Le coronavirus, un gros problème pour les petits éditeurs (rectifié)

-- Entreprise --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 17/04/20 10:17 -- mis à jour le 20/04/20 11:29

Les librairies fermées, les éditeurs bretons n'ont plus de rentrées d'argent.

Etrangement, alors que confinés les Bretons ont tout le temps de lire, les commandes en ligne ont diminué nous signale l'éditeur Yoran Embanner : «J'ai mis en stand-by toutes mes nouveautés à venir, certains livres sont même déjà imprimés mais ils sont restés chez l'imprimeur en attendant que la vie reprenne. Depuis le confinement, je n'ai quasiment plus de commandes sur mon site ».

Même si Coop Breizh a cessé son activité de distribution, les commerces étant fermés, d’autres activités se poursuivent comme la conception de prochains livres, l’activité du label musical, et la vente en ligne notamment : les livres de cet éditeur sont toujours disponibles à l’achat sur la boutique en ligne www.coop-breizh.fr.

Pour ceux des confinés qui n'ont pas de jardin, pourquoi ne pas en profiter pour se remettre à la lecture ?

Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.