Réunion et assemblée générale des vignerons de Bretagne

-- Cultures --

Agenda de ASSOCIATION LA BOUEZE
Porte-parole: BERNARD HOMMERIE

Publié le 17/10/17 17:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

REUNION ET ASSEMBLEE GENERALE DES VIGNERONS BRETONS

Samedi 21 octobre 2017

QUIMPER COTEAU DU BRADEN

Cette journée est organisée par l’Association de la

Reconnaissance des Vins de Bretagne, association créée en

2006 afin de développer et promouvoir la reconnaissance des

vins bretons. Créée à Duault, elle fête cette année sa 11ème

année d’existence.

Elle rassemble une centaine de viticulteurs amateurs qui peuvent

ainsi échanger sur les techniques de production, de vinification,

et de surtout déguster les vins produits dans les différents pays

de Bretagne.

Depuis le 31 décembre 2015, la loi en France relative à la vigne

a connu un tsunami législatif. Jusque-là, une loi de la 3ème

république interdisait la plantation de vignes sur 3 des 5

départements bretons. Par la grâce d’une directive européenne

mise en application dans la nuit du Ier janvier 2016, les hors-la

loi sont devenus des pionniers. Il est désormais possible de faire

son vin dans toute la Bretagne.

4

Programme de cette journée de rencontres

Quimper 2017

L'Assemblée se tiendra à la salle polyvalente de l’école Edmond Michelet,

15 place Victor Schoelcher 29000 Quimper, à partir de 9h30.

09h30 Accueil et mot du président, bilan financier, approbation des

comptes, élection du bureau. Débats et discussions autour de

l'association. Bilan et échanges sur l’année viticole passée.

10h30 Présentation de l’enquête de Remy Ferrand sur le recensement

des vignes en Bretagne.

11h Intervention de l’oenologue Nicolas Rappeneau sur le thème de la

vinification du vin en Bretagne.

12h00 Dégustation des vins produits par les membres de l’association.

C'est le grand moment de cette assemblée générale particulièrement suivi

de ces membres. Chaque année, les viticulteurs présentent leurs

productions. Ainsi, en 2016, les présents avaient pu déguster une

douzaine de vins provenant des 5 départements : Morlaix, Loudéac, Le

Folgoët, Lannion, Jugon les lacs, Pays de Fougères, Savenay...

Gerard Alle, président de l’association et Gilles du Pontavice, membre

fondateur de l’ARVB, critique oenologue, donneront avis et conseils à

chacun d’entre eux.

13h00 Déjeuner sur place (menu à 20 euros).

Inscription préalable auprès des organisateurs,

15h30 Visite guidée et commentée de la vigne du coteau du Braden par

les membres de l’association et l’oenologue Nicolas Rappeneau.

La vigne et le chai attenant sont à 500 mètres de la salle de réunion.

Renseignements et organisation :

Association « Les coteaux du Braden » Quimper

Yves Biheul – Président : 06 17 30 15 54 - chrysler29 [at] hotmail.fr

Remy Ferrand – Secrétaire : 06 75 57 70 04 – remy.ferrand2 [at] orange.fr

5

Les vignes et les vins bretons

Créée en 2006, l’Association de la Reconnaissance des Vins de Bretagne

(ARVB) compte une centaine d’adhérents et rassemble chaque année une

soixantaine de vignerons amateurs lors de son Assemblée Générale. Elle

s'est créée à Duault, il y a 10 ans à l'initiative de Laurence Zigliara, Pierre

Guigui, Gerard Alle et Jean Michel Kerboeuf.

Les rencontres ont pour objectifs de favoriser les échanges techniques

afin d’améliorer les rendements et la qualité du vin, car aujourd’hui, les

résultats obtenus par les vignerons bretons sont encore er souvent

aléatoires.

