Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Conference debat -
Projet de centrale au gaz à Brieg...
Décidément en cette fin d'année Briec et son canton, un peu hâtivement baptisé Pays Glazik, est au centre de grandes manœuvres d'infrastructures.
Louis Gildas pour ABP le 16/11/11 17:28

Décidément en cette fin d'année Brieg et son canton - un peu hâtivement baptisé "Pays Glazik" - est au centre de grandes manœuvres d'infrastructures.

A savoir, ce projet de 4 barrages sur l'Odet et ses affluents qui, loin de provoquer l'enthousiasme, suscite au mieux l'incompréhension, au pire la colère. Mais nous y reviendrons dans les prochains jours.

Puis voici, à moins que ce ne soit précédemment, l'affaire d'une centrale à gaz à Brieg. Centrale, baladeuse pourrait dire Jean Kergrist, tant on l'a vu à un jour à Brennilis, un autre à Guipavas et le surlendemain à Saint Divy... voici donc Brieg. Brieg qui tiendrait la corde, à tout le moins si l'on en croit Enel - l'électricien italien - qui, dans la dernière ligne droite, aurait quelques longueurs d'avance sur ses concurrents directs.

Elle a ses supporteurs, essentiellement les maires de canton et le conseil communautaire, avec pour têtes de pont Jean-Paul Le Pann, maire de Brieg, président de Communauté de communes du Pays Glazik et Jean-Paul Cozien maire d'Edern. Dans la vie adversaires politiques mais alliés sur ce projet.

Les arguments ne manquent pas « en Bretagne la demande d'énergie croit plus vite que partout ailleurs » affirment les représentants d'Enel. Et les élus renchérissent en parlant de "création d'emplois et de fiscalité..."

La centrale irait s'établir à Luminoc'h, à deux pas de l'usine d'incinération et de serres de production maraîchères. Les élus font aussi miroiter une image vertueuse en matière d'énergie ! Vertueuse c'est un peu vite dit à tout le moins si l'on en croit les opposants de Gaspare.

Eux s'inquiètent des risques et parlent "de rejets atmosphériques - dioxyde de carbone, de soufre etc." - évoquent aussi les "risques d'explosion", parlent encore d'un "équipement coûteux et inadapté".

"Utilisation d'énergie fossile dont le déclin est programmé vers 2030, qui plus est, importée de Russie et d'Algérie".

Sans parler de la "perte de valeur des terres et de l'immobilier dans un rayon de 10 km"

Pour en savoir un peu plus Gaspare organise le 25 novembre à la salle des mariages de la mairie de Brieg une réunion publique d'information.

Enel de son côté envisage également une mais pour l'instant aucune date n'a encore été fixée.

5 communes, « la chefferie », Brieg ; Edern, « la chic » ; Landrévarzec ; « l'écartelée entre Kemper et Brieg », « la rurale » ; Langolen et « la très rurale » Landudal.

Voir aussi :
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 2 commentaires
Jak le Dreuzic Le Jeudi 17 novembre 2011 13:41
Cette centrale n'est pas une si mauvaise chose pour une région appellée à avoir 7 millions d'habitants en 2040. Et puis une centrale en Nord-Bretagne soulagerait certainement la Basse-Loire...
(0) 

SYLVAIN LE BERRE Le Lundi 23 janvier 2012 14:36
Article au combien mal informé car Jean Paul Cozien n'est nullement un opposant politique de JPLP, il se définit comme sans étiquette et il est même son vice-président à la CCPG.
Il a d'ailleurs gagné les élections municipales d'EDERN avec le soutien de la gauche contre une liste menée par la conseillère UMP du canton. Renseignez vous avant de dire n'importe quoi.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons