Rouvrir à la navigation l'intégralité du canal de Nantes à Brest

-- Patrimoine --

Communiqué de presse de Conseil général de Loire-Atlantique
Porte-parole: Philippe Grosvalet

Publié le 23/02/10 3:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour rouvrir à la navigation l'intégralité du canal de Nantes à Brest d'ici l'été, le Conseil général de Loire-Atlantique met en service une nouvelle barge fluviale.


Retrouver le « canal oublié ». Depuis qu'en 2008 il est devenu propriétaire et gestionnaire des voies fluviales de Loire-Atlantique, le Conseil général développe de grandes ambitions pour la section du canal de Nantes à Brest dont il a la responsabilité (73 km) : après le réaménagement multi-usages du chemin de halage et la réhabilitation de plusieurs ponts et écluses, le Conseil général vise maintenant la réouverture complète du canal à la navigation fluviale.

Pour y parvenir, il doit entièrement draguer et dégager de la végétation envahissante une section de 6 km, située entre Fégréac et Saint-Nicolas de Redon, et fermée à la navigation depuis 30 ans. Ces travaux vont être assurés par la nouvelle barge fluviale « Isac », dernier investissement en date du Conseil général (284.000 €). Mise en service en cette fin février, elle va désormais intervenir sans relâche afin de permettre la réouverture de ce « Petit canal » d’ici à l’été prochain.

L’opération et la nouvelle embarcation ont été présentées par Bernard Deniaud, premier vice-président du Conseil général, délégué aux voies de communication, et Yvon Mahé, conseiller général du canton de Saint-Nicolas de Redon.

(voir le site) du canal.
Voir aissu ( voir l'article ) , 3e partie.

Et (voir le site) avec photo de la barge.

.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1751 lectures.
Le Conseil général de Loire-Atlantique, département de toutes les solidarités.
Hôtel du Département
3 quai Ceineray
BP 94109
44041 Nantes Cedex 1
Tél. 02 40 99 10 00
Fax 02 40 99 11 48.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.