Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Suppression de postes d'enseignement : la Bretagne sacrifiée par le gouvernement français.

La Bretagne est une nouvelle fois durement touchée par la suppression des postes d'enseignement.

Gérard Olliéric pour Parti breton le 6/02/07 16:02

La Bretagne est une nouvelle fois durement touchée par la suppression des postes d'enseignement.

Dans l'enseignement public, l'ampleur des suppressions de postes annoncées, qui se cumulent avec celles des années précédentes va entraîner des mesures particulièrement préjudiciables à la réussite des élèves : pour la seule Bretagne administrative, le rectorat ponctionnera 217,5 ETP (Equivalents Temps Plein) dans les établissements. Au total, depuis 2001, ce seront 1500 postes qui auront été perdus dans l'académie de Rennes.

Concernant l'enseignement privé, les chiffres sont tombés. Le gouvernement français prévoit, pour la rentrée 2007, la suppression de 143 emplois dans l'Académie de Rennes : 88 emplois au titre de la révision des décrets sur les décharges horaires et 55 emplois au titre du redéploiement sur les autres académies. Cette suppression de postes serait justifiée par une baisse démographique alors que 900 élèves supplémentaires sont attendus dans l'enseignement privé l'année prochaine dans l'Académie de Rennes. Ce redéploiement fait perdre aussi 50 emplois à l'Académie de Nantes. La Bretagne est le plus durement touchée puisque ces deux académies perdent pour leur part 105 emplois sur les 288 postes concernés par le redéploiement dans l'hexagone !

Le Parti Breton estime ici qu'il s'agit d'une injustice faite aux Bretons. La Bretagne a la particularité d'avoir un pôle d'enseignement performant grâce notamment à son réseau de petites et moyennes agglomérations. Les résultats aux examens en Bretagne sont remarquables, ce n'est pas un hasard ! S'attaquer à l'encadrement des jeunes risque de remettre en cause la qualité éducative de la Bretagne.

Le Parti Breton note que le gouvernement français n'hésite pas, une fois de plus à sacrifier la Bretagne au profit des grandes agglomérations françaises comme si les Bretons devaient payer pour la gestion désastreuse des banlieues françaises.

Pour en finir avec ce mépris vis à vis des Bretons, le Parti Breton préconise, comme seule solution durable, l'instauration d'un service éducatif qui respecte les spécificités du public et du privé directement géré par un gouvernement breton autonome.

Enfin, le Parti Breton se déclare solidaire des parents et enseignants du public et du privé pour le maintien de la qualité de l'encadrement des élèves.

Pour le Parti Breton, Le président, Gérard Olliéric

(voir le site)

mailbox
imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti breton
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?