Le Livre des Saints Bretons

-- Religion --

Reportage
Par Philippe Argouarch

Publié le 8/11/16 17:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Aujourd'hui plus personne ne croit aux miracles et nous nous étonnons même que nos ancêtres aient pu y croire avec une telle ferveur, une telle dévotion. Bernard Rio a essayé de comprendre les mécanismes de cette vénération dans son nouveau livre : Le Livre des Saints Bretons sorti aux éditions Ouest-France.

Prisonniers de structures sociales verrouillées dès la naissance, il n'y avait pas trop de portes de sorties pour les petites gens du Moyen-Âge. Les hérétiques étaient brûlés vifs et les rebelles pendus. Dans un monde d'autre part décimé par les épidémies, les invasions et les guerres incessantes entre seigneurs, il ne restait plus comme protection que la transcendance spirituelle et la promesse d'une vie meilleure dans l'Au-delà. Le peuple n'attendait que des saints à qui se vouer devant une insécurité généralisée et une forte probabilité de mourir avant l'âge de 30 ans.

Des individus atypiques capables de miracles ou de sainteté visibles aux yeux de tous ont semblé pouvoir échapper à un destin misérable. Certains furent des leaders lors des migrations de la grande vers la petite Bretagne et on s'en remettait facilement à ces fondateurs. D'autres furent des disciples de l'ascétisme prôné par St Colomban. Ces sidhartas bretons admirés de tous, vénérés et sanctifiés par la vox populi finirent par être reconnus par l'Eglise romaine mais les saints bretons étaient déjà entrés dans la mémoire collective de tout un peuple.

Chaque génération de Bretons semble vouloir recompiler ce trésor du patrimoine à mesure que des sources et des analyses nouvelles apparaissaient. L'ouvrage magistral de Bernard Rio arrive en complément de la nouvelle Vallée des Saints où des statues de ces héros nationaux sont érigées à un rythme qui défie toutes les prévisions. La résurrection au coeur des croyances chrétiennes semble avoir été devancée en Bretagne pour ces quelques milliers de saints et de saintes.

Voir aussi :
mailbox imprimer