Quatre ministres bretons dans le nouveau gouvernement
En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 16/05/12 21:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
25972_1.jpg

Alors que les gouvernements Fillon, pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, n'avaient aucun ministre breton, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault aura quatre Bretons : Jean-Yves Le Drian à la Défense, Marylise Lebranchu à la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, Stéphane Le Foll né au Mans mais fils d'un instituteur breton des Monts d'Arrée, à l'Agriculture, et Benoît Hamon à l’Économie.

A cette heure on ne sait pas qui remplacera Jean-Yves Le Drian à la tête de la région Bretagne. On suppose que cela va attendre une confirmation du gouvernement après les législatives.

Ce qui est sûr, c'est que dans un vrai pays démocratique, quand un élu démissionne, on organise une nouvelle élection.

D'après la loi électorale actuelle et sans tenir compte de la réforme des collectivités territoriales Sarkozy, que les socialistes vont abroger, c'est au Conseil régional de décider, soit d'organiser une nouvelle élection, soit de voter pour désigner un suppléant parmi les conseillers régionaux.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 4549 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 37 commentaires
Yann LeBleiz
2012-05-16 22:11:00
Le Foll porte un nom breton, mais se considère-t-il breton?
Avec une telle brochette! On aura donc:
1) la ratification de la charte européenne sur les langues minoritaires,
2) la ratification des textes sur les droits de l'homme que la France refusait jusqu'à présent,
3) la réunification de la Bretagne et
4) une vraie dévolution avec un vrai budget pour les 4,5 millions de bretons!
Quelle chance nous avons!
(0) 
marc iliou
2012-05-16 22:17:47
Réforme de l'état et de la décentralisation ! elle est bien placée Marylise Lebranchu pour faire la réunification de la Bretagne, à elle de jouer maintenant!
(0) 
SPERED DIEUB
2012-05-17 00:10:33
Comment que c'était la chanson de Servat
??? Il y avait les ministres bretons Marcelin ..et Pleven en botou koat
Seulement si ses petits amis du PS ne font rien pour la Bretagne notre barde pourra être mis au pied du mur
(0) 
mac kinle
2012-05-17 00:21:33
Des ministres bretons, dont certains anti bretons! La bonne affaire! Ca nous fait une belle jambe!
(0) 
sebastien guivarch
2012-05-17 00:48:31
Servat chantait aussi : y'a du coltart , sur les panneaux , les hetres qui (re) pousse offre une douce lueur d'espoir ... Bref cette lueur qu'on attennd depuis 70 ans mantenaint ........ Naoned eh Breizh !!
(0) 
erwan abjean
2012-05-17 03:53:40
cinq avec Ayrault :p
(0) 
Michel Prigent
2012-05-17 06:48:13
Je ne sais pas si je me trompe, mais pour moi la Lebranchu...rien à F....de la Bretagne, surtout réunifiée.
La primesautière Lebranchu ne s'est jamais soucié d'autre chose que de sa carrière personnelle, comme bien d'autres auto-proclamés bretons.
Rappelez-vous qu'elle fût élu au conseil régional de B4 en 2010, je l'a vois toujours lors d'une réunion au CR, la tête en l'air, rigolant, blaguant, façon de dire "qu'esce que je F... dans ce Cr qui ne sert à rien", comme Rachida au parlement européen.
En effet, peu de temps après, elle lâchait le CR pour allert retrouver sa copine Martine Aubry au prétexte de la présidence d'une commission d'étude du PS chargée de réformes diverses et variées.
Quoi de plus normal, elle sait tout faire Mme Lebranchu: questeur(se) à l'Assemblée Nationale, elle a postulé à la fonction de Présidence de l'AN, à la direction du PS comme Hollande ou Aubry.
Mme Lebranchu, elle est bien partout, rien ne lui fait peur, elle a l'audace des ingénus, elle ose tout, comme les ...et c'est à ça qu'on les reconnait.
