-- Langues de Bretagne --

Le français et l’anglais, langues officielles du Festival Interceltique de Lorient?

“La 48e édition du Festival Interceltique de Lorient s’est clôturée hier soir après 10 jours et 10 nuits de fête. A l’approche de ses 50 ans d’existence le Festival peut garder la tête haute et se féliciter de cette belle édition. Quant aux Gallois, venus en nombre pour cette édition qui les a mis à l’honneur, ils ont su faire vibrer leur pavillon et tous les festivaliers grâce, entre autre, à de très belles découvertes musicales.” (1)

Véritable lieu de rendez-vous mettant en scène la Bretagne à côté de différentes nations celtes, on aurait pu s’attendre à ce que les langues de ces nations y soient présentes, dans les différents espaces du Festival. Si la langue bretonne apparaissait bien timidement dans le programme et dans l’intitulé de certains stands, à côté de la langue française et de la langue anglaise, il faut reconnaître que les langues celtiques, et la langue galloise pourtant invitée de cette édition, n’était guère présentes. Elles étaient plus chantées que parlées!

Ce qui conduit au constat de la présence dominante, leur donnant statut de langues officielles du festival, des langues française et anglaise. Ces mêmes langues qui ont contribué à l’extinction des langues celtiques et qui continuent à les dominer.

Les Danois ont le danois, les Slovaques parlent en slovaque mais les Irlandais ne parlent pas l'irlandais mais l'anglais, les Bretons ne parlent pas le breton mais le français (2). Alors que presque toutes les nations et les peuples ont leur propre langue parlée au quotidien, les pays celtiques sont des pays qui ont des langues très peu parlées par leurs populations. Ce sont aussi les seuls pays d'Europe dont la langue principale est celle d'un pays “étranger”, celle des Etats-nations britannique, français et espagnol.

A quand l’interceltique en langues celtiques?

(1) (voir le site)

(2) (voir le site)

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1084 lectures.
mailbox imprimer

Professeur honoraire de science de l'information - CNAM



Courriel = yvesfrancois.lecoadic [at] gmail.com
_______________________________________

Vos commentaires :

Yves Lainé
Mardi 21 août 2018

La preuve que défendre, l'essentiel de l'effort militant, est loin d'être suffisant Si nous n'arrivons pas à prendre conscience que l'histoire et le génie de nos peuples nous impose-sans perdre de vue la linguistique, de viser plus loin, n, esperons rien !

Jeannotin
Mercredi 22 août 2018

Connaissant la violence de votre mépris pour la langue locale, je ne peux que m'étonner de vous voir déplorer son invisibilité au Festival de Lorient.

(voir le site)

Yves Lainé
Mercredi 22 août 2018

La preuve que défendre, l'essentiel de l'effort militant, est loin d'être suffisant Si nous n'arrivons pas à prendre conscience que l'histoire et le génie de nos peuples nous impose-sans perdre de vue la linguistique, de viser plus loin, n, esperons rien !

Yves Lainé
Mercredi 22 août 2018

La preuve que défendre, l'essentiel de l'effort militant, est loin d'être suffisant Si nous n'arrivons pas à prendre conscience que l'histoire et le génie de nos peuples nous impose-sans perdre de vue la linguistique, de viser plus loin, n, esperons rien !

Igwen
Mercredi 22 août 2018

Je partage votre point de vue, les langues celtiques sont globalement très étonnamment ignorées par le festival interceltique, alors que objectivement : qu'est-ce qui est celtique en dehors de la langue ?? Certainement pas souffler dans des instruments qui étaient absolument répandus partout en Europe.

Mais vous concluez bizarrement (et on a d'ailleurs peut-être une explication parmi d'autres de la politique du festival) en parlant de la langue espagnole, alors que la Galice ou les Asturies n'ont pas de langue celtique (et ne sont donc pas, celtes pas plus que l'Auvergne ou la République tchèque). Je n'ai pas vu de trace par ailleurs d'une promotion particulière de l'anglais. Après tout l'anglais aurait une utilité à être parfaitement maitrisé par les bretons...tous les pays celtiques actuel le parlent et les îles anglo-celtiques sont nos voisins les plus proches en dehors de l'Hexagone.

Pour être breton il faut parler breton, que ce soit le breton standard unifié (vital pour la survie et l'enseignement de la langue) ou le breton dialectal local. C'est vrai. Le reconnaître dans le mouvement breton serait déjà un grand pas en avant.

Fañch
Jeudi 23 août 2018

L'Orient est en Haute-Bretagne, mais plus à l'Est le breton se porte t'il mieux ?

en tout cas ce n'est pas la langue officielle en Basse-Bretagne, et rien n'est fait pour que les parents puissent apprendre la langue du pays à leurs enfants...

Ninon et sa soeur veulent apprendre le Breton (pour pouvoir parler avec leur anciens) à chateaugiron, ninon était inscrite pour l'apprendre en primaire à Vern/s Seiche, mais on le lui interdit sous prétexte quel n'aurait pas appris ce langage barbare en maternelle.

(voir le site)

Paul Chérel
Vendredi 24 août 2018

Le festival n'est pas un concours de langues! Constater que les langues dominanrtes (par qui, où, à quelle occasion ?) étaient le français et l'anglais n'est qu'une Lapalissade. Par contre, quels étaient les particpants CELTES à cette fête nommée festival aurait été beaucoup plus intéressant. Où sont les Celtes ? Les Bretons savent-ils qu'il existe un rapprochement associatif Bretagne-Galice ? La Galice, où l'on parle plutôt l'espagnol, revendique son appartenance à la Celtie. Etait-elle invitée et présente ? Sous quelle forme ? 'île de Man ? absente ? Ah ! elle parle anglais ! Un festival interceltique se devrait d'être le rendez-vous de TOUS ceux qui, de loin ou de près, ont des acscendances celtiques; Question N° 1; Mais d'où viennent donc ces Celtes et où ont-ils émigré ? Combien vvent aujourd'hui dans les Amériques ? Et, en définitive, ce sont donc cultures et traditions qui devraient ètre le diapason et non la langue. Paul Chérel

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat