Le festival interceltique de Lorient démarre à guichets fermés
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 6/08/10 13:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour l'ouverture du 40e Festival Interceltique de Lorient, le concert du mythique groupe irlandais Cranberries, ce vendredi soir, affiche complet. Le défilé spectacle de Pascal Jaouen de demain, samedi 7 août, est également complet, mais vous pouvez en apercevoir des couleurs captées par ABP-TV lors de la première à Quimper. ( voir l'article ).

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1488 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Michael Le Pironnec
2010-08-31 23:27:40
Il est quand même très triste de constater que personne parmi les organisateurs du festival ne songe à expliquer à des grosses têtes d'affiche comme les Cranberries qu'ils sont en Bretagne. Ca éviterait à Dolores de sortir 10 fois qu'elle "aime ce pays, la France", qu'elle reviendra "ici, en France", qu'elle aime les Français, etc. Ca n'est pas de sa faute à elle, mais de celle des Bretons qui sont incapables d'expliquer qu'ils existent... Trist eo !
A part ça, on se demande toujours au nom de quoi l'Acadie tient un stand en plein coeur du festival (à l'emplacement réservé les autres années à l'invité d'honneur). Un festival de plus en plus navrant...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.