Elle n'a pas laissé un bon souvenir aux bretons lorsqu'elle était ministre de la justice, il m'étonnerait qu'il en soit autrement cette fois-ci.
(0) 
Ewen Corriou
2012-05-17 09:54:34
Symbolique, le président de la Bretagne qui préfère assurer la défense de la France.
(0) 
Louis Le Bars
2012-05-17 09:59:11
Stéphane Le Foll n\'est pas breton, mais sarthois. Né dans la Sarthe, élu sarthois. La présence de Marylise Le branchu est une bonne chose.
(0) 
iffig cochevelou
2012-05-17 11:02:10
Attendons pour voir, même si je ne me fais aucune illusion, tant que les Bretons ne ferons rien pour soutenir un vrai parti Breton capable de faire contre-poids sans la moindre allégeance? en évitant le piège de l'extrème droite !
Par contre ,la Bretagne ayant apporté un soutien à Hollande qui semble devoir être conforter aux législatives, ne pourra pas continuer a se plaindre sans qu'il y ait des réactions.
Première action immédiate : du monde le 30 juin devant les 19 Préfectures et Sous Préfectures des 5 départements Bretons pour rappeler a Ayrault, Le Drian, Branchu et tous leurs supporters que la Réunification est un impératif incontournable !
(0) 
SPERED DIEUB
2012-05-17 11:11:37
Oui Ewen je me demande si on ne pourrait pas appliquer ce proverbe au cas Le Drian Méfie toi de tes amis de tes ennemis je t'en préserve Il lui reste un peu de temps pour le démentir mais vu les espérances qu'il avait suscité, la déception est totale au point que si la Bretagne devrait disparaitre englobée dans un grand ouest, il en portera historiquement une grande part de responsabilité vu sa position timide et molle en ce qui concerne la réunification. Bien que le conseil régional a peu de compétences cela ne lui coutait pas cher de s'affirmer comme président de la Bretagne sur le plan des médias Ce scénario aurait provoqué un mouvement dans d'opinion et une prise de conscience des bretons qui pensant plus Bretagne aurait pris leurs distances avec la classe politique francilienne , l'avenir de leur pays redevenant la priorité
(0) 
Alwenn
2012-05-17 11:17:13
Combien de Bretons au gouvernement ?
Difficile de le savoir !
Les deux "poids lourds" bretons sont Le Drian et Lebranchu
Lebranchu, à la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique est au poste stratégique !!
Le Drian, à la défense, bon, je vois pas trop à quoi ça sert, mais je pense que c'est une bonne chose qu'il soit au gouvernement, parce que comme président de le "Région", il ne peut plus faire grand chose sans changements importants dans la "déscentralisation", et il pourra appuyer Lebranchu dans son ministère par sa présence (seule elle aurait été isolée et inhibée).
Deux poids lourds bretons dans un gouvernement français, avec un ministère stratégique, c'est assez historique, et Le Drian et Lebranchu sont au pied du mur et dans la place pour faire les choses, ou pas !
(0) 
Louis Le Bars
2012-05-17 11:25:09
Concernant le réunification administrative au sein d'une Bretagne à 5 départements, il est évident qu'il faut faire une croix dessus pendant 5 ans. Je ne dis pas faire une croix sur cet objectif, mais faire une croix sur sa réalisation concrète...c'est impossible pendant ces 5 ans qui viennent, et surement pour + longtemps encore, car Ayrault aura désormais la carrure d'un homme d'Etat, et sa figure continuera à perdurer localement... et l'on sait bien qu'il a joué et jouera un grand rôle dans la partition contemporaine. Nous voyons bien également qu'avec ces 34 ministères, le PS n'aime pas regrouper...donc il n'y a aucun risque de fusion B4-PdlL en une région unique, qui plus est électoralement parlant le PS n'y a strictement aucun intérêt. Il faudra rester vigilant par contre sur l'éventuelle création d'une super-structure politique inter-régionale B4-PdlL-Poitou-Charentes...ce serait bien dans l'esprit PS et dans l'optique d'Ayrault. Cette superstructure affaiblirait un peu + la Bretagne et surtout, avec l'alternance, l'UMP pourrait s'en servir pour faire autre chose ensuite.
