Reconnaissance de la République de Catalogne !

Reconnaissance de l'indépendance de la Catalogne par Dael Breizh, Parlement de Bretagne.
Reconnaissance de l'indépendance de la Catalogne par Dael Breizh, Parlement de Bretagne.

Rennes, le 28 octobre 2017.

Le Parlement Catalan a décidé, hier, 27 octobre 2017, de déclarer officiellement l'Indépendance de la Nation Catalane, conformément aux résultats du référendum du 1er octobre 2017.

Dael Breizh, Parlement de Bretagne, se réjouit de cette décision.

Cette date historique suscite de l'espoir pour tous les peuples souhaitant être libres de leur destin et ayant pour seul moteur la Démocratie, la seule voie qui donne droit à la voix des peuples.

- Conformément à nos convictions relatives aux Droits des Peuples autochtones statués en septembre 2007 par les Nations Unies, valeurs défendues par ailleurs dans bien des textes de l'Union Européenne,

- Conformément à la décision du Tribunal International de Justice (La Haye) relative au Kosovo, le jugement du 22 juillet 2010 statuant :

«Nous déclarons qu'aucune règle interdisant les déclarations unilatérales d'indépendance n'existe en droit international. Nous déclarons que lorsqu'il y a une contradiction entre la légalité constitutionnelle d'un état, et la volonté démocratique, cette seconde prévaut. Nous déclarons que, dans une société démocratique, contrairement à une dictature, ce n'est pas la loi qui détermine la volonté des citoyens , mais c'est elle qui crée et modifie la légalité en vigueur.»

Nous déclarons qu'il n'y a aucune illégalité à contester l'État de Droit derrière lequel se réfugient la totalité des gouvernements européens.

Le respect de la démocratie et le choix du peuple catalan s'inscrivent dans le droit international en toute légalité.

- Faut-il rappeler que certains de ces pays européens soutenaient les insurgés américains qui s'opposaient à l'Angleterre lors de la guerre d'indépendance?

- Faut-il rappeler que des Etats-membres de l'U.E défendent la démocratie et le droit des peuples à l'auto-détermination, reconnaissant les résultats de référendum uniquement lorsque ceux-ci se déroulent hors des frontières européennes ?

- Existerait-il différents droits ou différentes définitions de la Démocratie pour les peuples ?

Clairement, non !

La décision du Sénat espagnol autorisant l'application de l'article 155 de la Constitution espagnole, la mise sous tutelle de l'autonomie de la Catalogne (pour huit semaines), la révocation de Carles Puigdemont, Président de la Genelaritat et la dissolution du Parlement catalan par le gouvernement de Mariano Rajoy vont à l'encontre de la volonté catalane et de la démocratie, au même titre que le furent les interventions de la Guardia Civil pour empêcher cette volonté de s'exprimer le 1er octobre dernier.

Ni l'état de droit argué par les États-Nations pour défendre une stabilité des frontières de leurs territoires, ni les clauses européennes statuant sur l'exclusion automatique de l'U.E d'un territoire faisant sécession d'un État-membre de cette union, ne peuvent justifier aucun déni de démocratie et encore moins générer toute violence.

Partisans plus que jamais d'une Europe des Peuples, contrairement aux déclarations des gouvernements étrangers ou à celle de Donald Tusk, président du Conseil de l'Union Européenne, Nous, Parlementaires bretons, restons attentifs et intransigeants quant au respect des droits fondamentaux des peuples et à l'expression de la démocratie, reconnaissons la Nation Catalane comme une interlocutrice au même rang que toute autre Nation, dès lors qu'elle est légitimée par sa population et assurons de notre soutien inconditionnel le peuple catalan.

VISCA CATALUNYA LLIURE ! BEVET KATALONIA DIEUB !

