Une statue de Marianne déboulonnée de la mairie de Quimper
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 11/06/13 15:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous avons reçu par la poste une photo d'une statue de Marianne sur une plage, probablement du Pays Bigouden. La photo était accompagnée d'un communiqué en breton et en français provenant d'un mystérieux "Front démocratique de libération des Mariannes", le FDLM revendiquant l'action "ayant abouti à la libération de la Marianne de Quimper, symbole de la démocratie bafouée en Bretagne". La statue aurait été déboulonnée de la salle des mariages à la mairie de Quimper. Le communiqué en appelle aux jeunes de Bretagne, pour libérer toutes les autres Mariannes.

Trois revendications sont exprimées dans ce communiqué dans les termes ci-dessous : Quelle liberté peut-il y avoir lorsque l'on empêche les Bretonnes et les Bretons de décider eux-mêmes de leur avenir, en ayant les moyens de relever chez eux les défis qui sont les leurs ? Quelle égalité devant la loi pour la langue bretonne et ses locuteurs quand celle-ci ne bénéficie d'aucun statut juridique permettant son usage au quotidien et d'assurer son avenir, et ce dans le pays auto-proclamé des Droits de l'Homme ? Quelle démocratie lorsque l'on étouffe méthodiquement la question de la réunification de la Bretagne ou lorsqu'un candidat à l'élection présidentielle s'engage à tout mettre en oeuvre pour que la charte européenne des langues minoritaires soit enfin ratifiée par la France, et, à peine élu, retourne sa veste, condamnant de ce fait la langue bretonne à la mort ?

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF fdlmbr.pdf Kemmenadenn e brezhoneg. Source : FDLM
Document PDF fdlm.pdf communiqué en français. Source : FDLM
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 3085 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 10 commentaires
Yannig BARON
2013-06-11 18:58:41
Voila du bon travail qui vaut 100 longs discours... Bravo et bonne continuation. Yannig BARON
(0) 
Mathieu Ligure
2013-06-11 22:46:50
C'est quoi ce ridicule "Front de Libération des Mariannes". Depuis quand les symboles français sont des référents bretons ? N'importe quoi.
(0) 
Michel Prigent
2013-06-12 03:56:49
Vous ne pouvez pas comprendre Mathieu...
C'est normal, vous êtes un Ligure "descendant d'un peuple alpin protohistorique d'Europe. Comme ils n'avaient pas de tradition écrite, ils ne sont connus que par les sources grecques et ..."
(0) 
d
2013-06-12 07:26:07
pas d'humour le jacobin.
Hé mathieu, il faut rire,c'est pas ridicule,ce qui est ridicule,risible,condamnable,et criminel,c'est l'attitude de la France envers la Bretagne . OUI la il y a de quoi se révolter.Et ils ont raison de libérer les mariannes car elles doivent avoir honte de representer un état aussi archaique et totaltaire que la france.
Mais réjouissons-nous,il s'écroule ,trop lentement certes mais le processus de destruction est entamé.
Craignos les jacobins,ils entrainerons le plus de monde dans leur disparition.
Avant toutes réformes de fond les états passent par une phase de récession répression,La France est en phase finale de récession et va entamer bientot sa phase de répression et a écouter les jacobins purs et dur ils ne manquent pas d'idées .
Pas de libération sans douleur ,larmes et si nous pouvions éviter le sang ce serait bien.Mais les provocations seront nombreuses et le silence des autres nations notamment européennes assourdissant
Allez courage,exfiltrons toutes les mariannes de fougeres a klisson
Mais il faut de l'humour c'est un gage d'intelligence
votre ami du poitou qui regarde avec interet la renaissance de votre vieille nation qui as des choses a apporter a ce monde meurtri
(0) 
Jan Maï
2013-06-12 09:56:33
Significative est la réaction du maire de Kemper, qui a dit que s'en prendre au symbole , c'est s'en prendre à la république elle-même...Sacrilège en quelque sorte,que d'oser remettre en cause la sacro sainte religion laîque et jacobine. Relisons ce qu'écrit M. Peillon dans son livre sur Ferdinand Buisson paru en 2010, c'est très révélateur. En tout cas celà ne fait pas de mal d'agir avec un peu d'humour!
(0) 
Casteret Bertrand
2013-06-12 15:31:01
Dieu que Marianne que marianne était jolie ! Quel bonheur de savoir qu'il y a des gens capables de défendre la langue bretonne avec autant d'humour! Grand bravo ça fait chaud au c½ur . Merci
(0) 
Ronan Badouel
2013-06-12 21:30:11
Braoù paotred! Il n'y a plus qu'à remplacer les Marianne par de magnifiques bustes de notre bonne duchesse, sculptés par des artistes bretons, cela va de soit. Tous les habitants de notre beau pays, cette nation confisquée, vont fêter ça, rendant hommage à quelques trop rares militants et néanmoins pacifistes courageux! Je le dis et répète:l'Etat français ne résoudra pas la question de "l'intégration raciale, culturelle et ethnique" tant qu'elle n'aura pas résolu la question de la reconnaissance de ses propres minorités...Bretonnes, Bretons, qu'attendez-vous?
(0) 
Michel Prigent
2013-06-13 05:19:52
Jan Maï nous informe:
"Significative est la réaction du maire de Kemper, qui a dit que s'en prendre au symbole , c'est s'en prendre à la république elle-même..."
Mais Mr le Maire de Quimper (j'ai oublié son nom!) C'est quoi votre République !, je l'échangerai volontiers contre une simple démocratie, même monarchique comme dans la moitié des pays d'Europe.
Il y a même eu des pays qui ont eu le culot de s'auto appeler, "République Démocratique" comme la RDA ou l'ex Congo (RDC)...Laissez moi rire.
Pour être respectable, votre République Française, mr Le Maire devrait respecter les principes démocratiques à minima qui sont:
-Représentativité du peuple par la proportionnelle.
-fin du cumul des mandats, (exception française) et des statuts privilégiés et dérogatoires en matière de retraite, de chômage, d'absentéîsme au travail !
-Prise en compte du référendum d'initiative citoyenne comme dans d'autres pays: suisse, Italie, Autriche, USA....
Alors là, vous pourrez la sanctifier, "votre" république dîtes des "droits de l'Homme" classée 31 è sur 197 en position de "démocratie imparfaite".
(0) 
Reun Koupa
2013-06-13 21:06:49
c'est poignant d'entendre la réaction du jacobin maire les revendications du FLM sont légitimes et portées par des dizaines de milliers de bretons, il s'est discrédité une fois de plus!
(0) 
Jean-Gui Jaffrédou
2013-06-22 00:40:02
J\'ai trouvé très drôle, et pertinente, leur revendication publiée dans Ya. Et hallucinant que le conseil municipal de Quimper ait voté pour protester officiellement contre la non-ratification de la charte, ...alors que dans le même temps, Poignant passe deux jours par semaine à l\'Elysée comme conseiller de Hollande !! Quel hypocrite !! Mais, oh, attendez, si si je me souviens, dans les années 90, je l\'avais vu dans un documentaire sur la langue bretonne : il était alors connu pour avoir écrit un rapport, pour le gouvernement, sur les langues minoritaire (le fait d\'être de Quimper devait suffire à faire de lui un expert sur le sujet, je suppose, aux yeux de nos maîtres parisiens...). Et dans ce reportage, il était très clair : \"il faudra me casser les dents avant qu\'on ratifie la charte !\" Marianne avait bien besoin de changer un peu d\'air, ça sentait un peu le renfermé, là-bas...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.