(0) 
Léon-Paul Creton
2012-05-17 11:49:39
Non ! Il est clair que c'est nous! Qui nous sommes toujours au pied du mur, et apparemment nous ne sommes pas près, de le quitter!...
(0) 
SPERED DIEUB
2012-05-17 12:26:48
Louis Le Bras à moins que l'ouragan de la crise économique va tout emporter y compris ce gouvernement et bien avant cinq ans même peut être avant la fin de l'année . ,Alors la France sous perfusion devra se soumettre aux ordre du FMI et autres institutions financières l'obligation de réaliser des économies va remettre en cause entre autres l'ensemble des échelons administratifs et à l'accouchement il y aura une simplification et le tout est de savoir comment va se présenter la situation suppression des régions actuelles ?? des départements ??? regroupement des régions ?? et dans ce cas la Bretagne disparaitrait englobée dans un grand ouest sauf si les élus et les forces vives de la Bretagne seront réactives et en position de force au moment précis pour entreprendre la réunification, la tâche sera un peu facilitée car le pouvoir parisien et ses sbires au abois n'auront plus les moyens de s'y opposer Autre scénario plutôt que d'être mis sous tutelle financière l'état français choisisse l'épreuve de force avec la communauté internationale vu la montée du fn souverainistes FDG cette hypothèse n'est pas non plus à écarter
(0) 
Xavier Burban
2012-05-17 12:41:53
Breton(nes ) vite dit , socialistes c'est sur , carrièristes évidemment .
Depuis 1981 la promesse de la réunification de la Bretagne et 40 000 enfants minima scolarisés dans une école dispensant des cours de breton ! Le discours est prometteur , les actes décevants ! On peut rever! C'est de la politique!Un art de captiver les suffrages et d'oublier le peuple ensuite ! Comptons que sur nous-memes ! Ni ho unan !
(0) 
Léon-paul Creton
2012-05-17 13:08:24
Il n'y a plus aucun intérêt à "pinailler" sur des parisdentielles!!!
Il ne reste plus pour les Bretons et autres peuples premiers hexagonaux _ jusqu'à la prochaine kermesse_ que les excroissances structurelles osseuses des "législatives" à ronger...
(0) 
Patrick Chevin
2012-05-17 13:16:23
Quatre ministres soi-disant bretons dans un gouvernement vraiment français: un atout ou un handicap ?
(0) 
Ronan Kerguelen
2012-05-17 17:14:25
Louis Le Bars a dit : \"Stéphane Le Foll n\'est pas breton, mais sarthois. Né dans la Sarthe, élu sarthois\". Je suis désolé mais je ne savais pas que l\'on perdait ses origines dès que l\'on franchissait les marches de la Bretagne ... sinon, moi aussi ! et toute ma famille nous venons de perdre nos ancêtres ... merci mr Le Bars et je vous en félicite.
Le point important de ces désignations est que le gouvernement français est composé d\'un premier ministre breton (mère bretonne) et de quatre ministres bretons dont une qui dispose du ministère de la décentralisation. L\'histoire nous le dira mais nous allons pouvoir juger de la volonté de ces élus d\'agir pour l\'avenir de la Bretagne une et indivisible.
(0) 
Michel Prigent
2012-05-18 06:30:23
Logiquement les supporters de l'aménagement du territoire, et donc de la recomposition des régions (bretagne et normandie réunifiées) devraient se réjouir de la nomination de 2 ministres, de surcroit qualifiés affectés à cette entreprise.
Il sagit de marylise Lebranchu chargée de "la réforme de l'Etat, de la fonction publique et de la centralisation", détentrice d'une maitrise d'aménagement du territoire, dont il faut bien dire qu'elle ne s'en est pas beaucoup servie jusqu'à présent (surtout au ministère de la justice).
en revisant ses anciens cours, on peut espérer qu'elle découvrira l'incohérence de notre découpage régional et s'empressera d'y remédier.
