Retraites – 64 ans ? c’est non ! En grève et dans la rue dès le 19 janvier !
Communiqué de presse de FSU BRETAGNE

Publié le 17/01/23 14:18 -- mis à jour le 17/01/23 21:26

Sûr de son alliance avec la droite de Ciotti et Retailleau, fort du soutien du MEDEF, Emmanuel Macron entend imposer un nouveau recul des droits des salariée.es en ramenant notre système de retraites dans les années 70 ! Pourtant, comme le dit clairement le COR, notre système de retraites par répartition n’est pas en danger : rien ne justifie une réforme aussi brutale.

Si elles devaient s’appliquer, les mesures annoncées par Elisabeth Borne frapperaient de plein fouet l’ensemble des travailleurs et travailleuses, mais plus particulièrement celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l’espérance de vie est inférieure au reste de la population et les salarié.es dont la pénibilité des métiers n’est pas reconnue, et bien sûr toutes celles et ceux n’étant déjà plus en emploi avant leur retraite ! (retrouvez ici notre analyse de la « réforme » Macron )

Les organisations syndicales sont porteuses de propositions pour l’amélioration du système actuel tout en assurant la pérennité de son financement. Le gouvernement refuse de les étudier et campe sur ses mesures régressives.

Face à la volonté de déstabiliser ce pan essentiel de notre protection sociale, la FSU avec l’ensemble des organisations syndicales et de jeunesse s’engage résolument dans la lutte. Elle appelle à la grève massive et aux manifestations dès le 19 janvier pour donner le départ d’une puissante mobilisation.

Pour les retraites, pour la justice et le progrès social, pour nos vies contre leurs profits, toutes et tous en grève et dans la rue !

Les rassemblements et manifestations du 19 en Bretagne

* Côtes d’Armor

– St Brieuc 14h Place de la Liberté

– Lannion 11h30 Allée du Palais de justice (devant l’école de musique )

– Dinan 10h Esplanade de la Résistance

– Guingamp 10h30 Place du Champ de foire (devant la médiathèque)

* Finistère

– Brest 10h30 Place de la Liberté

– Quimper 10h30 Place de la Résistance

– Morlaix 11h Place des Otages

– Carhaix 10h30 Place du champ de foire

– Quimperlé 10h30 Coat Laer

* Ille-et-Vilaine

– Rennes 11h Esplanade Charles de Gaulle (cours des Alliés)

* Morbihan

– Lorient 10h L’Orientis

-Vannes 10h  La Rabine (Esplanade du port)

-Pontivy 10h La plaine

-Belle Ile 11h le port

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

D’autres lieux possibles… contactez vos sections FSU !Ce communiqué est paru sur FSU BRETAGNE

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
  jakez Lhéritier de Sant Nazer
  le Mardi 17 janvier 2023 16:42
La FSU "Bretagne amputée" oublie la Loire Atlantique dans son appel sur l'ABP,à manifester.
Il me semble que cette organisation liée à l'enseignement devrait rétablir la réalité historique de la Bretagne.
Il faut se rappeler que les organisations syndicales ont suivi sans contester, le découpages de Pétain , du PS .de la droite politique bretonne,de Hollande,du Pcf..de la CGT,de la CFDT,
Questions de subventions sans doute ?
Courage les camarades réunifiez vous.
le Peuple Breton n'est pas que dans B4.. il est indivisible. sur l'ensemble de ses terres.qu'il soit de gauche,du centre ou de droite,ou du Sud..!
Rendez vous à St Nazer à 1O H Place de l'Amérique latine .Nous y serons avec nos emblèmes et Gwenn ha Du.
A Naoned,capitale économique et historique de la Bretagne c'est l'après midi je crois.
(1) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.