Lettre à l'association des Alsaciens Réunis de M. Alain Juppé, candidat à la présidence de la République

-- Politique --

Droit de reponse de Les Alsaciens Reunis
Porte-parole: Frédéric Turon

Publié le 21/09/16 20:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Réponse de Alain Juppé aux Alsaciens Réunis !

Monsieur,

Vous avez bien voulu appeler l’attention d’Alain Juppé sur la récente réforme territoriale.

Il vous en remercie.

Vous déplorez le regroupement forcé de votre région, l’Alsace, dans un ensemble administratif dit « Grand Est », et ce sans consultations sérieuses et sans assurance sur l’impact de cette « fusion » sur ce que vous nommez les « libertés alsaciennes ». Voici donc sa position à ce sujet.

La nouvelle organisation de nos institutions locales, notamment la création de très grandes régions, n'est pas celle qu’Alain Juppé aurait choisie. Elle a été décidée sans concertation véritable et Alain Juppé ne croit pas qu'elle permette de rendre un meilleur service à nos concitoyens ni en qualité, ni en coût.

Pour autant il dénonce depuis longtemps le formidable gaspillage d'énergie qui consiste à chaque alternance à défaire l'ouvrage de la majorité précédente, perdant ainsi un temps précieux alors que notre pays est en état d'urgence.

La France et ses territoires ont besoin de stabilité et de visibilité, et la réforme permanente en cours depuis plusieurs années est un traumatisme suffisant pour ne pas en créer un nouveau. C'est pourquoi plutôt que de remettre systématiquement en cause les réformes issues des lois MAPTAM et NOTRe, qu'il s'agisse de la nouvelle carte régionale ou de la création des métropoles, il veut emprunter une voie nouvelle.

Au lieu de repenser pour la énième fois la décentralisation en mode Jacobin depuis Paris et sans concertation, Alain Juppé est persuadé qu'il faut nous adapter aux réalités locales et prendre en considération les spécificités de chaque territoire. Il nous faut sortir d’une vision égalitariste et centralisée, et accepter, enfin, que l'organisation de la région capitale, ou celle des grandes métropoles, ne soit pas la même que celle des agglomérations de taille moyenne ou celle des zones rurales.

L’ambition d’Alain Juppé est donc de proposer un cadre institutionnel suffisamment souple pour adapter la gestion locale aux réalités des territoires, et ce par le libre jeu de la discussion et du contrat au niveau local. Il convient ainsi de permettre que, dans le cadre des régions qui viennent d'être créées, les départements qui le souhaitent puissent mutualiser leurs services voire les fusionner entre eux ou avec la Région, ou encore que les Régions puisse déléguer aux départements l'exercice de certaines de leurs compétences.

Vous pourrez trouver d'autres propositions d'Alain Juppé sur son site.

A bientôt avec nous

Alain Juppé

Voir aussi :

mailbox imprimer
Nous sommes un collectif citoyen de plus de 11000 membres.Nous nous battons pour obtenir plus de démocratie participative. Nous réclamons un référendum sur la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et la Champagne Ardennes qui nous a été imposé de force sans consultation des citoyens alsaciens.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.