The wind that shakes the Barley : Retour aux sources pour Loreena McKennitt
Musique de Philippe Argouarch

Publié le 13/11/10 1:57 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le nouvel album de Loreena McKennitt The wind that shakes the Barley, homonyme du fameux film de Ken Loach sur l'insurrection irlandaise, est à l'origine une ballade irlandaise : Le vent qui secoue l'orge, écrite par Robert Dwyer Joyce (1836-1883).

Ce nouvel album est un retour aux sources de son inspiration. Avec ce 9e album, l'artiste canadienne revient puiser dans le chaudron celtique, soit les musiques traditionnelles irlandaise et écossaise. Des morceaux sortis de l'épopée celtique comme Brian Boru, The death of Queen Jane ou des ballades classiques comme As I roved out..

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1495 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.