6000 manifestants à Nantes

-- politique --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 16/05/04 9:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] D'après l'estimation d'Emile Granville, Président de l'association Bretagne Réunie, 6000 personnes ont défilé dans les rues de Nantes samedi après-midi pour demander la réunification de la Loire Atlantique à la région Bretagne et la reconnaissance des droits culturels des Bretons des 5 départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan). Le rassemblement était organisé à l'occasion du Forum mondial des droits de l'homme organisé par l'UNESCO à Nantes du 16 au 19 mai. «La question du découpage honteux et antidémocratique de la Bretagne relève du non respect des droits de l'Homme en France», a fait valoir Emile Granville dans une dépêche publiée par AFP.

D'après un representant du Parti Breton «Au regard du droit international, la Bretagne constitue une minorité nationale possédant une identité propre, basée sur un sentiment d'appartenance. Au regard de ce droit international, la Bretagne devrait être reconnue sur son territoire historique, la langue bretonne devrait avoir le statut de langue officielle, les Bretons ne devraient pas subir la tentative assimilatrice de l'Etat central.» L'Union Démocratique Bretonne (UDB), un parti maintenant représenté au Conseil Régional, insiste sur la necessité pour la France de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires et les conventions internationales garantissant les droits linguistiques et culturels du peuple breton. Des représentants de DIWAN et des fillières de l'enseignement bilingue étaient aussi présents ainsi que de nombreuses associations culturelles réunies dans le collectif baptisé «Unité dans la diversité».

Des élus comme Patrick Mareschal, Président du Conseil Général de la Loire Atlantique(PS) et Christian Guyonvarc'h, Vice Président du Conseil Régional (Union Democratique Bretonne) ouvraient la marche avec Alan Stivell et le Président du Conseil Culturel Patrick Malrieu. Le soleil et le Bagad de Nantes ont ajouté à cet événement une ambiance festive et une bonne humeur générale qui ont, aux dire des organisateurs, contribué à son succés.

mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir son mur