Hervé Gourmelon nommé président d’Ar Falz / Skol Vreizh
Dépêche de La rédaction

Publié le 25/10/21 11:30 -- mis à jour le 25/10/21 12:03
53730_1.jpg
Hervé Gourmelon (photo Skol Vreizh)

Ar Falz / Skol Vreizh, une association connue pour ses actions, ses revendications et ses publications en faveur de la langue et la culture bretonnes a élu, lors de son assemblée générale et de son conseil d'administration du 9 octobre 2021, un nouveau président.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Paolig Combot, président depuis près de 20 ans, avait fait savoir qu'il souhaitait passer la main. Il est remplacé par Hervé Gourmelon. Paolig Combot reste membre du conseil d'administration.

Hervé Gourmelon est un Brittophone de langue maternelle qui a fréquenté dès son plus jeune âge les Universités d'été d'Ar Falz. Cet informaticien est membre de l'association, puis du conseil d'administration depuis plus de 20 ans. Il est actif aussi à Komzoù Brezhoneg, initié par Skol Vreizh.

Hervé a participé de 2019 à 2021 à la réalisation de la Synthèse vocale du breton en collaboration avec les équipes de recherche de l'Enssat (Lannion), l'Ofis publik ar Brezhoneg et l'Université de Rennes 1 (Irisa).

A noter qu’il avait travaillé avec Philippe Argouarch dès 1996, tout au début du World Wide Web, pour mettre en ligne le premier dictionnaire breton-français : le Favereau.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.