La deuxième spécialiste affectée à l'équilibrage des territoires est Cécile Duflot, ministre de "l'égalité des territoire et du logement", titulaire d'un diplome de géographe urbaniste et de l'ESSEC.
Cependant ses premiers commentaires laissent songeur, je n'ai pas révé, je l'ai bien entendu faire l'éloge du "Grand Paris", il est vrai qu'elle ne passe pas pour provinciale bien qu'écolo.
Si avec ça, la Bretagne n'est pas promptement réunifiée, c'est à désespérer.
(0) 
Thierry
2012-05-18 09:14:14
@Ronan Kerguelen
La difficile question de savoir ceux qui sont ou non breton. D'ailleurs les habitants de haute bretagne auront très rarement des ancêtres bretons (venus de grande bretagne). De même beaucoup de personnes impliqués dans le nationalisme breton ne sont pas breton (on se demandera pourquoi ils s'impliquent ainsi). Les bretons se sont beaucoup mélangés avec les autres populations de France et aujourd'hui rare sont ceux qui peuvent s'affirmer 100% breton. Ce qui pose un gros problème au nationalisme breton car comment inventer un peuple breton alors que la base ethnique n'existe pas (plus) et n'a peut être jamais existée.
(0) 
Marcel Texier
2012-05-18 09:36:23
La réunification, c'est maintenant ! C'est au premier chef, sur ce critère que seront jugés les Bretons, ou prétendus tels, qui sont au gouvernement. Ou bien, ils entreprendront tout de suite une action déterminée, voire spectaculaire pour réunifier la Bretagne et, du point de vue français, effacer la honte qui consiste à conserver l'héritage de Vichy, ou bien ils rejoindront la triste cohorte des Bretons qui sont tout simplement "allés à la soupe".
(0) 
Ar Vran
2012-05-18 10:09:38
@Thierry
Vous avez tout faux! Avez-vous lu le livre de Morvan Lebesque, la découverte et l'ignorance.
Tout comme le peuple "français" et la grande majorité des peuples du monde,la base ethnique est devenue quelque chose de secondaire. Ce qui fait que quelqu'un se définit de telle ou telle culture ou appartenance est ce que lui considère, à moins de considérer qu'un habitant de couleur noire ayant toujours vécu en angleterre ne pourra jamais se considérer comme anglais parce qu'il n'a pas les mêmes origines "ethniques" qu'un anglais "pur-jus".
Pour ce qui est de la Bretagne, c'est la même chose. N'importe qui peut se considérer breton s'il croit aux valeurs de la Bretagne en tant que nation et qu'il les partage dans sa vie de tout les jours et cela quelque soit ses origines ethniques. Donc il ne faut pas confondre "nationalisme" et ethnie !!! C'est pour cela qu'il faut parler de patriotisme, ce que le mouvement breton fait
(0) 
Jack Leguen
2012-05-18 10:24:23
Il pourrait y avoir 20 ministres bretons, avec Ayrault premier ministre, il n\'y aura pas de réunification. Ceux qui pensent le contraire sont de doux rêveurs.
(0) 
SPERED DIEUB
2012-05-18 10:57:24
Au sujet de l 'appartenance je pense que l'on a passé d'une extrême à l'autre, car avant Morvan Lebesque on doit à la vérité de dire que souvent dans le mouvement bretonne les critère d'origine ethnique étaient exclusivement mis en avant (voir par exemple les statuts de la BAS d'une certaine époque ) Alors que actuellement sans doute pour se donner bonne conscience par rapport à des accusations et divers procès d'intention , c'est presque l'excès inverse , je veux dire que bientôt pour certains tout le monde il est breton!! sauf les bretons de souche .Le comble c'est que des élus municipaux issus de la mouvance bretonne pratiquent souvent une discrimination positive vis à vis de nouveaux arrivants au détriment de leurs compatriotes les faisant passer pour des citoyens de seconde zone
(0) 
Ronan Kerguelen
2012-05-18 13:38:22
Bonne réponse de spered dieub.
