Session de rentrée du CCB ce samedi 10 septembre

-- Politique --

Communiqué de presse de Conseil Culturel de Bretagne
Porte-parole: Jean-Bernard Vighetti

Publié le 15/09/11 9:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Conseil culturel de Bretagne émet un avis favorable sur la « Charte d'engagement pour les jeunes en Bretagne », soumise au vote du Conseil régional le 21 septembre prochain,et prépare l'avenir de son assemblée.

Après un débat puis un suivi attentif de l'intervention de Sylvie Robert, vice-présidente en charge de la jeunesse au Conseil régional de Bretagne, les membres du Conseil culturel ont émis à la majorité un avis favorable sur la « Charte d'engagement pour les jeunes en Bretagne ».

L'avis souligne les avancées de la politique régionale envers les jeunes en matière de culture, dont la culture bretonne, et de rayonnement de la Bretagne : l'ancrage territorial et la participation des jeunes à des projets culturels leur permettant d'entreprendre des démarches innovantes grâce au « Défi-Jeunes », la présence des langues de Bretagne, ainsi que l'histoire et les valeurs bretonnes comme la solidarité et l'engagement. Il soutient tout particulièrement la mise en place d'un « Espace numérique de la connaissance et des savoirs ».

Le Conseil culturel de Bretagne note la volonté de la Région développée dans cette charte mais se questionne sur les moyens correspondants, notamment concernant la formation initiale : les programmes scolaires, pour exemple, ne reçoivent aucune adaptation régionale. La Région Bretagne développe des projets intéressants dans le système scolaire mais limités dans leur portée : appels à projets culturels, voyages scolaires, mobilité européenne via les programmes et coopérations avec des régions partenaires.

Le Conseil culturel encourage la Région à aller plus loin dans le sens d'une véritable dévolution et à promouvoir et développer les relations intergénérationnelles.

En cette session le Conseil culturel poursuivait également ses travaux :

- présentation de la journée d'étude « Identité(s) en Bretagne » prévue le 9 novembre 2012 et destinée aux membres des trois assemblées régionales et aux élus de la Bretagne historique,

- création d'un groupe de travail sur le suivi des « Propositions pour l'enseignement des langues de Bretagne », votées par l'assemblée en session du 14 mai 2011,

- création d'un second groupe de travail sur le fonctionnement et l'avenir du Conseil culturel, en vue du renouvellement de ses membres en 2012,

- désignation de représentants du Conseil culturel au sein de groupes de travail du Conseil régional de Bretagne (numérique et ouvrage sur l'histoire de la Bretagne),

- présentations par François Le Pillouër, Directeur, du Théâtre National de Bretagne (TNB), et par Bob Simon, Président, de l'association C'Hoariva (fédération des associations et compagnies de théâtre en breton).


Retrouvez la session du CCB du 10 septembre 2011 sur (voir le site)

Document PDF 23183_2.pdf . Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1029 lectures.
mailbox imprimer
logo
Le Conseil culturel de Bretagne est une chambre consultative chargée de proposer des avis, voeux et études sur la politique publique de la Région en matière de culture, identité bretonne et rayonnement de la Bretagne. Présidé par Catherine Latour, le CCB est composé de 70 représentants issus du monde associatif et institutionnel et de personnalités oeuvrant pour le développement de la culture bretonne.

Vos commentaires :

jean Landais
Jeudi 15 septembre 2011

Blablabla et compagnie ... ce conseil culturel se gausse de mots et de délibérations mais... n'a aucun pouvoir... ce n'est qu'une sorte de commission extra-municipale.... dépendant du bon vouloir de X ou Y , et ici de JY Le Drian.....Bref du chloroforme (autrement dit de la com) et rien d'autre

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.