Un livre inédit sur l'abbé Yann-Vari Perrot en souscription jusqu'au 15/09

L'ABBE YANN-VARI PERROT, TOUTE UNE VIE DE COMBATS POUR LA FOI, L'EGLISE, L'ÂME DE LA BRETAGNE. DES COMBATS POUR NOTRE EPOQUE

Couverture livre Couverture livre "J'ai tant pleuré sur la Bretagne" , vie de l'abbé Perrot.

L'abbé Yann-Vari Perrot (1877-1943) est la plus grande figure bretonne du XXe siècle. Durant ses quarante années de sacerdoce, il va être à l'origine d'un grand renouveau spirituel, culturel et linguistique breton, et redonner à ses compatriotes la fierté d'être Bretons. Pour lui, le renouveau de la foi, l'avenir même de la Bretagne ne pouvait se concevoir que dans une fidélité absolue à ses racines chrétiennes, catholiques et bretonnes. Un programme qui se résumera parfaitement dans sa devise " Feiz ha Breiz " (Foi et Bretagne)

Grand érudit, son œuvre littéraire est très importante. Il sera aussi à l'origine du mouvement de restauration des chapelles bretonnes et de la résurrection de l'abbaye de Landévennec. Il n'aura de cesse de se battre pour que la foi en Bretagne soit l'expression de l'âme, de la culture et des traditions bretonnes, d'où l'importance qu'il accordera à la langue et à la beauté de la liturgie. Face aux idéologies – dont la laïcité n'est pas la moindre- destructrices des Patries, de la famille, ennemies de la foi et de l'Eglise, il sera un adversaire sans concessions. Très soucieux de la jeunesse, il sera reconnu par toute une génération comme un Père spirituel. Meneur d'hommes sans pareil, ses ennemis, dont tout particulièrement les communistes, ne s'y tromperont pas, et après l'avoir calomnié, sous le couvert de la Résistance, ils le feront assassiner alors qu'il venait de dire la messe.

Loin d'être une figure du passé, ses combats, dans notre époque nihiliste niveleuse des patries, époque qui rejette Dieu, sont d'une criante actualité et rejoignent les exhortations des Papes Jean-Paul II et Benoît XVI demandant à l'Europe, mais aussi à chaque patrie, d'être fidèle à elles-mêmes, à leurs racines chrétiennes. L'abbé Perrot, alors que la Bretagne connaît aussi le vide de ses séminaires et la désertion de ses églises, est le modèle même du prêtre breton qu'il faudrait aujourd'hui à l'ombre de chacun de ses clochers.

Le livre paraîtra en septembre prochain (délai indicatif). Vous pouvez souscrire au livre via Ar Gedour ( www.argedour.bzh ) afin de :

- Le recevoir en avant-première avant qu'il ne soit disponible en librairie

- Soutenir Ar Gedour par votre achat (le livre vous coûtera le même prix qu'en librairie, mais les bénéfices iront à Ar Gedour)

Et en bonus, vous recevrez un cadeau exclusif, uniquement diffusé par le biais d'Ar Gedour pour l'occasion.

Offre valable jusqu'au 15 septembre 2017.

Pour plus d'informations et pour souscrire, rendez-vous sur Ar Gedour via ce lien => (voir le site)

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Ar Gedour Mag

Blog sur l\'actualité culturelle et spirituelle en Bretagne

Vos commentaires :

Gérard Le Berre
Lundi 11 septembre 2017

Dommage qu'il ait inspiré le Bezen Perrot. (voir le site)

Ar Gedour
Lundi 11 septembre 2017

Bien évidemment que non : il n'a pas inspiré le Bezenn. Encore une fois, on enferme l'abbé dans un rôle qu'il n'a pas tenu. Les membres du Bezenn Kadoudal ont donné le nom de l'abbé à leur formation après sa mort.

La vie de l'abbé ne se limite d'ailleurs pas à ces années de guerre et pour comprendre cette vie, il faut la connaître. Que ce soit les défenseurs ou les adversaires de l'abbé, presque tous se limitent à une dimension étriquée, voire erronée dans l'analyse du personnage et de sa vie. Le livre remet les choses au clair, non par des révélations fracassantes, mais en rappelant que Yann-Vari Perrot était un prêtre dont le coeur battait pour Dieu et la Bretagne depuis sa jeunesse. Dire qu'il a inspiré le Bezenn, c'est contribuer à dévoyer la vérité sur sa personne. Et c'est méconnaître l'histoire elle-même.

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 0 ?

Publicités et partenariat