Signature de la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !”

-- --

Communiqué de presse de Région Bretagne
Porte-parole:

Publié le 18/06/21 12:37 -- mis à jour le 19/06/21 12:34

Dans le cadre de notre soutien au développement de la langue gallèse, nous avons signé, avec chaque partenaire, cette charte qui vise à favoriser l’usage du gallo sur le territoire breton.

Logo de la Charte du Galo

Créée en 2015, cette charte a pour ambition de développer la langue gallèse dans la vie quotidienne des habitants de la Bretagne historique. Elle s’adresse principalement aux associations, entreprises et collectivités territoriales (villes, communes, EPCI) qui s’engagent à valoriser la présence et l’usage du gallo dans la vie sociale, professionnelle et économique.

Parmi les trois niveaux d’engagement proposés, chaque structure peut choisir les actions les plus adaptées à sa situation (contexte de travail, champ de réflexion, d’exercice) et l’évolution qu’elle est en mesure d’envisager. A ce jour, 31 communes, 29 associations et 12 entreprises sont signataires de la charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !”S’impliquer en faveur du gallo, comment ça se passe ? Pour en savoir plus, consultez le site officiel de l’Institut du Galo !

Retrouvez Signature de la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !” sur le site de la région Bretagne.Ce communiqué est paru sur Région Bretagne région

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
La région administrative Bretagne.
Administration régionale
Site Patton
283 avenue du général Patton, CS 21101,
35711 Rennes cedex 7
Tél. : 02 99 27 10 10 - Fax : 02 99 27 11 11 Service Presse de la Région Bretagne
T. 02 99 27 13 54, F. 02 99 27 13 34,
courriel : presse@region-bretagne.fr
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.