À paraître chez Skol Vreizh. L'audio-livre : Histoire de Bretagne pour tous, 1 livre + 4 CD

-- Histoire de Bretagne --

Communiqué de presse de Éditions Skol Vreizh
Porte-parole: Jean-René Le Quéau

Publié le 29/10/11 15:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Histoire de Bretagne pour tous. De l’an – 700.000 à nos jours.

Jean-Jacques Monnier, historien, répond aux questions d’Olivier Caillebot, producteur de radio. Un survol de l’histoire de Bretagne en 80 plages illustrées par des musiques originales et de nombreux documents sonores inédits (participation de 36 musiciens et 18 comédiens). Le livret contient 64 pages.


(voir le site) pour découvrir le contenu de chaque chapitre et écouter quelques extraits.

Le site (voir le site) créé par Olivier Caillebot et Jean-Jacques Monnier pour essayer de pallier le retard de parution, prévue d'abord en octobre.

Les chapitres des 4 CD audio et du livre

– CD n° 1 : Des mégalithes à 1488

A) L’Âge du fer et les Celtes ;

B) L’arrivée des Romains en Armorique ;

C) La formation des royaumes bretons d’Armorique ;

D) Les invasions vikings et leurs (grandes) conséquences ;

E) L’État breton (1341-1488), (extrait mp3).


– CD n° 2 : D’Anne de Bretagne à la IIIe République (extrait mp3).

A) Malgré la défaite, près de deux siècles d’essor économique et culturel (1488-1665) ;

B) Les difficultés du siècle de Louis XIV (1665-1715), (extrait mp3) ;

C) Du redémarrage à l’Empire (1715-1815), (extrait mp3) ;

D) Difficultés persistantes (1815-1881).


– CD n° 3 : De la IIIe République à la dernière guerre

A) Des efforts de redressement ;

B) La guerre qui bouleverse tout, des Bretons qui réagissent ;

C) Le choc de l’invasion (1940-42).


– CD n° 4 : De la guerre mondiale aux années 2000

A) Le sursaut, (extrait mp3) ;

B) Les combats culturels, écologiques, économiques.


Parution courant décembre 2011. En souscription jusqu'au 1er décembre

20 € (port compris).

Pour souscrire : (voir le site)


(voir le site) avec tous les détails sur cet ouvrage.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1301 lectures.
mailbox imprimer
La ville de Morlaix abrite depuis plus de 25 ans un des plus actifs éditeurs de Bretagne. En effet, les Éditions Skol Vreizh ou l\'École bretonne publient chaque année une quinzaine de titres : livres, revues, disques, et cassettes.

Vos commentaires :

Stefan Bian
Vendredi 1 juin 2012

Ayant lu, écouté et décortiqué le très succint \"histoire de bretagne pour tous\" de skol vreizh, je suis outré par les choix effectués par les auteurs. Leurs choix vont tous dans le même sens, celui de la négation totale de l\'esprit unitaire qui anime les bretons depuis le tout début de leur histoire. Les auteurs oublient systématiquement de mentionner les plus valeureux héros bretons (Landais et La Chalotais, parmi tant d\'autres, ne sont même pas évoqués !!), passent totalement à côté du vent de démocratie en Bretagne porté par l\'Assemblée et les Etats (là encore, aucune mention ...) La Bretagne semble n\'être qu\'une \"pro-vincia\" (nation vaincue, sic transit !!) sans esprit unitaire, à aucun moment de son Histoire. Pour le moins lacunaire et orientée, cette parodie d\'histoire est un ramassis de morceaux choisis, une sorte de pot-pourri, et bien pourri ! Le 20è siècle est totalement passé sous silence, comme si l\'assujettissement était définitif. Les luttes d\'avenir (langues et réunification par exemple) sont minimisées, effacées même : les langues sont reconnues par notre bon maître, donc on peut avoir confiance, et la régionnalisation est positive et même \"consensuelle\" !! Un comble au regard de la décentralisation effectuée en matière de régions : le budget de la \"région bretagne\" est le même que celui de Rennes Agglo! A l\'évidence, ces messieurs de skol vreizh et moi ne vivons pas dans le même pays !! (Stefan Bian)

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.