.
Cet article a fait l'objet de 1066 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Parlement de Bretagne - Dael Breizh

Le Parlement de Bretagne est une initiative citoyenne dont le but est de créer un corps législatif breton sur les 5 départements bretons de la Bretagne historique, capable de passer des lois, de formuler une constitution et des résolutions concrètes face aux problèmes bretons. Ce parlement n'a pour le moment aucun pouvoir de légiférer ou du moins il peut voter des lois mais il n'existe pas pour le moment d'éxecutif pour les promulguer. Les premières élections furent organisées en décembre 2016 par l'association KAD,Kelc'h An Dael ( http://www.parlementdebretagne.org/ ). Cette structure siège tous les mois depuis janvier 2017, à raison d'une séance parlementaire mensuelle et nomade. Les travaux des parlementaires élus, diaspora inclue, seront visibles sur ce site en construction: www.daelbreizh.bzh . Le travail en démocratie participative des électeurs, au sein de Commissions Parlementaires Mixtes, sera également publié. Le cycle parlementaire actuel est triennal, de janvier 2017 à décembre 2019, où il y aura de nouvelles élections. Elles sont ouvertes à tous les démocrates et patriotes bretons.

Vos commentaires :

Frederic durand
Vendredi 3 novembre 2017

Bonjour , pourriez vous nous éclairer sur les élections du parlement de Bretagne , supposé nous représenter , et surtout sur le nombre d'électeurs qui se sont exprimés en notre nom lors de ces élections ? Ma question se justifie par le fait que ces élections sont passées inapperçues dans nos médias régionnaux , et je crains que la légitimité d'un tel parlement autoproclamé ne se trouve contestée par les autorité de tutelle française et européenne qui mettraient en question le nombre trop faible de représentativité d'une telle assemblée . Merci braz de ne pas censurer mon commentaire , tout ceci mérite de la clarté .

Lheritier Jakez
Vendredi 3 novembre 2017

Rappelons nous la lutte pour l'indépendance de l'Algérie et les prises de positions des partis politiques Français d'avant la guerre de 1939/45 et d'avant les attentats meurtriers de 1954.

Mettre en parallèle :

-ce que disent les états Européens, les déclarations de Mr Macron,Vals,sur le refus de reconnaitre les décisions sorties des urnes en Catalogne:

Respect du bulletin de vote,sinon risques de conflits violents,

-ce qu'ils vont dire sur l'organisation et la reconnaissance du vote concernant la Nouvelle Calédonie en 2018?

J'ai déjà entendu certains commentaires affligeants de responsables politiques français.

Rappelons que la Nouvelle Calédonie,Tahiti participent aux coupes mondiales de Foot Ball

-La situation en Guyane aussi appelle à une réorganisation politique.

Quelles positions vont prendre les élus "bretons" ayant rejoint la LREM ?

Il serait aussi cocasse de rappeler le parcours de Mme Taubira,ex ministre de la Justice en France et de l'entendre aujourd'hui?

L'inviter en Bretagne ?

Préparer les élections -régionales,européennes,municipales 2020 ou 2021 (projet Macron) avec l'UNION BRETONNE NECESSAIRE.

Information :un "congrès des peuples syriens" va etre organisé le 18 novembre à Sotchi ,sous l'égide de la Russie.

Les Kurdes Syriens sont invités.

Pourquoi pas, organiser un congrès interceltique,des peuples ,en Bretagne en 2018

En juillet,aoùt entre Quimper et Lorient?A Rennes,à Nantes,...?

En aout 2018: C'est le Pays de Galles ,l'invité du FILC'est une occasion à ne pas raté!

Contacter les organisations du Cymru

Monter un comité Breton d'organisation de ce congrès!

-objectifs:Organisation structurelle de nos peuples-que l'on soit fédéraliste,autonomiste,indépendant.pour des actions communes

Reconnaissances et actions communes internationales,

Respects de nos droits fondamentaux,

Yann Vleiz
Vendredi 3 novembre 2017

Frédéric Durand, votre question est légitime, et j'y réponds volontiers.

Nos premières élections ont eu lieu en novembre 2016 avec une liste électorale de presque 500 électeurs.

C'est peu certes mais c'est un début... Nous partîmes 500 et nous arrivâmes... Combien? Nous le verrons bien... Le potentiel est énorme et nous ne pouvons que progresser...

