Un comité interministériel valide le futur grand CHU de Nantes

-- Santé --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 28/08/13 0:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 16 juillet 2013, le tout nouveau Comité interministériel pour la performance et la modernisation des hôpitaux (COPERMO) a validé le projet de regroupement des deux hôpitaux publics de Nantes (CHU Hôtel-Dieu et CHU Laënnec-Nord).

Le principe retenu est d'avoir une localisation centrale dans l'agglomération qui ne soit pas éloignée de la Faculté de médecine. L'Île de Nantes, dont le Sud-Ouest, est fait de vastes friches industrielles, a été désignée, depuis longtemps, pour recevoir cet équipement.

Le concours d'architecte devrait donc être lancé cette année. Le coût estimatif est de 900 millions d'euros sur 12 ans. La première tranche de réalisation est prévue pour 2020 et la seconde pour 2025. 80% des chambres seront individuelles, mais les structures d'hospitalisation sur place seront réduites au profit des soins ambulatoires (pas d'hébergement). Une ligne de bus à haut niveau de service assurera la liaison avec le tramway.

Comme déjà mentionné par l'Agence Bretagne Presse, il semble que la désaffectation de Nantes-Atlantique ait été planifiée pour intervenir avant la mise en service du nouvel établissement, car, il sera situé quasiment dans l'axe de la piste actuelle et le bruit récurrent des moteurs d'avion n'est pas un ingrédient habituel des soins. La remarque est applicable à l'hôpital psychiatrique de Bouguenais, inauguré très récemment, et qui est peut-être venu s'installer trop tôt par rapport aux prévisions passées.

Christian Rogel

Voir aussi :
mailbox imprimer