CRÉER UN LOBBY BRETON

Préambule :

- L’Etat centralisé est assiégé par des lobbies qui défendent leurs intérêts économiques, parfois en accord avec les intérêts publics, ou, à l’inverse, au détriment du bien commun. Il arrive que des députés présentent des amendements écrits directement par l’un ou l’autre des lobbies

- Les « territoires abandonnés » par la République dans l’hexagone sont gouvernés depuis Paris. Leurs députés et représentants sont soumis à la loi qui les missionne pour représenter TOUS les Français et jamais leurs propres électeurs. Le Sénat, sensé représenter les régions, représente surtout la FNSEA, syndicat de l’agriculture ; il est inefficace en dépit de ses prestations sur la chaine télé : public/sénat.

- Le silence politique et médiatique sur la vie économique dans les régions produit une méconnaissance et un aveuglement réciproques.

« Gouverner Paris c’est gouverner la France »

En conséquence :

a) L’INFORMATION

Paris donne ses ordres aux radios et aux télé pour « faire populaire », voire folklorique. Les grands journaux sont parisiens. Toute l’information appartient à des grands groupes financiers et elle est subventionnée, en partie, par l’Etat.

Comment les journalistes, les producteurs et les animateurs peuvent-ils se sentir libres de réfléchir et de parler, de choisir les divertissements ?

b) LES POPULATIONS

Elles sont supposées être sottes, mal informées et sans souci de s’instruire. D’ailleurs elles vieillissent et les vieux, avec les soucis de leur âge, sont sensés se désintéresser de tout ce qui n’est pas leur retraite et leur pouvoir d’achat.

c) LA CITOYENNETÉ

Toujours d’après les élites parisiennes, les populations ne seraient pas capables de savoir ce qui est bon pour elles. Leur citoyenneté consiste en tout et pour tout à payer leurs impôts, à se taire, et à disparaître dans la masse. La vie économique et culturelle doit échapper à leur ignorance et à leur incompétence.

PROPOSITION

Constituer l’équivalent d’un lobby en Bretagne.

Avec pour objectifs

- DISCUTER LOIS ET AMENDEMENTS

- PROPOSER DES LOIS

DISCUTER LOIS ET AMENDEMENTS

- S’emparer de chaque loi en discussion à l’assemblée nationale pour en évaluer les termes pour ensuite communiquer son avis sur la place publique, à l’assemblée nationale et au Sénat : Par exemple l’augmentation du prix de l’essence, de l’électricité, le changement des compteurs électriques par des compteurs linky, etc…

(En Bretagne on sait faire : CELIB = plan routier breton gratuit), PLOGOFF (pas de nucléaire chez nous), NOTRE DAME DES LANDES, (pas de destruction de la campagne et essayer une autre manière, écologique, de vivre) pas de PANNEAUX/ÉCOTAXE etc… )

PROPOSER DES LOIS

- Proposer des lois utiles concernant, - le domaine des langues, - la réunification de la Bretagne – Écologie – économie – agriculture - ressources maritimes.

- Proposer des lois et des amendements circonstanciés en fonction des données du terrain dans tous les domaines à promouvoir.

PROMOUVOIR

a) L’ innovation : Faire preuve de créativité avec la mise en valeur des nouveautés utiles (vent, marée …) et promouvoir des inventions utiles ignorées des grands groupes industriels hégémoniques qui veulent rester maitres des marchés. (La maison autonome, le moteur à eau …)

b) L’enseignement : Les langues du pays : Breton, Gallo et Français à égalité, la géographie physique et économique spécifique à la Bretagne, sa littérature, son histoire, ses arts.

c) Les expérimentations novatrices : Trémargat –Tiez Breiz – Coloca-terre - « Faire du commun » - le crow founding –

MISE EN

mailbox imprimer