Les nationalistes catalans au pouvoir à Barcelone obligés de faire la manche à Madrid
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 5/09/12 10:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Espagne fonctionne un peu comme l'Europe : les Etats les plus riches subventionnent les Etats les plus pauvres. Ainsi Madrid rend 17 milliards de moins à la Catalogne par rapport à ce qu'elle verse au pouvoir central. Dans ces 17 milliards il y a aussi le financement de services régaliens comme la monarchie, l'armée, la guardia civil etc.. Le système a ses sympathisants et ses adversaires. Les nationalistes catalans de droite de Convergence et Union qui dirigent la Catalogne, comme de gauche, du parti ERC, y sont opposés. Pour eux, l'indépendance c'est aussi arrêter de subventionner les autres régions et des administrations espagnoles qu'ils considèrerent obsoletes dans le contexte de la nouvelle Europe. Les indépendantistes basques font le même raisonnement.

Que se passe-t-il si des régions autonomes font faillite ? Leur dette est-elle renflouée par le pouvoir central de Madrid ? C'est ce que pense la Catalogne qui demande 5 milliards d'euro à Madrid pour éponger ses dettes qui s'élèvent à 40 milliards. Madrid a un fonds spécial, mais seulement doté de 18 milliards et l'Andalousie a demandé 1 milliard hier, Valence 4,5 milliards un peu plus tôt.

La Catalogne est denenue la région la plus endettée d'Espagne alors qu'il y a seulement quelques années, elle en était le moteur économique. Standard & Poor's a abaissé la note de la Catalogne à BB, la note a descendu de 2 points.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.