\\\\'on fera une synthèse
tres cordialement
R.Coupa
(0) 
  Maryvonne Cadiou
  le Jeudi 25 octobre 2012 22:17
Bon courage à M. Kerviel... insensé ce résultat.
Il en faudra des festoù noz de soutien pour l’aider à payer sa dette si elle n’est pas réduite en cassation et même si elle l'est.
Un procès pour rien... ?
Non, il a permis de bien nourrir des magistrats, comme, à une autre échelle, le divorce d'une amie qui a duré 6 ans alors que tout aurait pu se régler en 6 mois...
Inaudibles ?
Je l'ai vécu plusieurs fois à Nantes pour les procès des barbouilleurs...
C'est la technique, on est entre soi, on parle bas et à 50 cm des micros, le public on s'en fiche.
Alors pourquoi est-il admis ? Parce que ce n'est pas un huis-clos.
Heureusement, les barbouilleurs et leurs témoins et défense s’exprimaient normalement, et sans micro, eux.
J'en suis sortie épuisée d'avoir tendu l'oreille à fond pendant près de trois heures.
Je trouve ça d'une impolitesse seigneuriale !
Encore une survivance du système féodal, la Justice en France...
(0) 
  eugène Le Tollec
  le Vendredi 26 octobre 2012 11:12
Non c'est du grand guignol "à la solde" des grands banquiers et de la haute aristocratie d'état,ne dit-on pas
"Malheur au vaincu" et les "loups ne se mangent pas entre eux".
Kerviel a trouvé plus retors et machiavélique,il a été broyé;
9a prouve aussi une justice vérolée
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.