1200 chefs d'entreprises et d'exploitations agricoles manifestent contre la taxe Borloo
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 4/02/09 7:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La neige et le froid n'ont pas empêché environ 1200 chefs d'entreprises et d'exploitations agricoles de manifester au péage de La Gravelle, entre Ille-et-Vilaine et Mayenne, à la frontière de l'ancien duché.

Pour se réchauffer entre deux interventions, les manifestants, venus de toute la Bretagne, scandent "La taxe Borloo, c'est pas rigolo ! Ça se veut écolo, mais c'est du pipeau !", ou distribuent aux automobilistes des tracts ou des auto-collants titrant "Borloo, touche pas à mon boulot !".

La taxe Borloo dite "Ecotaxe" va s'imposer à toutes les routes en France sauf les autoroutes. Elle pénalisera plus la péninsule bretonne que le reste de la France car la Bretagne avait obtenu avec le plan de désenclavement des années 60 des routes à 4 voies sans péage. Les quatre voies seront donc aussi taxées -- à raison de 12 centimes du kilomètre pénalisant lourdement les PME et les entreprises agricoles et finalement tous les consommateurs. Les organisateurs tiennent à préciser qu'ils ne sont absolument pas contre la protection de l'environnement, mais contre une taxation injuste et mal répartie. Certains n'hésitent pas à parler de "nouvelle affaire du papier timbré", se référant à l'insurrection bretonne dite des "bonnets rouges" en 1675 qui avait aussi rassemblé à son époque toutes les couches sociales bretonnes contre Versailles.

En plus de représentants de la CRCI de Bretagne, des responsables de la FBTB (transports de Bretagne) et de la CRA (chambres d'agriculture), plusieurs élus ont fait le déplacement comme le maire de Carhaix : Christian Troadec (voir la vidéo ABP-TV).

La manifestation devrait durer jusqu'à la fin de la journée. Aucune interruption du trafic sur l'autoroute n'est envisagée.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2051 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.