Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Hommage au premier président du Parlement de Catalogne Lluís Companys capturé à La Baule le 13 août 1940 et exécuté en Espagne le 15 octobre 1940
Le 13 août prochain un modeste hommage sera rendu à Lluís Companys, nationaliste catalan, premier président élu au Parlement de Catalogne, qui a été arrêté à La Baule par la gestapo puis fusillé à Barcelone en août. Une plaque mémoriale sera apposée sur la maison de La Baule où il fut pris
Maryvonne Cadiou pour ABP le 31/07/10 2:05

Le 13 août prochain un modeste hommage sera rendu à Lluís Companys, nationaliste catalan, premier président élu au Parlement de la Catalogne, qui a été arrêté à La Baule par la gestapo le 13 août 1940 alors qu'il voulait se rendre en Amérique du Sud. 

Cette année sera le 70e anniversaire de ce triste événement. Une cérémonie simple mais émouvante se déroulera en présence du vice-président de la Catalogne Josep Lluís Carod Rovira. et du maire de La Baule Yves Métairie.

Une plaque sera apposée à 11 heures 30 sur la maison où Lluís Companys a été arrêté, 5 avenue de Ploërmel, la villa Ker Imor Vad (La demeure de la bonne humeur), au coin de l'avenue de Belle Île. Un musicien de l'Orchestre de Paris y participera. Ensuite une réception se tiendra à l'Hôtel de Ville.

(voir le site)   de la Comissió de la Dignitat de Catalogne, source de l'information transmise par Josep Cruanyes, membre de cette Commission.

La Commission de la Dignité organise trois événements cette année, de août à octobre, : (voir le site) « El primer serà La Baule, a Bretanya, el 13 d'agost, per commemorar el dia en què el President fou detingut per la policia militar nazi » : le premier sera à La Baule en Bretagne, le 13 août, pour commémorer le jour où le présidnt fut arrêté par la police militaire nazie ». Puis Madrid et Barcelone.

Élu président de l'Assemblée catalane en 1933, Lluís Companys (1882-1940) devint ensuite le premier président élu de la Catalogne. Après l'occupation de la Catalogne par les troupes franquistes le 5 février 1939 il vint en exil près de La Baule. Livré à Franco, il fut condamné à mort et exécuté à Montjuïc près de Barcelone le 15 octobre 1940. Le stade olympique de Barcelone construit pour les Jeux olympiques de 1992 porte son nom. ( voir l'article ) du 30 septembre 2008 pour plus d'infos.

(voir le site) de la vente des archives personnelles de Lluís Companys qui eut lieu à Rennes le 3 juin 2003. Ces documents sont aux Archives Nationales de Catalogne.


Maryvonne Cadiou


Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1510 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 8 commentaires
Joan SOLA Le Mardi 31 août 2010 23:27

Il faut preciser que Lluis Companys n-etait pas le premier president de la Catalogne. Avec plus de 600 ans de vie, la Generalitat de Catalunya (le gouvernement catalan) compte deja 128 presidents, dont Companys etait le 123eme. Voir
Companys fut le dernier president avant la dictature de Franco.
(0) 

Jean Marie Balanant Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je passe des vacances en Catalogne où j'ai rencontré Toni Strubell, coordonnateur de la Commissio de la dignitat. Merci pour cet article et d'avoir expliqué Ker Imor Vad. J'avais Ker Imer Vad et je ne comprenais pas... Je suis de Cléder N29.Kenavo ar c'henta marteze ha trugarez deoc'h
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Merci monsieur Sola. Il faut reconnaître que le site de wikipedia en anglais que vous donnez est bien plus clair et complet qu'en français. LC a été premier président élu du Parlement de Catalogne. Correction faite.

(0) 

Maryvonne Cadiou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Monsieur Balanant, pour le nom exact de la maison de la Baule, il faut en donner crédit au CREDIB de Saint-Nazaire qui a permis à ABP de reprendre cette info complémentaire. du Credib où l'article sur le sujet a été mis en ligne ce jour. Malheureusement nous découvrons que le nom de la maison n'est plus visible...
Si nous parlons origines familiales, un de mes grands-pères était de Cléder !
A galon
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Désolée d'occuper la place. Voici le "lien qui marche" pour le site du CREDIB.
Pour plus tard, veuillez noter de chercher l'article en date du 3 août 2010.
(0) 

Hubert Chémereau Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ar Baol / La Baule 2010
70 ans après le supplice de Lluís Companys, la jeunesse de Catalunya garde du startijenn comme avec ce clip qui “envoie du bois” !
Quelle que soit sa tendance politique – c'est très à gauche, comme l'Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), le parti de Lluis Companys – on ne peut qu'apprécier la pêche de ces jeunes.

(0) 

jean marie balanant Le Mardi 31 août 2010 23:27
Imor vad ha nerz kalon en eus ranket kaoud Lluis Companys p'oa deuet polised an Alamanted da arreti anezañ e KER IMOR VAD d'an 13 a viz Eost 1940. Chomet eo didrouz ha trankil: gouzoud a rae e oa tost d'ar fin. Hep dale eo bet lakaet etre daouarn soudarded Franco, barnet buan-buan ha fuzuliet e Kastell Montjuic e Barcelona d'ar 15 a viz Here
Aroag mervel, en eus goulennet tenna ar vandenn lïen en-dro de zaoulagad hag en eus diskleriet a nerz e gorf: Per Catalunya... Evid Catalonia.
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je me permets d'ajouter ici la traduction de votre commentaire, dont je vous remercie, monsieur Balanant. Pour les lecteurs d'ABP qui ne seraient pas bretonnants. Ce fait avéré que vous soulignez est si important !
Bonne humeur et force de coeur a été obligé d'avoir Lluís Companys quand la police allemande est venue l'arrêter à Ker Imor Vad le 13 août 1940. Il est resté silencieux et tranquille : il savait que sa fin était proche. Sans délai il a été remis aux soldats de Franco, il est passé très vite en jugement et fut fusillé au château de Montjïc à Barcelone le 13 octobre. Avant de mourir, il a demandé qu'on lui retire le bandeau de tissu de sur les yeux et il a déclaré à pleine voix : Por Catalunya ! (Pour la Catalogne !)
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons