Alors qu'en Bretagne ses représentants se déclarent pour le droit à l'expérimentation, il en est tout autrement à Paris quand il s'agit de passer aux actes. Dernier exemple en date: lors du récent vote de la loi sur l'eau et les milieux aquatiques au palais bourbon un amendement déposé par le président de la région Bretagne demandait, en conformité avec la directive n°2000/60/CE du 23 Octobre 2000, que la gestion de l'eau soit confiée pour une durée de 5 ans aux instances bretonnes. Les députés UMP ont voté contre en accord avec le ministre de l'environnement.

L'Alliance Fédéraliste Bretonne rappelle que la création d'une agence bretonne de l'eau fait partie de son projet pour la Bretagne.

Pour le bureau, le secrétaire,

Gwenael Kaodan

mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.