Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pour les Verts/ALE, se déclarer Région libre d'OGM doit devenir un droit européen.
Pour les Verts au Parlement européen, l'arrêt de la Cour européenne de Justice (CEJ) qui confirme que la Province de Haute-Autriche ne peut se déclarer Région libre d'OGM était attendu. En effet, la Directive européenne (2001/18/CE) qui régit la dissémination des OGM dans l'environnement ne laisse aucune marge de manoeuvre
Hervé Le Gall pour UDB le 7/10/05 18:21

Pour les Verts au Parlement européen, l'arrêt de la Cour européenne de Justice (CEJ) qui confirme que la Province de Haute-Autriche ne peut se déclarer Région libre d'OGM était attendu. En effet, la Directive européenne (2001/18/CE) qui régit la dissémination des OGM dans l'environnement ne laisse aucune marge de manoeuvre aux Etats membres pour décider, par eux-mêmes et en toute liberté, de leurs propres agricultures.

Pour Monica frassoni, coprésidente des Verts/ALE, cette décision de la Cour européenne de Justice est d'autant moins surprenante qu'elle se base aussi sur l'avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui, en toute circonstance, a toujours défendu les lobby favorables aux OGM au détriment des intérêts des citoyens qui expriment pourtant souvent leur refus des OGM.

Les Verts au PE constatent qu'à ce jour, c'est près de 164 Régions, provinces et départements d'Europe qui se sont déclarés zones sans OGM. Pour Monica Frassoni, force est de constater la fracture totale qui existe entre la politique pro-OGM de la Commission européenne et une majorité de citoyens de l'Union et des régions qui résistent à l'idée de l'inéluctabilité des OGM. Pour la coprésidente des Verts/ALE, l'action de résistance aux OGM est légitime et justifiée, elle suppose un changement des règles du jeux. Mme Frassoni plaide pour un renforcement des initiatives citoyennes et précise que ce n'est pas une décision juridique qui empêchera les citoyens d'exprimer leur refus des OGM.

Pour Monica Frassoni, avoir la possibilité démocratique de se déclarer Région libre d'OGM doit devenir un droit européen. Le Groupe des Verts demande à la Commission européenne de réexaminer la Directive 2001/18/CE en autorisant explicitement les Régions d'Europe à se déclarer Régions sans OGM.

Isabelle Zerrouk Attachée de presse Verts/ALE au PE Tél fixe 00 32 2 284 27 42 Tél portable 00 32 477 319 474 Site internet: www.greens-efa.org

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons