-- --

Réunification et Assemblée de Bretagne : poursuivre le processus

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac (porte parole ) publié le 31/08/19 8:55

srcset="http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/08/photo-réunification.jpg 474w, ́unification-300x200.jpg 300w" sizes="(max-width: 474px) 100vw, 474px" />

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réunification et Assemblée de Bretagne : poursuivre le processus

 

Dans un sondage paru hier dans la presse régionale, on apprend que 68 % des habitants de la Région Bretagne et 63 % du Département de Loire-Atlantique sont favorables à l’organisation d’une consultation sur la réunification. Après la mobilisation sans précédent de l’association Bretagne Réunie qui a recueilli 105 000 signatures d’habitants de Loire-Atlantique demandant à leur conseil départemental d’organiser cette même consultation, il n’est plus possible d’opposer une fin de non-recevoir à une demande d’expression démocratique légitime de la population.

Par ailleurs, il est à noter avec intérêt l’attrait des Bretonnes et des Bretons pour la question d’une collectivité unique de Bretagne, issue de la fusion du conseil régional et des conseils départementaux : 61% des sondés s’y déclarent favorables !

Ces chiffres confortent le partisan de la réunification et d’une Assemblée de Bretagne que je suis d’aller plus en avant vers un processus de décision. Sur de telles questions, il est fondamental de demander l’avis de la population. Mais le rôle des parlementaires et élus locaux bretons est également de porter ce message auprès du Gouvernement, afin que la démocratie puisse s’exprimer.

Le gouvernement saura-t-il prendre la balle au bond après une première partie de quinquennat recentralisatrice ?

Paul MOLAC

Député du Morbihan

Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Jakez Lhéritier
Samedi 31 août 2019

Très bien de dire cela mais nous avons été séparé sans consultation.

Notre droit légitime est d'étre réunifié par simple décret.!

Actions à lancer au niveau élections municipales 2020 et lors des grands évènements économiques et festifs à programmer sur 2020.

Naonedad
Mercredi 4 septembre 2019

La réparation du dommage et la fin de l' "ulsterisation" forcée de la Loire Atlantique sont très simples à mettre en œuvre, en fait. La réunification pourrait intervenir rapidement et facilement. Nul besoin de lancer un référendum coûteux et pouvant être accompagné de perfides chausse-trappes (y compris par le choix de la formulation de la question libellée de telle sorte qu'elle induise un rejet-On a déjà vu ça, hélas). Y a t-il eu consultation des populations, du peuple breton, des habitants de Loire Atlantique, lors de la partition? NON! Absolument pas! Et bien, au regard du principe du parallélisme des formes, ce qu’un décret a défait, un décret doit le refaire! C'est simple et juste. Car gare à l'enfumage et à la manipulation, à l'utilisation de mensonges et de la peur en cas de consultation... Les ennemis de la Bretagne sont capables de tout, vous savez bien.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.