Le patrimoine bâti , une chance pour la Bretagne : La Boissière, un cas d'école

-- Patrimoine --

Communiqué de presse de Skol-Uhel ar Vro / Institut Culturel de Bretagne
Porte-parole: Jacky FLIPPOT

Publié le 3/02/21 2:00 -- mis à jour le 03/02/21 11:19
La Boissière
(810 vues)

Le château de la Boissière à Edern est un exemple particulièrement frappant de l'état préoccupant d'une partie non-négligeable du patrimoine bâti à travers les 5 départements bretons. La liste de bâtiments historiques en mauvais état, plus ou moins abandonnés, à moitié en ruines sur l'ensemble de la Bretagne est assez effarante .

Ce patrimoine bâti fait pourtant partie de notre héritage commun et est un élément de notre culture ; en cela, il doit être préservé au mieux et non plus être considéré uniquement comme un fardeau financier. D'autant que tous ces bâtiments sont aussi l'un des atouts touristiques et par là, économiques de la Bretagne.

L'état du château de la Boissière est d'autant plus regrettable que l'un de ses propriétaires fut Jean-Edern Hallier, intellectuel pour le moins original qui participa à tout ce bouillonnement intellectuel breton si productif de la fin du XXème siècle aux côtés d'un Xavier Grall ou encore d'un Per-Jakez Helias ou de Glenmor.

Vu l'intérêt historique et littéraire de ce site, l'Institut Culturel de Bretagne souhaite qu'une réflexion soit menée sur la rénovation du château et son utilisation au bénéfice de la population et de nos visiteurs, réflexion associant les différentes parties prenantes et les élus.

Une des nouvelles vocations de ce château ne pourrait-elle pas être de mettre en valeur la littérature bretonne à travers expositions, rencontres, université d'été, résidences ?

La Bretagne et sa culture ont besoin de nouveaux projets structurants pour progresser, ce château de la Boissière peut et doit être l'occasion de proposer un projet culturel innovant tout en mettant en valeur le patrimoine bâti historique.

Le président,

Jacky Flippot

Cet article a fait l'objet de 1294 lectures.
mailbox imprimer
L'Institut Culturel de Bretagne est chargé de développer et de diffuser la culture bretonne "sous toutes ses formes" depuis 1981. La pluridisciplinarité, qui fait de l'institut une "université populaire de la culture bretonne" se traduit par une organisation en dix-sept sections.

Vos commentaires :

Killian Le Tréguer
Mercredi 3 février 2021

Qui en est le propriétaire ?

C'est désolant de voir notre patrimoine s'écrouler ainsi. Va t-on couler du béton pour mettre des éoliennes à la place ?

Killian Le Tréguer
Mercredi 3 février 2021

Quelle tristesse, quelle honte.

Alain E. VALLÉE
Mercredi 3 février 2021

" Quelle honte, Quelle tristesse, ..."

Quels plans d'urbanisation ?, Quelles actions des héritiers, des communes et promoteurs ?

Quelle fiscalité ? Quelles aides ? Quel respect ? QUELS PROJETS ? Quel aménagement du territoire ?

Quelle idéologie dominante si elle consiste à stigmatiser comme "méchant riche" tout possesseur d'un bien à forte valeur patrimoniale ?

Les jaloux et revanchards préfèrent souvent détruire ou dénaturer le patrimoine.

Quelle enseignement de l'histoire pour quelle conscience de la Bretagne ?

AV

Rafig
Jeudi 4 février 2021

Bonne article car lorsque l'on parle de sauver le patrimoine de la Bretagne il faut, en effet, bien citer les 5 départements bretons. Autrement nous sommes dans la fumisterie de la région bretagne. Voilà pourquoi notre patrimoine commun, comme beaucoup de traces de Bretagne en 44 vont disparaître à cause de ce découpage administratif qui nous empêche précisément de défendre notre patrimoine breton. C'est son but, séparer le 44 des autres départements et faire croire aux habitants de la région bretagne qu'ils sont toujours en Bretagne et diviser nos moyens financiers utiles pour ces resaurations.

"A si j'étais riche ...."

AFB-EKB
Jeudi 4 février 2021

Nous avions proposé que soit mise sur pied une fondation pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine breton sur le modèle du Scottish National Trust.

Il n'y a guère eu de répondant.

L'idée est toujours valable.

Tiern e peb Amzer

Lionel flambard
Jeudi 4 février 2021

Regrettable que les propriétaires successifs n'aient pas entretenu leur patrimoine....

Il me semble que c'était de leur responsabilité

ROger Bendayan
Vendredi 5 février 2021

Il est du rôle du service public de l’information de diffuser ces révélations et de mettre tout en œuvre pour sauver ce Patrimoine

Joselyne le Vally
Lundi 15 février 2021

Solidaire avec vous

Nadia Chantal fourche
Lundi 15 février 2021

Bonjour

Nous venons d'ouvrir une association pour les personnes âgées, étudiants, personnes travaillant et malheureusement

Ne pouvant pas joindre les deux bouts

Association les gueules cassées

Reconnue par la préfecture

Et surtout d'utilisation a aider les personnes

Si éventuellement les propriétaires nous lisent

Faites offre généreuse

Merci

Charlotte Ploé
Lundi 15 février 2021

En la memoire de Jean Éden Allier, remettons ce château debout.

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.