Arrêt sur Images / Festival Interceltique de Lorient 2021

-- Festivals --

Chronique de Norbert Fest Noz
Porte-parole: norbert guihéneuf

Publié le 19/09/21 11:57 -- mis à jour le 21/09/21 20:44
Arrêt Sur Images / Festival de Lorient 2021
Réalisation : Norbert Fest Noz
(149 vues)

Après une année de report, le Festival Interceltique de Lorient a pu célébrer son 50e anniversaire cet été.

La crise sanitaire a obligé les organisateurs à une version plus allégée que d'habitude mais ils se réjouissent d’un "bilan positif compte tenu de la situation exceptionnelle".

En effet le Festival de Lorient est passé à 80 spectacles cette année contre 200 en 2019 et avec peu de représentants des nations celtes hors Bretagne.

Mais les festivaliers se sont montrés fidèles au rendez-vous avec tout de même 45.000 billets vendus sur les 10 jours du FIL et 7.000 spectateurs qui se sont rassemblés pour la Grande Parade uniquement au stade du Moustoir cette année.

Pour sa dernière année à la tête du FIL, le président Lisardo Lombardia est satisfait de cet « acte de résistance culturelle » malgré toutes les difficultés liées à la crise sanitaire et à ses contraintes d’organisation.

Une fin de 50e anniversaire du FIL endeuillée par la mort de Jean-Pierre Pichard, co-fondateur du FIL en 1971, et directeur de celui-ci entre 1972 à 2007.

Vidéo “Arrêt Sur Images FIL 2021” avec les photos de Norbert Fest Noz sur les festoù deiz ha noz du Festival Interceltique de Lorient 2021.

#interceltique21

Voir aussi :
tags : Festival Interceltique de Lorient,,
mailbox imprimer
Site d'information et de promotion du Fest Noz
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.