Lettre ouverte des organisateurs de l'Atelier Citoyen Nantes-Atlantique à J.-M. Ayrault

-- Politique --

Lettre ouverte de ACIPA
Porte-parole: Anne-Marie Chabod

Publié le 21/12/14 17:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de presse du 19 décembre 2014.

L'ACIPA transmet la lettre ouverte des organisateurs de l'Atelier Citoyen Nantes-Atlantique à Jean-Marc Ayrault suite à son interview dans Presse Océan du jeudi 18 décembre 2014.

Monsieur Ayrault,

Nous nous permettons de réagir à l'affirmation que le journal Presse Océan vous attribuait jeudi dernier, soutenant qu'« agrandir Nantes Atlantique sur place n'est pas faisable ».

Si nous admirons les grandes choses que vous avez accomplies pour la ville de Nantes comme pour notre Nation, nous craignons que, sur ce point, votre information ne soit pas à jour, car même la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) a reconnu qu'agrandir Nantes-Atlantique était tout à fait faisable.

En effet, l'éclairage du débat et l'information pointue des citoyens comme celle des élus de la République nous paraissent indispensables.

Dans son rapport de novembre 2013, le service technique de la DGAC démontrait clairement qu'il était possible de rénover et d'agrandir cet aéroport existant, idéalement placé pour la métropole nantaise. Même si nous contestons le coût avancé par la DGAC pour ce développement, ce coût est inférieur à celui d'un transfert. Selon les propres chiffres de la DGAC, l'optimisation à court terme de Nantes-Atlantique générerait une économie de 369 millions d'euros TTC. Cette économie substantielle permettrait, par exemple, d'offrir aux Nantais deux nouveaux ponts sur la Loire ou de construire 2.400 logements, projets plus utiles et tout aussi créateurs d'emplois dans le BTP que le transfert en question.

Pour notre part, nous estimons que cette économie peut être encore bien supérieure car les montants annoncés par la DGAC pour la rénovation de l'aérogare, de la piste et même simplement du chenil de trois chiens (600.000¤), sont manifestement très exagérés.

Nous venons de lancer un Atelier Citoyen, rassemblant une équipe pluridisciplinaire autour du réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique. Il s'agit pour nous, non seulement de réfléchir à son optimisation, mais aussi d'imaginer un futur plus riche pour cette partie du territoire nantais, en s'appuyant sur les structures existantes et les besoins de la ville elle-même... Il existe de multiples façons d'améliorer cet aéroport : il dispose de suffisamment de terrain pour s'agrandir ; le tramway arrive à 2 km et pourrait être prolongé pour desservir l'aérogare ainsi que la zone industrielle Airbus ; pour réduire le bruit sur les habitations et éviter le survol de Nantes, la navigation aérienne peut mettre à jour ses procédures comme dans d'autres aéroports ; etc.

Pour parfaire votre information sur toutes les possibilités qu'offre le site de Nantes-Atlantique, nous serions très heureux de vous accueillir à la prochaine réunion plénière de l'Atelier Citoyen, le 16 janvier prochain à 20 h, à l'ancienne Gare de l'État sur l'Île de Nantes.

En espérant pouvoir améliorer un peu vos connaissances du sujet, nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de nos sentiments très respectueux.

Ivan Fouquet et Franco Fedele, architectes dplg

Atelier Citoyen

Site web : (voir le site)

Contact : at.citoyen [at] gmail.com

Twitter : @At_Citoyen

Facebook : (voir le site)

(voir notre article)

Contacts presse :

Ivan Fouquet : 06 19 31 80 74

Franco Fedele : 06 64 74 12 62

Voir aussi :
mailbox imprimer
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.