Pour moi, il est inconcevable de dire que Mr LE FOLL n'est pas breton.
La discrimination positive devrait être de donner tous les moyens aux expatriés bretons de revenir au pays dans de bonnes conditions et de profiter de leurs expériences.
(0) 
bernard guyader
2012-05-18 14:26:27
Bon dia ,
Que Mr LeDrian devienne ministre de la défense de la france ... C'est ce que l'on peut appeler si on est prudent ..Un collaborateur et si on ne l'est pas ..un Traître .. Depuis plus de 10 ans nous sommes quelques uns à rappeler que cette homme n'a que cette ambition ...Servir l'état des français à la tête de leurs piou piou et autres galonnés "tri-colors" .. Il laisse un bilan déplorable à la tête de la région adm. bretagne ... en souhaitant qu'il poursuive ses compétences au services des francs et autres jacobins. Triste personnage .B.Guyader
Nota : Mauvaises nouvelles pour la décroissance des armes à tête nucléaire présentes sur notre territoires .
(0) 
jan maï gwernhaleg
2012-05-18 19:12:48
Il n\\\'y a pas 4 ministres bretons...Tout au plus 4 ministres \\\"ouestons\\\": regardez la nouvelle identité de FR3: \\\"pays de loire-bretagne...On l\\\'a enfin le rattachement,mais pas dans le sens dont nous révons. Dilution dans le grand ouest sous la tutelle du Nantais au service de la république une ,indivisible et éternelle...Jan Maï
(0) 
Ronan Kerguelen
2012-05-18 21:06:06
Méfiance les amis ... la possibilité d'une grand ouest est bien réelle. Le premier ministre y est favorable et si je me souviens de certains écrits, la ministre Lebranchu aussi !
Avez-vous des infos concrètes à ce sujet ?
(0) 
SPERED DIEUB
2012-05-18 23:32:15
Ronan et le pire c'est qu'il pourrait y avoir un compromis avec la droite à ce sujet, certains et certaines umpistes bretons y sont hélas favorables L'habileté et la félonie seront mises en oeuvre pour faire passer ce sinistre projet, progressivement et dans une certaine discrétion pour éviter au maximum la protestation Ceci dit le pire n'est jamais sur
(0) 
bernard guyader
2012-05-19 07:49:33
Bon dia ...Il est probablement temps de former un mouvement nationaliste et démocratique dont l'indépendance sera l'objectif ...Sinon ces prochaines 5 années risquent d'être le tombeau de nos libertés ...B.Guyader
(0) 
Rafig
2012-05-19 17:38:32
"4 ministres bretons " ... arrêtez de considérer comme bretons ceux qui sont d'origine ou qui habitent en Bretagne. Ces personnes font partis d'un gouvernement de la République française parce qu'ils ont soit trahi la Bretagne ou parce qu'ils ne se sont JAMAIS sentis ou comportés en breton.
Le parti socialiste est un parti nationaliste français, centralisateur et uniformiste … ses membres sont les héritiers de Jules Ferry. Le fait que 4 ministres proviennent de Bretagne c’est parce que le 1er ministre J.M. Ayrault est maire de Nantes et qu’il travaille avec les gens de ses réseaux. Ceux qui lui doivent quelque chose … Combien de ministres d’Anjou et Poitou ?
La désillusion pour les 56% de bretons ayant voté PS va arriver très vite avec les premières lois idéologiques ou avec le refus de promulguer des lois « pro-régionalistes ».
