Vers l’intégration de la Loire-Atlantique dans les études socio-économiques sur la Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de UDB
Porte-parole: Mona Bras

Publié le 9/07/11 18:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


À la demande du groupe UDB – Autonomie et écologie – et avec le soutien du groupe Europe-Écologie-Les Verts, l'exécutif régional a accepté que la convention qui va être signée avec l'INSEE soit amendée pour permettre une prise en compte de la Loire-Atlantique dans les futures études régionales qui seront commandées à l'INSEE. Cette avancée s'est faite à l'occasion de la Commission Permanente du Conseil régional qui s'est réunie le 7 juillet. (voir notre article)

Jusqu'à présent, les études sur la Bretagne, en particulier dans le domaine socio-économique, ont le plus souvent pâti d'une absence de données sur la Loire-Atlantique. Pour l'UDB, cette nouvelle prise en compte est une évolution importante sur le chemin de la réunification car elle permettra d'informer les décideurs et un public plus large sur les atouts dont le découpage administratif actuel prive la Bretagne. Elle facilitera en outre la réflexion du groupe de travail sur la réunification administrative de la Bretagne nouvellement constitué au sein de l'institution régionale.


Herri Gourmelen, président du groupe UDB au Conseil régional ;

Christian Guyonvarc'h, représentant du groupe à la Commission Permanente ;

Mona Bras, porte-parole de l'UDB.

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1219 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Yann Le Bleiz
Samedi 9 juillet 2011

Bonne initiative, mieux vaut tard que jamais (bien sûr, on vous jugera aux résultats, le blabla étant facile...)

Concrètement, ce que vous nous dites, c'est que maintenant pour le CR et les grands médias bretons :

- on ne vera plus des données sociaux-économiques sur des cartes B4, sans donner la même information sur des cartes B5,

- la Bretagne a une population de 4,5 millions d'habitants (même si un nombre moins important habite en région administrative),

- la Bretagne est une grande région de l'aéronautique européenne (les cockpits des Airbus étant "made in Brittany"),

- la production d'électricité en Bretagne est d'environ 40% (même si la région administrative produit 8%),

- etc....

Mathieu
Samedi 9 juillet 2011

C'est surtout le moyen de donner encore plus de poids à l'est par rapport à la Basse-Bretagne qui comme va encore et encore être rabaissée.

bernard guyader
Dimanche 10 juillet 2011

Bon dia ..C'est une bonne nouvelle ..... j'espère qu'elle passera l'été ....les annonces du CR de la Bretagne administrative sur ce sujet ( comme d'autres!) sont plus faites pour endormir le bretons que pour passer dans la postérité.Bernard Guyader

Louis Le Bras
Dimanche 10 juillet 2011

C'est une bonne chose, il est bien d'avoir les données statistiques de la Bretagne et de la Région Bretagne.

Il est utile d'avoir les deux (personnellement je serais également favorable à la publication de données propres à la Bretagne occidentale ("Basse-Bretagne"))

C'est à partir de données fiables et certifiées que peut avoir lieu le débat public et la mise en place de politiques publiques.

Je ne comprends pas la remarque de Mathieu, car ce n'est pas en étant amputé ou en cassant les thermomètres que l'on règle les problèmes.

Dominig Poulériguen
Dimanche 10 juillet 2011

@Mathieu

S'il est vrai qu'en général le mouvement breton se voile la face sur la nouvelle réalité qu'est la fracture territoriale entre l 'Ouest et l'Est de la Bretagne cela ne doit pas devenir un argument contre la réunification car si la Loire Atlantique n'avait pas été enlevée de la Bretagne notre péninsule aurait plus facilement retrouvée sa vocation maritime du fait de la convergence d'intérêts de l'ensemble de la côte sud (Lorient Saint Nazaire ) Je pense d'ailleurs que Vannes et le Morbihan ont un rôle déterminant à jouer dans la réunification

Michel Prigent
Lundi 11 juillet 2011

Avec le raisonnement de Mathieu, jamais la réunification allemande ne se serait faite.

Encore que celà aurait ravi nombre de franchouillards.

Dominig est dans le vrai.

Burban xavier
Lundi 11 juillet 2011

a l'évidence c'est une avancée qui mènera vers la lisibilité d'une communauté d'intérets économique et culturelle. L'exigence d&ésormais est d'obtenir une nouvelle "charte culturelle à 5" et des moyens financiers actés dans la campagne électorale des candidats à l'élection présidentielle de 2012 et l'abrogation du Décret de Vichy n°2727 du 30 Juin 1941 , ainsi la réunification de la Bretagne sera effective .

Caroline Le Douarin
Vendredi 16 septembre 2011

Aucun commentaire sur (voir le site) de décembre 2010.

Pourtant on y lit ceci :

▪ Un second vœu concernant la prise en compte de la Loire-Atlantique dans les statistiques INSEE et dans les cartes IGN a été voté en soutien à l'intervention, auprès de l'IGN, de Patrick Mareschal, président du Conseil général de Loire-Atlantique.

Et voici pour aujourd'hui, une page de l'Insee :

(voir le site)

L'évolution de l'emploi salarié dans l'industrie agroalimentaire bretonne (Octant Info nº 14)

Alors ce "voeu" me fait bien rire jaune...

Combien de décennies devrons-nous attendre ?

Comment faire évoluer l'Insee ?

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.