Réserve parlementaire des sénateurs bretons : qui a eu quoi en Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 23/09/14 11:36 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vendredi 19 septembre 2014, le Sénat a finalement mis en ligne les détails d'attribution de la réserve parlementaire pour l'année 2013. Pour la première fois, les chiffres sont désormais accessibles aux électeurs. Cette initiative est assez surprenante alors que les élections sénatoriales ont lieu quelques jours, permet au Sénat de se plier à la loi de janvier 2014 demandant la transparence sur ces subventions. La plupart des sénateurs donnent à des collectivités locales comme la commune dont souvent ils sont aussi le maire. Chaque sénateur reçoit en moyenne entre 130.000 et 180.000 euros de réserve parlementaire.

Finistère

BLONDIN Maryvonne

FICHET Jean-Luc

MARC François : AFCCRE - Association Française du Conseil des

Communes et Régions : 30 000 euros

PAUL Philippe

Morbihan

HERVIAUX Odette

LABBÉ Joël : AEP SKOL DIWAN KISTREBERZH 5000 euros

Association La Dent Creuse 4000 euros

Association Morbihannaise Festival international du Film

Insulaire de Groix 5000 euros

LE SCOUARNEC Michel

Loire-Atlantique

DANTEC Ronan

GUERRIAU Joël

MEUNIER Michelle

TRILLARD André Association Body's Spirit 1000 euros

Association Entraide et solidarité gildasienne 1000 euros

VAUGRENARD Yannick

Ille-et-Vilaine

HERVÉ Edmond Office du tourisme du Pays de St Méen le Grand 5000 euros

KLÈS Virginie

de LEGGE Dominique

LE MENN Jacky

Côtes-d'Armor

BOTREL Yannick

KERDRAON Ronan

LE CAM Gérard

Philippe Argouarch

Document PDF senat_annexe_reserve_parlementaire_senat_autre.pdf Subventions aux collectivités locales (2013). Source : Sénat
Document PDF senatautres_reserve_parlementaire_senat_autre.pdf Autres subventions de la reserve parlementaire du sénat pour 2013. Source : Sénat
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
Ar Vran
2014-09-23 12:22:55
Intéressant !
et comme toujours pour éviter aux petits malins de regarder dans le détail, cela a été publié sous un format pdf. Libre au citoyen de perdre son temps pour regarder tout dans le détail.
Voir ce qu'en dit à ce sujet le site web : Regards citoyens. Lien : (voir le site)
(0) 
Koadour
2014-09-23 18:53:26
Je suis « surpris » d'apprendre , page 8 du premier document , qu'un sénateur du Finistère , a attribué la somme de 90 000 euros à la Fondation Jean JAURES pour son fonctionnement.
En période de crise , notamment dans le Finistère , il me semble que nos impôts devraient être employés de manière plus judicieuse.
NB
La fondation Jean-Jaurès est une fondation politique française proche du Parti socialiste qui a pour but de favoriser l'étude du mouvement ouvrier et du socialisme international ......
(0) 
marc iliou
2014-09-23 20:45:48
A part ceux qui sont nommés on voudrait bien avoir un rapport sur la réalité car les schémas proposés relèvent plus du jeu de piste que d'autre chose et que moi "citoyen normal" voudrait bien avoir sous les yeux en direct sans passer la journée à savoir qui de nos "élus" on versé leur obole à qui ! mais est ce que c'est que trop demander à tous ceux qui sont censés nous représenter ?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.