Oui ces élections sont passées inaperçues dans les médias régionaux, car tout simplement censurées! Et oui! Comme censurée notre invitation par le Parlement Ecossais, ou notre intégration à l'UNPO, au sein du conseil de présidence...

(voir le site)

(voir le site)

La censure des médias régionaux nous empêche donc d'avoir une bonne audience en Bretagne... Sinon combien serions nous déjà? 5000, 10 000 ? Cette censure apeurée prouve notre pertinence, et nous sommes déjà reconnus à l'international avant d'être reconnus et même connus par nos compatriotes... Rien d'étonnant au pays des droits de l'homme centraliste et jacobin... ;)

Une reconnaissance par la France qui ne reconnait même pas l'existence du Peuple Breton?

Vous plaisantez... Et l'Europe? Celle des états et des grands banquiers... Il suffit de voir son attitude face à l'auto détermination catalane...

C'est aux Bretons de prendre leur destin en mains, sans attendre aucune reconnaissance de ceux qui travaillent à notre ethnocide et disparition depuis des lustres...

Aux Bretons avertis de nous rejoindre ou pas... en toute démocratie!

Les infos ici: (voir le site)

Pour être électeur: (voir le site)

A wir galon!

Maryvonne Cadiou
Vendredi 3 novembre 2017

Luxueux et très agréable le site du Parlement de Bretagne .org !

Jean-Loup donne ci-dessus les articles et annonces de Dael.

Je me permets de renvoyer à deux articles de reportages avec photos sur ABP, dont j'ai encore un souvenir très fort et ému.

C'est à Surzur : Élections du Parlement de Bretagne : retour à Surzur, retour vers le futur (1864 lectures)

OU (voir le site)

Et à Lanrodec : Parlement de Bretagne : à Lanrodec samedi, le futur a déjà commencé ! (2800 lectures)

OU

(voir le site)

Le nombre de lectures donné est de ce jour.

A galon

Lluis Banti
Vendredi 3 novembre 2017

Merci au Dael Breizh et tous les bretons pour votre soutien en ces moments troubles pour nôtres démocraties et pour la reconnaissance de nos peuples et de son droit légitime à l’autodétermination. La lutte va être longue mais ensemble nous vaincrons.

Visquen els pobles lliures, visca Breizh, visca Catalunya!

Mickael jan
Samedi 4 novembre 2017

Je trouve que c´est un manque de discernement et de bon sens de la part du Kad que de soutenir la déclaration d´indépendance de la Catalogne. Je ne sais pas si monsieur Puigdemont est vraiment l´ami des Catalans ou bien l´ami de lui-même et de sa bande de petits copains. Qu´on aurait voulu saboter le mouvement indépendantiste Catalan, que personne n´aurait fait mieux. Il suffisait d´attendre quelques petites années pour que la Catalogne devienne indépendante naturellement. Cet essai de passage en force est d´une stupidité hilarante. On pourrait penser que c´est le sacrifice da la nation catalane au profit de magouilles de quelques personnes. Le fait que le Kad soutienne cette déclaration ne sert pas sa cause. Bien entendu, c´est mon point de vue.

Mickael jan
Vendredi 17 novembre 2017

bonjour,

je trouve dommage que vous censurez les avis qui diffère de votre point de vue. Censurez les insultes d´accord. Sinon pour le reste je trouve cela petit.

Bien à vous.

Mickael.

Yann Vleiz
Jeudi 23 novembre 2017

Cher Mikael, vos deux commentaires sont passés en retard mais sont passés... Aucune censure de notre part sur les idées de fond, même si on est pas d'accord, ce qui est le cas ici.

Je vous ferais remarquer toutefois que ce n'est pas KAD (Kelc'h An Dael) qui soutient la déclaration d´indépendance de la Catalogne, mais le Dael Breizh, ou Parlement de Bretagne.

KAD a réveillé Dael Breizh ou Parlement de Bretagne, mais ne prends pas de position politique en lieu et place du Parlement, seul habilité à le faire. KAD reste une association patriote bretonne mais technique et logistique en Bretagne, bien qu'engagée à l'international (UNPO, ONU, etc...)

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 7 ?

Publicités et partenariat