La production bretonne n’est pas uniforme, elle dépend des cépages, des

modes de production, du climat, des sols, de l’exposition, de la vinification

qui n’est pas encore parfaitement maîtrisée …

Selon Pierre Guigui, membre fondateur de l’association et dégustateur

chez Gault et Millau, les vins bretons expriment bien souvent de la

fraîcheur avec des matières plutôt légères et «aériennes».

---------------------------------------------------------

Pierre Guigui fait partie des grands spécialistes des vins issus de l'Agriculture

Biologique en France. Conférencier, formateur et consultant, sa société dénommée

Amphore organise chaque année le Concours National des Vins Issus de l'Agriculture Biologique. Animateur de nombreux clubs de dégustation, il est co-auteur et a coordonné le Guide " Vins, Vignobles et Vignerons. Gerard Alle écrivain, journaliste, cinéaste et auteur du livre «Le vin des bretons».

Edition le Télégramme et actuel Président de l'association.

Laurence Zigliara enseignante en région parisienne et épouse de Pierre, est

bretonne de coeur et Duaultoise d'adoption depuis de nombreuses années.

Jean Michel Kerboeuf, informaticien, mais passionné de vins son coeur a longtemps

balancé entre ceps et écrans mais n'a pas renoncé à s'installer un jour comme

viticulteur.

6

Quelques vignes des clos et jardins

de Bretagne

La vigne de Jean DONNIO, près de Loudéac (22)

Plantée en 1992, la vigne de Jean Donnio compte 800 pieds de Maréchal

Foch et de Plantet. Son vin est rouge à la belle structure et souvent avec

des maturités très convenables. Parfois vinifié en effervescent, le vin

prend des accents de Lambrusco doux et fruité. Production de 2 hl à 8 hl

selon les années.

La vigne de Jacques JEZEQUEL à Lannarvily dans le Finistère Nord

D’abord plantée sous serre en 1997, cette vigne produit, sans traitement,

du raisin de bonne qualité, qu’il vendange dès juillet. Jacques JEZEQUEL

maîtrise parfaitement la vinification, il met une cinquantaine 50 de litres en

bouteille chaque année. En 2003, il a également planté de 250 pieds de

Chardonnay dans son jardin.

La vigne de Roger ABGRALL à Daoulas (29)

Profitant des douceurs de la rade de Brest, les 500 pieds de Gamay ont

donné 45O litres de vin à 8°5 et 50 litres selon les années.

Le clos Joly-Marthe à Morlaix (29)

Géré par une association, la vigne plantée sur les coteaux de la ville

compte 500 pieds de Chardonnay et de Pinot blanc. La récolte ces

dernières année fut très bonne. La production a donné 100 bouteilles d’un

vin d’une belle vivacité citronnée avec une bouche fraîche, vive et fruitée,

un rien acidulée qui reste légère en raison du faible degré alcoolique.

Les coteaux du Braden à Quimper

Vigne de 858 pieds elle a été plantée en 2005 par une association.

Elle a été vendangée pour le première fois en 2009. Chaque année

la récolte est l'occasion d'une joyeuse fête. L'association s'est même

construite un chai. Chaque année, son vin est attendu avec curiosité.

Les vignes du Coglais (Pays de Fougères)

Les grappes s'épanouissent sur une treille dans le fond de son jardin.

Chaque année Bernard Hommerie (père) réunit à l'automne une joyeuse

bande de retraités pour des vendanges très manuelles. Les bonnes

années, les 100 à 150 bouteilles sont produites. A la dégustation, certains

y retrouvent une parenté avec les Coteaux du Layon.

7

L’histoire de la vigne en Bretagne

Si le jus de raisin fermenté a toujours

existé, il a été «reconnu» et référencé en

Bretagne, comme dans beaucoup d’autres

régions, qu’avec la présence des Romains

qui en firent une boisson plus

«industrialisée» à vocation commerciale.

C’est pourquoi, le vin apparaît apparaît

officiellement pour la 1ère fois en Bretagne

au 3ème siècle.

