Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
"Venise"
"Marrius"
- Reportage -
Trans Musicales : One more !
Ce jeudi 15 décembre 2016 se tenait à l'UBU à Rennes la toute dernière soirée des Trans Musicales. L'organisateur a précisé que cette nuit a été planifiée pour permettre au public de découvrir des artistes pressentis pour le festival mais qui n'ont pu intégrer la programmation pendant les dates officielles, faute de place dans la grille.
Agnieszka Misiura pour ABP le 17/12/16 14:56

Ce jeudi 15 décembre 2016 se tenait à l'UBU à Rennes la toute dernière soirée des Trans Musicales.

L'organisateur a précisé que cette nuit a été planifiée pour permettre au public de découvrir des artistes pressentis pour le festival mais qui n'ont pu intégrer la programmation pendant les dates officielles, faute de place dans la grille.

Cinq groupes ou DJ's se sont produits :

L'ouverture fut assurée par un set du Rennais "DJ Azaxx", figure montante de la scène électronique française, qui présentait, entre autres, les titres de son dernier EP "The Dalston Junction".

Après cela, le rock entra en scène avec un jeune Français élevé à Londres, chanteur et guitariste du groupe "Marrius". Le public s'est laissé porter par son style pop rock "so british" tantôt sensuel, tantôt décoiffant d'énergie. C'était la première fois qu'il se produisait en France.

Ensuite, après un interlude assuré par "DJ Azaxx" et ponctué par quelques démos de breakdance improvisées, le très attendu "Joey Le Soldat" a conquis les spectateurs de plus en plus nombreux avec son hip hop "made in Burkina Faso".

Le rappeur mettait l'ambiance en faisant participer la foule et est même descendu de scène pour danser parmi le public.

L'avant-dernier groupe de ce festival était "Venice" qui, lui aussi, donnait son premier concert aux Trans. Cet artiste qui a bien choisi son nom évoquant le soleil, a présenté une musique très dansante et funky.

Enfin, et comme le veut la tradition des soirées des Trans à l'UBU, la soirée s'est terminée par un long set de "DJ Slowbody". Sa house résonna dans la salle de concert jusque tard dans la soirée.

Onze jours après la fermeture officielle du festival le plus connu de Rennes, cette soirée nous a déjà mis en appétit pour l'année prochaine. Vivement décembre 2017 !

Voir aussi :
Journaliste-photographe ABP pour Rennes
Voir tous les articles de de Agnieszka Misiura
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons