Obsèques de François Morvan
En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 22/05/12 18:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Plus de 200 personnes ont assisté à la cérémonie des obsèques du chanteur de kan ha diskan François Morvan en la chapelle de Burthulet en Saint-Servais, dans les Côtes-d'Armor, ce lundi 21 mai.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1299 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 4 commentaires
Vincent Le Floc'h
2012-05-22 23:47:36
Je débarque, j'ai cru mal voir et lire "FrançoisE Morvan". Je me suis "mince, y'a un truc qui cloche là !"
(0) 
Naon-e-dad
2012-05-23 10:02:03
Pour ceux qui n'ont pas vu le film "Frères de chant", diffusé hier soir sur armortv - la TV en ligne du département des Côtes d'Armor - , cette phrase de Yvon Morvan :
"je pense que le breton va tenir maintenant. Mais il n'aura plus le charme de l'ancien breton".
Trugarez vraz da François ivez evit e desteni prizius diwar buhez labourer-douar (pe charetour, pe baotr ar c'hezeg, resisoc'h c'hoazh) e penn-kentañ o buhez-vicherel / Merci aussi à François pour son précieux témoignage sur la vie de paysan, au début de leur vie professionnelle.
(0) 
T. G. Emglev An Tiegezhioù
2012-05-23 12:15:23
Doue d\'e bardono !
Kalz a c\'halleg eveljust.
Gwelout a reer an Ao Ao Lec\'hvien hag ar Barzh, o daou beleien \"eus an FLB\".
Perak \'ta obidoù en ur chapel, iskis eo.
Beaucoup de français bien sur ; on voit deux prêtres du FLB mis en prison ; on peut se demander pourquoi alors que cela ne se fait jamais, on célèbre ces obsèques dans une chapelle.
(0) 
Naon-e-dad
2012-05-23 14:22:07
@T. G. Emglev An Tiegezhioù
Il semble que la gamme d\'activités déployée dans les chapelles, selon autorisation ecclésiastique, c\'est-à-dire en fonction de l\'Evêque de l\'église locale, peut varier d\'un évêché (département) à l\'autre.
Par exemple, Sant-Brieg accepte les mariages dans les chapelles, ce à quoi se refuse Kemper. Peut-être en est-il de même pour les célébrations d\'enterrement?
A-hend-all, kalz a c\'halleg, ya. Ha lâret e vez Fañch pe François? Kejet am boa gant ar vreudeur Morvan - brezhoneg eeuñ ganin - bloavezhioù zo. Siwazh, ankouet am eus penaos e veze graet deusoute?
J\'ai eu l\'occasion de rencontrer les frères Morvan, il y a quelques années. Hélas, je ne me souviens plus très clairement les prénoms d\'usage utilisés devant les visiteurs: Fañch pe François?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.