Au Moyen-âge, des vignes sont

mentionnées dans des secteurs aussi

divers que Motreff, Hanvec, La Guerche,

Rennes, Lanvallay, Tréguier, la vallée de

la Rance, le Golfe du Morbihan, ou Dol,

selon Gérard Alle et Guy Saindrenan .

Plusieurs raisons concourent à la disparition progressive de la vigne à

partir du 10ème siècle. D’abord un rafraîchissement sensible du climat fait

reculer la limite de sa culture. Ensuite, le développement du commerce

avec les régions voisines permet d’acquérir de meilleurs produits, à un

prix plus abordable.

Au 17ème siècle, La Bretagne commence à planter des pommiers, en partie

pour pallier au déficit en vin et surtout d'orge pour la bière. L’administration

royale colbertiste semble avoir tranché : la Bretagne sera une terre à cidre

et devra arracher ses vignes. A Rennes va boire à cette époque deux fois

plus de cidre que de vin.

A la veille de la Révolution, on recense cependant encore 150 hectares

de vignes en Ille-et-Vilaine, 600 en Morbihan, et 30 000 en Loire inférieure.

Gérard Alle: écrivain, journaliste, co-auteur du livre « Le vin des Bretons » avec Gilles

Pouliquen – Editions Le Télégramme – 2004

Guy Saindrenan: «La vigne, le vin en Bretagne» – Editions Coop Breizh 2011

8

La naissance de l’Association de la

Reconnaissance des Vins de Bretagne

En 2005, Gérard Alle , Laurence Zigliara ethno-psychologue et Pierre

Guigui , auteur du guide Gault-Millau Vin, et Jean Michel Kerboeuf

décident de réunir les vignerons bretons existants et de mettre en place

une structure associative afin de favoriser La reconnaissance et

développement de la vigne et du vin sur les 5 départements bretons.

Le 22 avril 2006, une première réunion eut lieu à Duault, près de Callac

ne réunissant pas moins de 80 participants pour jeter les bases de cette

structure qui prendra le nom d’Association de la Reconnaissance des Vins

de Bretagne (A.R.V.B] avec pour titre secondaire «Association de

promotion et de défense des vins de Bretagne » et «Bevet gwin vreizh»

soit «Vive les vins de Bretagne».

Journée technique qui a reçu le soutien immédiat du CFPPA (Centre de

Formation Professionnelle et de Promotion Agricole de Beaune) et de

l’Association des Vignerons Franciliens.

Chaque année les membres et sympathisants se retrouvent dans le cadre

de cette journée technique, d’échange et de partage.

Le bureau de l’association est constitué ainsi :

Président : Gérard Alle : 02 98 92 75 01 – ge.caroline [at] wanadoo.fr

Vice-président : Jean-Michel Kerboeuf : 06 08 88 50 13 jean-michel.kerboeuf [at] wanadoo.fr

Trésorier Bernard Hommerie 06 80 01 87 06 kerig.poductions @wanadoo;fr

Secrétaire : Laurence Zigliara : 06 60 71 98 77 – laurencezigliara [at] voila.fr

L’ARVB a pour objet :

 Favoriser la connaissance et le progrès des vignes et des vins de Bretagne

ainsi que l’usage raisonné et responsable des produits contenant de l’alcool.

 Favoriser la rencontre et l’échange de savoir-faire entre les partenaires des

vignes et des vins de Bretagne.

 Assurer la diffusion de toute l’information disponible sur les vignes et les vins

de Bretagne, spécialement aux membres de l’association.

 Défendre et animer une charte de qualité des vins de Bretagne, en lien avec la

gastronomie et le tourisme breton.

 Accueillir, conseiller et orienter les membres vers les ressources compétentes

concernant l’univers de la vigne et du vin.

 Mettre en oeuvre tous les moyens pour assurer la promotion, le rayonnement et

le développement des vignes et des vins de Bretagne, notamment auprès des

pouvoirs publics et simultanément promouvoir des actions d’information et une

pédagogie cohérente du savoir-boire et de la prévention des problèmes d’alcool principalement sur la route.

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.