Le jardin éphémère d'automne de l'Ancienne abbaye de Landévennec
Agenda de ROND VERT

Publié le 14/10/15 16:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 17/10/2015 à 13 h à Landévennec

Le jardin éphémère d'automne de l'Ancienne abbaye de

Landévennec - 17 octobre - 2 novembre 2015

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Un projet pour un site prestigieux réalisé par de jeunes lycéens

Le jardin éphémère d'automne de l'ancienne abbaye de Landévennec est né en octobre 2014 du partenariat

avec le lycée horticole de l'Aulne de Châteaulin autour d'une idée simple : redonner vie aux ruines

majestueuses de l'abbaye désertée par les moines après la Révolution. Comment ? En détournant la fleur de

chrysanthème qui en France, à la différence de nombre de pays, est réservée aux cimetières depuis le conflit

mondial de 14-18.

Le 17 octobre 2015 marquera donc l'ouverture de la seconde édition du « Jardin éphémère d'automne ».

Avec le concours des enseignants et des élèves du Lycée

horticole, il vont élaborer un plan du fleurissement

des ruines, en accord avec l'architecture et l'esprit

des lieux. La mise en couleur fera aussi une large

place à la verdure et aux variétés de courges

cultivées sur un terrain confié par les moines aux

lycéens. Au programme, cascades de chrysanthèmes,

collections de chrysanthèmes en pots et de

cucurbitacées, bouquets de fleurs de

chrysanthèmes, vivaces mises en scène, etc…

Venez nombreux !


mailbox
imprimer
Attachée de presse
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.