Samedi 7 janvier : repas de soutien aux inculpés, journée débat et informations sur la Réunification

-- La réunification --

Communiqué de presse de 44=Breizh
Porte-parole: Jonathan Guillaume

Publié le 26/12/11 8:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
24374_2.jpg


Le samedi 7 janvier, 44=Breizh organisera une grande journée pour la Réunification de la Bretagne, venez nombreux à Saint-Herblain !


– À partir de 9 h 30 44=Breizh organisera son assemblée générale ouverte à tous ceux qui en feront la demande préalable par courriel.


– À partir de 15 h, s'ouvrira un grand après-midi de débat ouvert à toutes et tous sur la Réunification de la Bretagne au centre socio-culturel du bourg de Saint-Herblain Cet après-midi commencera par une présentation “La Réunification : Pourquoi ?” animée par Jean Ollivro (géographe).


– À partir de 16 h 30 s'ouvrira une grande table-ronde intitulée “Qu'est ce qui bloque, qu'est ce qui débloque ?” avec Jonathan Guillaume, Jean Ollivro, Erwan Chartier (journaliste), Gilles Denigot (ex conseiller général 44), Christian Guyonvarc'h (conseiller régional Bretagne administrative), Yvon Ollivier (pôle juridique Bretagne Réunie).


– À partir de 19 h, repas de soutien aux inculpés de la Réunification.

12 euros (apéritif, entrée, plat, dessert) puis animation musicale. Il est conseillé de s'inscrire auprès du collectif pour réserver son repas et spécifier tout régime particulier en écrivant à collectif.44breizh [at] gmail.com


Centre socio-culturel

126 boulevard François Mitterrand

44 Saint-Herblain

(voir le site) Contact collectif.44breizh [at] gmail.com

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner