Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
Nuit de la Saint Patrick à Bercy : Et Paris devint Celte
La Nuit de la Saint Patrick a une fois de plus embrasé la capitale. Cette nuit Celte a connu un fort succès auprès d'un public fort nombreux, venu bien entendu de la Bretagne, mais aussi de toute la France. On le sait, la culture Celte n'a pas de frontières
Marc Le Toullec pour ABP le 25/03/07 16:10

La Nuit de la Saint Patrick a une fois de plus embrasé la capitale. Cette nuit Celte a connu un fort succès auprès d'un public fort nombreux, venu bien entendu de la Bretagne, mais aussi de toute la France. On le sait, la culture Celte n'a pas de frontières ! On a démarré avec l'incontournable Bagad de Lann –Bihoué. Ici encore, les marins sonneurs se sont surpassés. C'est ensuite la Cork Irish Dance Company qui a démontré son savoir-faire dans le domaine de la danse, sur des musiques de pures traditions irlandaises. Dans un tout autre genre, Déborah Henson Conat, américaine, a transporté le public bien loin des clivages de la musique celtique, tout en abordant un style particulier grâce à sa harpe électrique. Imaginez du Jimmy Hendricks à la mode Celte ! On en redemande ! On est passé ensuite en Ecosse avec le groupe folk Capercaillie et sa chanteuse, Karen Matheson.

Toujours en Ecosse, mais cette fois-ci avec le Pipe Band de la British Airways. Applaudissement fracassant du public lors de l'entrée du Pipe en scène. Majestueusement, les sonneurs en costumes traditionnels ont fait vibré Bercy. On a même eu droit à un morceau « Du Temps des Cerises » au son de la cornemuse ! Il a profité de ce 14ème rendez-vous de la Nuit de la Saint Patrick pour un retour. Dan Ar Braz, « l'Héritier des Celtes » a bien démontré sa force culturelle sur des morceaux fantastiques et électrisants. Fabuleux ! Ils méritent bien leur nom, ces « Diables de la Montagne » Dialouled Menez à mélangé les genres de la culture bretonne au son du biniou, bombarde, accordéon et guitare. Les Bagadoù d'Auray, Locoal-Mendon, Pontivy, Lorient, Saint-Nazaire, ainsi que les cercles d'Auray, Pontivy, Pont-l'Abbé et Saint Evarzec, ont prouvé ici aussi la force incontestable des traditions bretonnes grâce à la danse et à la musique.

Jean-Pierre Pichard, signe une fois de plus une mise en scène spectaculaire. 2008 sera le 15ème anniversaire de la Nuit de la Saint Patrick et sera sûrement à la hauteur de son organisation. A venir en septembre prochain, la semaine de la Bretagne à Paris, où 2500 sonneurs et danseurs bretons devraient descendre les Champs Elysées. ABP/MLT

Cet article a fait l'objet de 1793 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons