adb
adb

Le Comité Anne de Bretagne félicite les services de police pour avoir retrouvé aussi rapidement le reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne et exprime un véritable soulagement devant le dénouement de cette affaire qui mettait sérieusement en péril l’un des symboles les plus importants de la Bretagne .

Il va être désormais temps de réfléchir au problème qu’a posé ce vol et plus globalement, à la place du patrimoine et de l’histoire de la Bretagne à Nantes.

En ce sens, le Comité Anne de Bretagne va prochainement rencontrer le président du Conseil départemental de Loire-Atlantique, M Philippe Grosvalet, pour évoquer ces différentes questions.

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1090 lectures.
mailbox imprimer
logo

Le 9 janvier 1514 disparaissait Anne, dernière Duchesse souveraine de Bretagne.

Au printemps 2013 s'est constitué le Comité Anne de Bretagne dans le but de coordonner et de promouvoir les événements organisés en 2014 dans le cadre du 500e anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne.

Le Comité est ouvert à toute association et à tout particulier qui souhaite prendre part à cette année Anne de Bretagne 2014 dans les cinq départements bretons.

Vos commentaires :

Peri loussouarn
Dimanche 22 avril 2018

Félicitations aux policiers pour leur excellent travail, leur sérieux et leur réactivité pour résoudre ce vol et retrouver en bon état tous les joyaux volés.

Ce n'était pas évident, ils l'ont fait dans un délai rapide.

Sérieux, réactivité : voilà deux notions dont devraient s'inspirer les autorités politiques

en charge de la protection de notre patrimoine afin qu'une telle farce ne se reproduise plus à l'avenir.

Vu les cris d'orfraie complètement artificiels des responsables politiques suite au vol du reliquaire,

pas certain que cet épisode (à l'issue heureuse !) ne leur servent de leçon.....

Ronan Courtial
Dimanche 22 avril 2018

Qui sont les voleurs, et quelles sont leurs motivations? Comme pour la profanation de la tombe de l'abbé Perrot...Vu les cris d'orfraie ou les silences assourdissants de responsables politiques, pas certain que ces épisodes (dont l'un à l'issue heureuse!) ne servent de leçon... aux Bretons.

Yann Gwern
Mardi 24 avril 2018

Celà aurait été interessant d'en savoir un peu plus sur les auteurs de ce crime anti-Bretagne; Comme il a été révélateur de lire le communiqué consternant de la maire de Nantes...Il y aurait sans doute à trouver au coeur d'Anne de Bretagne un autre écrin que ce musée, par exemple dans son château de Nantes, qui n'a jamais été un château de la Loire...

Lucien Le Mahre
Mercredi 25 avril 2018

Le service de police qui a rapidement retrouvé l'inestimable écrin du coeur de notre Duchesse nous enlève une drôle d'épine du pied !

A ce titre, il mériterait sans aucun doute une citation reconnaissante ou une distinction honorifique de la part de la Bretagne, enfin quelque signe de gratitude.

Peut-être par l'entremise du Comité Anne de Bretagne ou de l'Institut Culturel ?

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.