(0) 
Ar Vran
2012-08-06 13:12:00
Petite constatation
A l\'heure où la Bretagne (B5) est de gauche et que soit disant on a 4 ministres dits bretons au gouvernement, il faut quand même signaler que parmi les premières annonces de ce gouvernement, il a été clairement dit qu\'il n\'y aurait aucune évolution institutionnelle... que ces ministres (y compris le premier ministre) vont en vacances en Bretagne et assistent même pour certains à des festivals bretons (ex du FIL) et même pour certains accueillent sur leurs terres d\'autres ministres du gouvernement (cf à Nantes où Duflot et Montebourg sont passés), bref en ce moment la Bretagne n\'a jamais autant été à la mode du monde politique.
Il faudrait pouvoir profiter de cette configuration pour faire passer quelques avancées... Mais non, nos braves hommes politiques bretons se contentent de ne rien faire pour la Bretagne ou de ne surtout pas oser lancer une quelconque évolution des institutions françaises de peur de facher le grand manitou alors qu\'à côté les Alsaciens vont faire la fusion de la région programme et des 2 départements alsaciens, les nationalistes corses osent (enfin!) discuter et inviter des députés corses non nationalistes à leurs journées de Corté pour préparer la Corse de demain. Nos politiques bretons préfèrent arrondir les angles et passer pour des pleutres... (Je comprends mieux maintenant Xavier Grall quand il parlait de cheval couché).
Pour parfaire la totale intégration (parlons plutôt de désintégration!) de la Bretagne à la France, à quand le remplacement du drapeau breton par un drapeau bleu blanc rouge avec une hermine proposé par le conseil régional, à quand la constitution d\'un groupement économique de la baie du Mont Saint Michel vantant l\'association de l\'Ille et Vilaine à la Manche, de la création d\'un label de pommes biologiques couvrant la Mayenne et l\'Ille et Vilaine, du concours de la plus belle bigoudène avec la coiffe faite en rouleau de papier..., etc.
... et pendant ce temps le monde avance, les peuples de l\'hexagone se réveillent et le bon peuple de Bretagne ne jurent plus que pour son maître, la France.
Attention aux lendemains qui déchantent. A quand la gueule de bois? Le jour où cela arrivera, cela risque de faire mal.
Il est plus que temps que l'emsav sorte de sa position de victime à la recherche d'un age d'or révolu où la langue bretonne était florissante parce que non polluée et devienne une alternative crédible...
(0) 
Ar Vran
2012-08-06 14:56:36
Pour plus d'info concernant les journées nationalistes de Corte voir le site : (voir le site)
A quand en Bretagne ????
(0) 
eugène Le Tollec
2012-08-06 17:36:29
Ar Vran
Une seule chose
UNION SACRE.
Là ,je commencerai à croire en nos capacités.
Il faut faire mentir "La Borderie" (voir un commentaire)
(0) 
eugène Le Tollec
2012-08-06 20:09:21
Ar Vran
Nous pouvons mettre en place ce challenge de l'union sacrée sur un seul thème. Que les décideurs se mettent autour d'une table ronde,qu'ils parlent breton ou français mais qu'ils soient de la sensibilité première "d'être breton",les autres sont secondaires.
L'âme de la Bretagne doit parler au nom du sang versé et des larmes des générations précédentes.
Vous les élites( que nous mettons au pouvoir) ,avez dans vos mains nos devenirs.
Je pense que maintenant énormement de choses deviennent accessoires,nous devons sauver l'essentiel,notre âme et son espace d'histoire,de présent et de devenir
Sinon nous périrons (Je ne peux me résigner,à ce sacrifice!)
(0) 
Pierre CAMARET
2012-08-07 07:47:07
Chers Compatriotes .
Il y a le poids des mots. Vous dites 4 Ministres bretons... et non et non ce sont 4 Ministres francais d'origine , peut etre bretonne , qui ont ete elus sur des listes de Partis Francais et qui font parti du gouvernement francais . Donc , et c'est logique ,ils appliquent une politique francaise ........ avec un tout petit peu de regionalisme lorsque l' occasion se presente : en Bretagne , ils vous diront KENAVO pour vous dire au revoir Gwerch'mat en trinquant , mais cela s'arretera la.Attention le Parti veille .
Arretez de rever .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.